AccueilL’Apec a publié, en mars 2015, une étude consacrée à la répartition de l’emploi des cadres du privé sur le territoire, qui fait apparaître une importante concentration dans quelques bassins d’emploi.
Parmi les 19 autres régions métropolitaines, 2 seulement voient leur effectif cadre essentiellement polarisé autour d’une zone d’emploi : Midi-Pyrénées et Auvergne. Sur chacun de ces territoires, la capitale régionale concentre la grande majorité de l’emploi cadre dans la zone d’emploi qui l’entoure. Aucune autre zone d’emploi de ces régions ne regroupe un volume significatif de cadres.
En Auvergne, Clermont-Ferrand constitue la principale zone d’emploi pour l’emploi cadre auvergnat. La zone d’emploi concentre 22 400 cadres du privé, soit près de 60% des effectifs cadres régionaux. Ceux-ci sont particulièrement présents dans les activités de recherche-développement scientifique, et dans les activités informatiques, deux secteurs surreprésentés dans le tissu économique clermontois et qui se caractérisent par de forts taux d’encadrement. Parmi les 12 autres zones d’emploi de la région, aucune ne parvient à rassembler plus de 5 000 cadres.
Plus d’infos : consultez « L’emploi cadre : une répartition très inégale sur le territoire », mars 2015. Voir l'article...