24 mars 2015

Le maillon faible

Blog Educpros de Yves Epelboin. Une université, c’est comme une chaine haute fidélité : elle vaut ce que vaut son maillon le plus faible. En d’autres mots toute évolution, toute transformation de ses missions et de ses activités ne peut réussir que si tous les acteurs y concourent. Que l’un faillisse et c’est toute l’action qui en souffre. Comment transformer la pédagogie, faire évoluer les missions et basculer vers un enseignement novateur, avec le numérique, lorsque certains maillons sont défaillants...
C’est l’un des grands intérêts des MOOC : ils bousculent tout le monde. Les étudiants sont obligés de devenir les acteurs de leur formation, les enseignants doivent complètement repenser leurs cours et l’administration doit révolutionner sa fonction d’accompagnement. Encore faut-il pour cela que les acteurs se sentent concernés et que l’état réfléchisse sérieusement aux contraintes qu’il impose, à la définition des diplômes nationaux et jusqu’aux règles qu’il impose à l’administration. Voir l'article...

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]