En 2013, on recense 91 000 enseignants en fonction dans les établissements publics d’enseignement supérieur sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les femmes dans le corps des enseignants chercheurs
Au cours des douze dernières années, le taux de féminisation progresse lentement pour atteindre 22% chez les professeurs et 43,2 % chez les maîtres de conférences soit une augmentation de l’ordre de 6 %.
De manière détaillée, retrouvez la répartition des enseignants-chercheurs 2012-2013 par corps, sexe et section du conseil national des universités (CNU) (ou sous-section pour les disciplines médicales et odontologiques).

91 000 enseignants en fonction dans les établissements de l’enseignement supérieur
Ce chiffre se répartit en trois grandes catégories : 57 000 enseignants-chercheurs et assimilés, 13 000 personnels du second degré affectés dans l’enseignement supérieur et 21 000 enseignants non-permanents.
L’effectif des personnels de l’enseignement supérieur s’accroît, en 12 ans, de 4,5 % et parmi eux, les enseignants-chercheurs et assimilés, de 7,8 %.
L'essentiel des données démographiques relatives aux enseignants de l'enseignement supérieur est accessible dans les publications suivantes :
Note d'information DGRH relative aux personnels enseignants du supérieur pour l'année universitaire 2012-2013
"État de l'enseignement supérieur et de la recherche - numéro 7 - fiche 04"
.

Répartition disciplinaire
Chez les enseignants-chercheurs, les disciplines scientifiques regroupent 45 % des effectifs globaux, les lettres 27 %, le droit et la santé chacune environ 14 %.
Pour plus de détails, voir l'évolution des effectifs d'enseignants-chercheurs par section du conseil national des universités (CNU) entre 1992 et 2013.
Les tableaux précédents sont également disponibles au format Excel.:
Enseignants-chercheurs  2012-2013 CNU corps sexe et evolution 1992-2013. Voir l'article...