06 mars 2015

Lancement du réseau des emplois d'avenir du Numérique - Marseille

Numero_VertInternet, réseaux, smartphones, jeux vidéo, le numérique ouvre de nouveaux métiers et de nombreux débouchés, qui s'adressent directement à la jeunesse. Pour accompagner cette mutation, la Région, aux côtés de l'Etat, lance le Réseau des Emplois d'Avenir Numériques (REAN) sur son territoire web.
Le 13 mars 2015 de 9h à 17h à l`Hôtel de Région (27 place Jules Guesde, Marseille), les ERIC et l'association ARSENIC, invitent leurs partenaires à participer à une journée d'information, de réflexion et de débats autour de ce nouveau dispositif.
Une table ronde pour planter le décor, une mise en lumière de quelques initiatives révélant les talents et les compétences des jeunes via le numérique, des ateliers pour les emplois d'avenir numériques, les tuteurs, les structures souhaitant embaucher des jeunes, le tout avec un Medialab*.
Au-delà du lancement de REAN PACA, cette rencontre c'est aussi l'occasion de mettre en réseau les structures intervenant auprès des jeunes : ERIC, acteurs de la médiation numérique, missions locales, Pôle Emploi, territoires de projets, communauté d`agglo, etc., pour mieux travailler ensemble et favoriser l'emploi des jeunes dans le numérique.
Plus d`informations et accès au formulaire d`inscription sur le site Emergences Numériques.

Posté par pcassuto à 13:43 - - Permalien [#]
Tags :


Doctorats "professionnels" - Communiqué du bureau de la CP-CNU

CNU SantéCommuniqué sur les doctorats d'université
Depuis quelques années se multiplient des diplômes d'université d’un nouveau genre, présentés comme « doctorats » sous des dénominations diverses : « doctorat professionnel », « executive doctorate » ou « doctorats appliqués ». Ils répondent principalement aux attentes professionnelles des cadres supérieurs économiques et administratifs qui souhaitent obtenir rapidement un « PhD » pour accroître la valeur marchande de leur CV sur des marchés professionnels internationaux ou sur des postes dans des entreprises qui recrutent désormais dans le cadre d’une compétition internationale.
En l'absence de cadre national, toutes les conditions sont réunies pour que les modalités d’acquisition et d’évaluation des connaissances lors de ces « doctorats professionnels » soient largement en-deçà des exigences scientifiques de la thèse de doctorat telle qu’elle existe aujourd’hui.
Enfin, ces doctorats sont une source très lucrative dans la mesure où ils sont proposés à des tarifs d’inscription particulièrement élevés (jusqu’à 29 000 € pour un « executive doctorate » à l’université Dauphine), ce qui crée d’une part une discrimination évidente à l’entrée, et risque d’autre part d’inciter les établissements à multiplier les offres de "doctorat" au rabais scientifique, dans le but de répondre à des contraintes financières croissantes.
Ces diplômes d'université n’ont donc rien à voir avec la thèse scientifique telle qu’elle est notamment aujourd’hui exigée pour le recrutement sur des postes d’enseignant-chercheur à l’université. Si la CP-CNU encourage bien évidemment la reconnaissance de la thèse de doctorat comme diplôme d’excellence dans les recrutements des dirigeants des administrations publiques et du secteur privé, celle-ci ne peut se faire au prix d'une confusion et d’une dégradation de la valeur du diplôme de doctorat.
Par conséquent, la CP-CNU exprime sa vive inquiétude à l’égard de la création de ces diplômes dans plusieurs universités françaises et invite les sections CNU à exprimer clairement les critères attendus, dans chaque discipline, pour l’attribution d'une dispense au diplôme de doctorat.
La CP-CNU estime qu’une telle diversification de l'intitulé « doctorat » renforce la nécessité d'une phase de qualification nationale par les sections CNU.
Voir le Communiqué.

Posté par pcassuto à 00:59 - - Permalien [#]

Jeunes cadres : une mixité dans l'emploi ?

Par Dominique Epiphane. Parmi les jeunes qui occupent un emploi 3 ans après leur sortie de formation, 20,4 % des jeunes femmes et 20,8 % des jeunes hommes de la Génération 2010 sont cadres.
Contrairement à ce que l’on observait pour toutes les générations précédentes, la part de jeunes femmes qui occupent, trois ans après leur entrée sur le marché du travail, un emploi de cadre est équivalente à celle des jeunes hommes. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:49 - - Permalien [#]

Quels étudiants pour l’université ? - Congrès national des directeurs d'UFR et doyens ALLSHS (CDUL) 27 et 28 mars 2015 Rouen

http://www.cdul.fr/sites/www.cdul.fr/squelettes/css-specifique/images/bandeau.jpgComme chaque année en cette période, la CDUL se réunira en congrès, cette fois à l’Université de Rouen, les vendredi 27 mars (toute la journée) et samedi 28 mars (matinée). Vous trouverez ci-attaché le document de présentation de cet événement. Nos échanges porteront cette année sur le public étudiant au moment de son entrée dans les études supérieures : la nature de sa formation scolaire, ses représentations de l’Université, les dispositifs d’accueil, les destins de nos primo-entrants, l’avenir du premier cycle universitaire dans le paysage de l’enseignement supérieur en France : "quels étudiants pour l’université ?"

A télécharger
programme Congrès CDUL.
http://shs-app.univ-rouen.fr/Congres_LLAS_2015/. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:44 - - Permalien [#]

Séminaire annuel "Âges et Travail" du CREAPT - 2015

Centre d'études de l'emploiLe séminaire annuel « Âges et Travail » organisé par le CREAPT aura lieu les 11, 12 et 13 (matin) mai 2015 au Cnam (Amphi A  - 292 rue Saint-Martin - 75003 Paris).
Le thème de cette année sera : « Le travail d’encadrement. Quelles évolutions ? Quels parcours ? »
Ces journées font partie des séminaires optionnels des M2 Recherche d’ergonomie, et Ressources humaines et Sociologie du Cnam. Elles sont par ailleurs ouvertes à tout chercheur ou praticien intéressé.
Le programme et le bulletin d’inscription seront disponibles début avril. Vous pourrez ainsi vous inscrire aux journées de votre choix, si vous n’avez pas la possibilité d’assister à l’ensemble des présentations du séminaire.
Coordination scientifique : Jeanne Thébault, SNCF, CREAPT ; Valérie Zara-Meylan, CEE, CREAPT.
Inscriptions : Katia François. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:37 - - Permalien [#]

Un projet européen sur les langues et l’employabilité

Le projet « Langues et employabilité (LEMP)» Le projet « Langues et employabilité (LEMP)» s’inscrit dans le cadre du programme européen « Education et formation tout au long de la vie ». Il vise à améliorer l’employabilité des jeunes par une meilleure prise en compte des besoins en langues étrangères des employeurs français.
Outre le Centre international d’études pédagogiques (CIEP), pilote de ce projet, « LEMP » rassemble plusieurs partenaires : le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’Onisep, le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ), les Chambres de commerce et d’industrie (CCI France), l’Agence Erasmus+ France. Suite au recensement et à l’analyse des besoins des employeurs dans le domaine des langues, les partenaires pourront livrer des informations sur l’enjeu des langues dans la carrière des salariés. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:16 - - Permalien [#]