Le Cedefop propose un inventaire de l’apprentissage informel en Europe qui démontre que les processus de validation des acquis progressent dans l’ensemble des pays. Une recommandation du Conseil de l’Europe de 2012, fixe à 2018 l’échéance pour la mise en place de dispositifs nationaux de validation des compétences, acquises hors du système formel, avec à la clé une certification. La mobilisation est croissante, ainsi le nombre de pays engagés dans une stratégie de validation globale est passé de 5 à 13 depuis 2010. Néanmoins seules la France, la Finlande et l’Espagne ont mis en place un système englobant l’enseignement professionnel, général et supérieur. Voir l'article...