09 mars 2015

Rapport RSE : des progrès… mais beaucoup reste à faire

logo Entreprise & CarrièresPar Virginie Leblanc. De modestes améliorations, tel est le constat de l'étude menée par CFIE Conseil sur l'information sociale et environnementale dans les rapports annuels 2014 des entreprises. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:38 - - Permalien [#]


« Les versements libres des entreprises exposeront les Opca à un problème de distorsion de concurrence »

logo Entreprise & CarrièresPar Laurent Gérard. Le patron de JML Conseil a fait parvenir, le 3 mars, une « Lettre ouverte au président du Copanef à propos du risque d’insécurité juridique qui pèse sur les Opca ». L'initiative fait suite à un autre courrier adressée à la DGEFP par 12 Opca de branche, demandant l’interdiction aux Opca interprofessionnels de collecter des versements libres en dehors de leur champ d’intervention. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:37 - - Permalien [#]

Pourquoi certains cadres rebondissent plus vite que d’autres ?

Logo Liaisons Sociales MagazinePar Anne-Cécile Geoffroy. Selon une étude, les représentations liées au travail seraient le principal frein au retour rapide à l’emploi. Des « croyances » qu’il faut déconstruire pour permettre à chacun de se relancer face au chômage. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:35 - - Permalien [#]

Faute de mieux, l'industrie papetière planche sur la formation

Logo Liaisons Sociales MagazinePar Catherine Abou El Khair. La baisse continue de la consommation de papier fragilise les papeteries. Et pourtant, les questions d'emploi ne sont pas à l'ordre du jour des négociations de branche. Seule avancée, la formation professionnelle. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:34 - - Permalien [#]

Pourquoi les DRH ont intérêt à utiliser Twitter

Logo Liaisons Sociales MagazinePar Florence Puybareau. Dans les entreprises, le réseau social Twitter est encore peu utilisé par les profes­sionnels des RH. Il s’agit ­pourtant d’un important relais d’information. Explications. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:33 - - Permalien [#]


Loi formation professionnelle, emploi et démocratie sociale : 1 an après

Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social - République française - Liberté, égalité, fraternitéTransposée en un temps record à partir de l’accord interprofessionnel du 14 décembre 2013, la loi Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale du 5 mars 2014 a une double ambition : affronter l’urgence en se dotant d’outils mieux adaptés et lutter contre le chômage, ainsi que préparer l’avenir en rendant plus forte, plus vivante et plus légitime notre démocratie sociale.
Un an après, où en est-on ? Voir l'article...

Voir l'image sur Twitter

Posté par pcassuto à 13:30 - - Permalien [#]

Discours de clôture de la table ronde alternance Orange

Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social - République française - Liberté, égalité, fraternitéL’alternance est pour moi une priorité. Une priorité, car c’est une des voies les plus sûres vers l’emploi, et en même temps, un facteur de compétitivité pour nos entreprises. On ne le dira jamais assez : on ne peut relever le défi de la compétitivité sans relever celui de la qualification. Je me réjouis de pouvoir compter sur un grand groupe comme Orange, sur des enseignants, des jeunes motivés pour porter ce message.
Ce message, c’est aussi, je le disais, celui des valeurs de la République et de la cohésion sociale, qu’il faut aujourd’hui plus que jamais faire vivre au cœur du monde du travail.
L’alternance porte ces valeurs, vous portez ces valeurs, et c’est aussi pour cela que je souhaitais être parmi vous aujourd’hui. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:28 - - Permalien [#]

Décret n° 2015-249 du 3 mars 2015 portant diverses modifications des dispositions relatives au contrat de génération

Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social - République française - Liberté, égalité, fraternitéLe décret du 3 mars 2015 précité a pour objet de simplifier l’accès au dispositif « contrat de génération ». Sont ainsi prévues les dispositions suivantes :
- pour les entreprises de 50 à moins de 300 salariés, l’absence de décision expresse, dans un délai de trois ou six semaines, par le Direccte, pour apprécier la conformité des accords et plans d’action portant sur le contrat de génération, vaut désormais décision tacite de conformité (jusqu’à présent, la règle contraire prévalait) ;
- le bénéfice de l’aide financière au titre du contrat de génération est élargi aux embauches effectuées dans le cadre d’un contrat d’apprentissage en contrat de travail à durée indéterminée prévu par la loi du 5 mars 2014 « relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale » ;
- l’article R. 5121-30 du code du travail est abrogé ; cet article obligeait les entreprises de 50 à 300 salariés couvertes par un accord de branche étendu à transmettre aux directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRRECTE) un diagnostic sur l’emploi des salariés âgés. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:27 - - Permalien [#]

8 mars : journée internationale des droits des femmes

Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social - République française - Liberté, égalité, fraternitéLa loi du 4 août 2014 a instauré des mesures visant à favoriser l’égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes :
• la négociation est enrichie de deux nouveaux thèmes : le déroulement de carrière et la mixité des emplois. Elle a pour but de supprimer les écarts de rémunération et les différences de déroulement de carrière entre les femmes et les hommes ;
• Les entreprises doivent, pour les contrats conclus depuis le 1er décembre 2014, respecter les exigences d’égalité professionnelle pour pouvoir accéder aux marchés publics.

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : découvrez le mode d’emploi pour les entreprises sur le site ega-pro.femmes.gouv.fr
Ce site donne aux acteurs de l’entreprise des outils très concrets pour mettre en place un accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : qu’il s’agisse du rapport unique, dans les entreprises de 50 à 299 salariés ou du rapport de situation comparée, dans les entreprises de 300 salariés et plus, les outils ont été réactualisés sur le fondement de la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.
En outre, pour faciliter la compréhension des obligations légales, des exemples de bonnes pratiques des entreprises, des supports juridiques sont disponibles sur le site en fonction de la taille de l’entreprise. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:26 - - Permalien [#]

2015-019 - Les dépenses en faveur de l’emploi et du marché du travail en 2012

Abonnez-vous aux avis de parution de la DaresLes dépenses en faveur de l’emploi et du marché du travail, ciblées ou générales, sont estimées à 85,7 milliards d’euros (Md€) en 2012, soit 4,1 points de PIB.
Les « dépenses ciblées » en faveur du marché du travail s’élèvent à 47,7 Md€ en 2012, soit 2,3 points de PIB. Après deux années de forte hausse du fait du plan de relance (2009-2010) destiné à contrer les effets de la crise économique, puis un repli en 2011, ces dépenses sont quasiment stables (+0,4 % en euros constants en 2012), dans un contexte d’atonie de l’activité économique et de poursuite de l’accroissement du nombre de demandeurs d’emploi. L’indemnisation du chômage constitue la principale dépense (62 %), loin devant la formation professionnelle des demandeurs d’emploi (15 %), les aides à l’emploi -principalement les contrats aidés- (12 %), et les moyens consacrés au service public de l’emploi (11 %).
Les « dépenses générales » en faveur de l’emploi et du marché du travail poursuivent leur diminution avec 38,0 Md€ en 2012, soit 1,8 point de PIB, en baisse de 4 % en euros constants par rapport à 2011. Parmi ces dépenses, 20,7 Md€ sont consacrés aux allégements généraux de cotisations sociales sur les bas salaires et 4,2 Md€ aux mesures d’exonérations en faveur des heures supplémentaires. S’y ajoutent les dépenses au titre des incitations financières à l’emploi (prime pour l’emploi et RSA « activité ») et des mesures en faveur de l’emploi dans certains secteurs d’activité ou dans certaines zones géographiques.
À la lisière de ces politiques en faveur de l’emploi et du marché du travail, certaines dépenses sociales (minima sociaux) représentent en sus 16,2 Md€ en 2012.
 
2015-019 - Les dépenses en faveur de l’emploi et du marché du travail en 2012.

Posté par pcassuto à 13:23 - - Permalien [#]