31 mars 2015

HE4u2 - Integrating Cultural Diversity in Higher Education

EucenHE4u2 will contribute to the reform of teaching and learning in higher education and the improvement of the retention and attainment of migrants and ethnic minority students.
There is a clear need and demand for training of teachers in relation to migrant students, for reform in the delivery of support for these learners, and in the intercultural dimension for all learners. HE4u2 will develop an integrated pedagogical approach to the intercultural dimension of existing curricula, CPD courses for staff, and policy recommendations.
HE4u2 will focus on the curricula and the teachers of adults in HE: they often provide access for disadvantaged groups, are student centered, have specialised support, and links to regional agencies. There is a concentration of expertise, a capacity to respond effectively to new needs, familiarity with employers, and experience in staff development; there are internal and national networks (all members of EUCEN) for mainstreaming innovation and influencing policy. More...

Posté par pcassuto à 16:16 - - Permalien [#]


Louvain-La-Neuve : une ville dédiée aux étudiants

C’est une ville qui respire la vie étudiante. Construite dans les années soixante-dix en Wallonie, aux creux de vastes étendues de champs et de bois, cette ville-campagne offre aux étudiants un cadre de vie hors-norme. Ici, tout est mis en œuvre pour assurer aux étudiants un environnement propice à leur réussite. Les Kots à projet sont un exemple de regroupement étudiant autour d’un projet commun.
Le 24 et 25 mars dernier, la CPU et l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) organisaient un voyage d’étude, avec le soutien de la Caisse des Dépôts. L’objectif : observer le dynamisme de cette université, à travers notamment ce mode de collocation unique au monde, et échanger des bonnes pratiques. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 16:04 - - Permalien [#]

COP 21 : l’enseignement supérieur se mobilise

Dans la perspective de la COP21, les universités, écoles et grands établissements membres de la Conférence des Présidents d’Université (CPU), mais également de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et de la Conférence des Ecoles d’Ingénieurs (CDEFI) ont répondu à l’appel à initiative lancé par la CPU, et la CGE, en novembre 2014.

Les objectifs :
- valoriser les initiatives des établissements sur les thèmes du climat et du développement durable auprès de la communauté scientifique, des médias et du public ;
- encourager la reconnaissance des universités, écoles et grands établissements comme des acteurs de premier plan sur la problématique climat ;
- favoriser l’appropriation des actions proposées par les acteurs institutionnels, collectivités, associations et entreprises, et créer des synergies au niveau national et territorial
- créer une dynamique de réseaux d’acteurs engagés autour de thématiques communes, post COP21. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 16:03 - - Permalien [#]

Qu’est-ce que l’Inventaire ?

Commission Nationale de la Certification ProfessionnelleL’Inventaire, prévu par l’article L335-6 du code de l’éducation recense « les habilitations et certifications correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle ».
Il constitue un des éléments du dispositif plus large défini par la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale pour réformer le dispositif de la formation professionnelle.
La certification recensée à l’Inventaire répond à la définition suivante :
- sanctionne une maîtrise professionnelle ;
- fait suite à un processus de vérification de cette maîtrise ;
- émane ou est cautionnée par une instance professionnelle légitime, selon un processus pérenne qui en garanti la fiabilité ;
- attestation matérialisée par un document.
L’Inventaire permet de recenser soit des habilitations ou des formations menant à des habilitations rendues obligatoires par un texte juridique, soit des certifications qui apportent une réelle valeur ajoutée, mais dont la nature transversale ou partielle ne permet pas de leur conférer un niveau ou d’obtenir un CQP. Ceci, parce qu’en général soit celles-ci ne correspondent pas intégralement à l’exercice d’un métier, soit elles s’appuient sur la maîtrise préalable de ce dernier.
L’Inventaire est donc différent du Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) qui enregistre des certifications professionnelles dont la nature et l’étendue permettent de leur conférer un niveau reconnu nationalement (V, IV, III, II, I, nomenclature de 1969). Le RNCP enregistre les diplômes et titres à finalité professionnelle ainsi que les certificats de qualification professionnelle (CQP) des branches professionnelles, ces derniers ne faisant pas l’objet de l’attribution d’un niveau dans le répertoire.
A quoi sert-t-il ?
L’Inventaire a été créé par la loi du 24 novembre 2009, relative à la formation professionnelle tout au long de la vie. Il a vocation à recenser un certain nombre de certifications dont la valeur est reconnue par le marché du travail ou qui sont obligatoires pour exercer une activité. Il a été conçu en tant qu’outil d’information du public ou du monde professionnel, concernant en particulier l’exercice réglementé de certaines professions (possession d’un CACES pour pouvoir prétendre à certains emplois par exemple) ou la sanction de qualifications (en informatique ou dans les langues par exemple).
Il est donc conçu :
- pour les publics possédant déjà un minimum de connaissance du marché de l’emploi et qui souhaitent s’informer sur les conditions d’exercice d’un métier ou sur les certifications permettant de favoriser une mobilité,
- pour le monde professionnel, auquel il signale des certifications dont la qualité est reconnue par la CNCP.
La Loi du 5 mars 2014 en fait un des vecteurs des formations/certifications potentiellement éligibles au compte personnel de formation (CPF), comme c’est aussi le cas des certifications professionnelles enregistrées au RNCP.
C’est à ce titre que les données de l’Inventaire sont mises à disposition des acteurs qui ont la responsabilité de définir les listes éligibles au CPF : Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation (COPANEF), Commission paritaire nationale pour l'emploi (CPNE), Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation (COPAREF).
Cela signifie donc qu’une certification recensée à l’Inventaire n’est pas obligatoirement et automatiquement portée sur une liste éligible au CPF.
En conclusion, l’Inventaire est un outil :
- Pour tous publics : information ; mobilité ou transition professionnelle ; obligations réglementaires ; CPF ; etc.
- Pour le monde professionnel : CPF ; financements ; compétences ; formation, etc.
Quelle est son architecture de recensement ?
Il recense trois catégories d’habilitations ou de certifications classées de la manière suivante :
Catégorie A « obligation réglementaire »
Il s’agit des habilitations ou certifications, découlant d’une obligation légale et réglementaire, nécessaires pour l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle sur le territoire national (exemple : CACES, FIMO, Habilitation électrique, permis, etc.).
Lorsqu’elles sanctionnent des formations obligatoires nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles, les attestations d’aptitude ainsi que les attestations prévues à l’article L.6353-1 du code du travail , font partie de la présente catégorie.
Catégorie B « norme de marché »
Ces certifications correspondent généralement à un domaine spécifique. Elles ont une forte valeur d’usage dans un cadre professionnel. Leur possession est recommandée par une instance représentative des partenaires sociaux. Elles sont donc issues d’un consensus ou d’une reconnaissance ou d’une recommandation du marché de l’emploi ou du marché commercial, mais sans lien avec une obligation réglementaire (exemple : soudage ; TOEIC ; certifications informatiques, etc.)
Elles peuvent être normalisées (comme les certifications concernant le soudage qui répondent à des normes ISO) et leurs fondements sont souvent formalisés par un document, comme par exemple le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).
Catégorie C « utilité économique ou sociale »
Ces certifications correspondent à un ensemble homogène de compétences, mobilisable dans une ou plusieurs activités professionnelles et permettant de renforcer ou de valoriser l’insertion professionnelle, le maintien dans l’emploi ou la mobilité professionnelle. Elles se rapportent ainsi à une utilité économique ou sociale identifiée (exemple : compétences fondamentales, gestion de projet, etc.) mais sans lien avec une obligation réglementaire ou un consensus, une reconnaissance ou une recommandation de marché.
Comment une habilitation ou certification est-elle recensée à l’Inventaire ?
Conformément à l’arrêté du 31 décembre 2014 , fixant les modalités de recensement à l’Inventaire, pour être recensée à l’Inventaire une habilitation ou une certification passe obligatoirement par un processus qualité permettant, au regard de critères définis, de valider ou non son recensement. Ce processus est entièrement dématérialisé sur le portail du site de la CNCP et fait l’objet d’une saisie unique des éléments caractérisant et constituant l’habilitation ou la certification. Il génère en final et après validation une fiche de synthèse accessible pour tous les publics. Chaque fiche fait ainsi l’objet, au préalable de sa mise en ligne, d’une « demande de recensement à l’Inventaire », première étape du processus.
Cette demande émane d’entités différentes suivant la catégorie (A, B, C) :
Catégorie A : elle peut être déposée par le porteur de la norme réglementaire (ministère ou autre) ou par son délégataire, celui-ci pouvant être également le propriétaire de la certification ;
Catégories B et C, elle peut être déposée :
- soit par une autorité légitime :
• département ministériel
• commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle
• organisation représentée à la CNCP ayant voix délibérative au sens de l’ article R.335-24 du code de l’éducation
- soit par le propriétaire de la certification après avoir reçu le support d’une ou plusieurs entités utilisatrices (caution parrain).
Cette demande génère un projet de fiche. Son contenu est évalué sur les critères attendus puis examiné par la CNCP et fait l’objet d’une décision : - acceptée - refusée - abandonnée
En cas de décision favorable, la fiche définitive est alors recensée à l’Inventaire et devient visible par tous publics.
Comment une habilitation ou certification est-elle retirée de l’Inventaire ?
Selon la nature de l’habilitation ou de la certification, le recensement à l’Inventaire est prononcé pour une durée maximale de 6 ans à partir de la date de recensement. Une habilitation ou certification est automatiquement retirée de l’Inventaire si à l’issue de sa période de validité elle n’a pas fait l’objet d’une demande de renouvellement.
Par ailleurs, une habilitation ou certification est retirée de l’Inventaire par la CNCP :
- Si, en cours de validité, elle est frappée d’obsolescence du fait de l’évolution des compétences réelles par rapport aux compétences attestées.
- En cas d’inexactitude des données ou de fausses déclarations.
> Pour accèder à l'Inventaire cliquer ici ou sur l'onglet Inventaire.
Télécharger l'Inventaire des certifications et habilitations - Guide de l'utilisateur - 20/03/2015
. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 15:53 - - Permalien [#]

Demande de recensement à l'Inventaire d'une certification ou d'une habilitation

Commission Nationale de la Certification Professionnelle! Veuillez lire attentivement ce texte avant le dépôt de votre demande de recensement à l'Inventaire :
- La demande de recensement à l’Inventaire, d’une habilitation/certification passe obligatoirement par un processus qualité selon des critères définis. Ce processus est entièrement dématérialisé sur ce portail et fait l’objet d’une saisie unique des éléments caractérisant et constituant l’habilitation ou la certification.
- La première étape du processus permet de générer un projet de fiche. Son contenu est évalué au regard des critères définis et par les différentes instances concernées. La demande de recensement reçoit in fine de la part de la CNCP une décision favorable ou défavorable.
- En cas de décision favorable, une fiche définitive, visible par tous publics, est automatiquement générée à partir des éléments saisis dans la demande de recensement et ce sans nouvelle saisie.
> Vous devez donc renseigner soigneusement et précisément ces éléments en toute connaissance de cause.
- Certains éléments caractérisant la certification et saisis dans le formulaire de demande de recensement servent uniquement à l’évaluation. Ils ne sont pas visibles en consultation par tous publics et font alors l’objet d’un marqueur spécifique dans la fiche récapitulative (projet de fiche).
! IMPORTANT : Une lecture attentive préalable du guide de l’utilisateur est indispensable > télécharger la dernière version du guide de l’utilisateur de l’InventaireINFORMATIONS IMPORTANTES POUR LA SAISIE
> A partir de votre première connexion, vous disposez de 5 jours pour effectuer la saisie de vos données.
> A tout moment vous pouvez revenir en arrière. Lorsque vous franchissez une étape, celle-ci est automatiquement sauvegardée pendant la durée de votre session.
> Pendant ces 5 jours, vous pouvez vous déconnecter en cours de dépôt puis retrouver par un lien votre projet de fiche afin de poursuivre la saisie. Ce lien vous est communiqué automatiquement par mél dès les données d’identification saisies.
> Attention : passé ce délai de 5 jours, les données saisies seront perdues.
> Des pages d’aides et des infos-bulles d’aides associées aux champs de saisie sont disponibles.
> A la fin de votre dépôt, une fiche récapitulative vous sera proposée, pour conserver une trace de vos informations, imprimez ou enregistrez cette fiche.
DEPOSER LA DEMANDE DE RECENSEMENT A L’INVENTAIRE
Les fiches sont classées à l’Inventaire en trois catégories (A, B, C)
Pour déposer une demande de recensement dans l’une des catégories suivantes (les différents champs de saisie sont ouverts en fonction de la catégorie) vous devez identifier une autorité légitime susceptible d’accompagner votre démarche :
> Accéder à la liste des autorités légitimes et des correspondants Inventaire (format PDF avec les adresses mél)Au cours de cette étape « votre » autorité légitime vous donnera le feu vert pour engager votre demande de recensement.
MON NAVIGATEUR EST-IL COMPATIBLE ?
Attention, ce service de demande de recensement dématérialisé est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer, version 8 ou supérieure I Mozilla Firefox, version 28 et supérieur I Google Chrome, version 34 et supérieur I Safari, toutes versions.
Si votre navigateur est d’une version inférieure, certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner.
Quel que soit votre système d'exploitation ou votre logiciel de navigation, pensez à mettre à jour régulièrement vos versions sur les sites des éditeurs.
Déposer une demande concernant une certification ou une habilitation obéissant à une norme réglementaire
Déposer une demande concernant une certification obéissant à une norme de marché
Déposer une demande concernant une certification utile économiquement et socialement mais ne pouvant être considérée comme obéissant à une norme. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 15:31 - - Permalien [#]


Ouverture de l'Inventaire des certifications et habilitations

Commission Nationale de la Certification Professionnelle> Pour accèder à l'Inventaire cliquer ici ou sur l'onglet Inventaire
> Consulter la dernière version du guide de l'utilisateur.
! Une lecture préalable attentive de ce guide est indispensable avant la saisie des données. [20/03/15]
Inventaire des certifications et habilitations - Guide de l'utilisateur - 20/03/2015 (Format pdf, 317.54 Ko) .

Posté par pcassuto à 15:19 - - Permalien [#]

Quatre Opacif regroupent leurs moyens en faveur du Conseil en évolution professionnelle

http://www.studyrama-pro.com/squelettes/images/banniere.jpgQuatre Opacif, l’Afdas, le FAF.TT, Unifaf et Uniformation mutualisent leurs moyens pour mettre en ligne des services numériques dédiés au nouveau conseil en évolution professionnelle. Une mesure parmi les plus importantes entrée en vigueur avec la réforme de la formation professionnelle.
Instauré par la loi du 5 mars 2014, le conseil en évolution professionnelle est assuré par plusieurs opérateurs désignés par l’État pour leur expertise en matière de conseil ainsi que pour leur couverture nationale : les Opacif, Pôle emploi, l’Apec, Cap emploi, les Missions locales et d’autres opérateurs choisis par les régions. Gratuite et confidentielle, la prestation permet à ses bénéficiaires d’élaborer et de concrétiser leurs projets personnels d’évolution, de l’analyse de leur situation jusqu’au suivi de réalisation de leur projet.
Pour en savoir plus, consultez les sites des quatre Opacif
Afdas
FAF-TT
Unifaf
Uniformation. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:50 - - Permalien [#]

Students cheated by posting test questions on social media

By Stephen Downes - Stephen's Web. Students cheated by posting test questions on social media
Liz Bowie, Baltimore Sun, 2015/03/27

This article approaches the issue from a very different perspective, depicting Pearson as aggressively attacking the cheating problem, and acting to enforce its own copyright. More...

Posté par pcassuto à 14:39 - - Permalien [#]

What the English of Shakespeare, Beowulf, and King Arthur actually sounded like

By Stephen Downes - Stephen's Web. What the English of Shakespeare, Beowulf, and King Arthur actually sounded like
James Harbeck, This Week, 2015/03/27
One of the things I used to like to do was to read Thomas Hobbes's 1651 book Leviathan (original, and easier to read) to myself out loud, and using the spelling, imagine the cadence and the accent. More...

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]

State of the Commons

By Stephen Downes - Stephen's Web. State of the Commons
Various authors, Creative Commons, 2015/03/27

Report from Creative Commons on, well, the state of Creative Commons. A.k.a. "the Commons". The short version: we are up to 882 million CC-licensed works (I have maybe 30K of those, counting OLDaily posts and photographs). More...

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]