28 février 2015

La programmation des actions de promotion Campus France en 2015

La programmation des actions de promotion Campus France en 2015 dans L'actu de Campus France, Numéro 9.
Les axes prioritaires pour la programmation 2015 comprennent :
• une grande campagne destinée à l’Asie dans le cadre des actions prioritaires définies par le Conseil stratégique de l’attractivité voulu par le Président de la République ;
• un focus sur l’Afrique non francophone avec les journées pays Angola, Afrique du Sud, et les Rencontres franco-ghanéennes...
• des manifestations d’attractivité qui associent les autres opérateurs tels que Business France ou Atout France.
À titre d’exemple, une manifestation « Bienvenue en France » est programmée en fin d’année 2015 au Vietnam, et un salon « Art de vivre » doit avoir lieu au Japon ;
• des manifestations de niveau D ou de valorisation de la Recherche au Maroc, au Brésil ou au Mexique notamment ;
• des manifestations politiques qui accompagnent les déplacements présidentiels en Argentine ou au Pérou, et le retour des années croisées comme par exemple avec la Corée du Sud ;
• enfin, des opérations européennes (Europosgrados, participation au salon EHEF) ou de « défrichage » (permettant d’explorer de nouveaux formats ou de nouvelles régions), comme la « Route de la soie » en Asie centrale ou la journée pays Azerbaïdjan, sont également programmées. Suite dans L'actu de Campus France, Numéro 9.

Posté par pcassuto à 12:09 - - Permalien [#]


Rencontres Campus France 2014

Rencontres Campus France 2014 dans L'actu de Campus France, Numéro 9.
La XIIe édition des Rencontres Campus France qui a eu lieu du 25 au 27 novembre dernier a, une nouvelle fois, montré l’importance de ce rendez-vous pour les acteurs de la mobilité des étudiants internationaux vers la France.
Les Rencontres Campus France 2014 organisées, pour la 2e année consécutive, au sein de la Cité de la Mode et du Design à Paris, ont regroupé 137 établissements d’enseignement supérieur français, les Ambassades et Espaces Campus France de 51 pays, 13 partenaires de l’Agence Campus France, ses ministères de tutelle, les conférences d’établissements (Conférences des Présidents d’Universités - CPU, Conférence des Directeurs des Écoles françaises d’ingénieurs - CDEFI, Conférence des grandes écoles - CGE) a i n s i que l e s représentants de 25 Ambassades étrangères en France. Après l’ouverture, faite en présence de Sophie Béjean, Présidente du Conseil d’Administration de Campus France, d’Anne-Marie Descôtes, Directrice générale de la mondialisation, du développement et des partenariats au ministère des Affaires étrangères et de Patricia Pol, Chef de mission au ministère chargé de l’enseignement supérieur, les Rencontres Campus France 2014 ont donné lieu à plus de 2 500 rendez-vous en face à face. Suite dans L'actu de Campus France, Numéro 9.

Posté par pcassuto à 12:07 - - Permalien [#]

1,65 Mds€ = l’apport économique des étudiants étrangers par an pour la France

1,65 Mds€ = l’apport économique des étudiants étrangers par an pour la France dans L'actu de Campus France, Numéro 9.
Pour mieux cerner l’apport économique des étudiants étrangers à la vie du pays, Campus France a mené une étude en ligne auprès d’un échantillon représentatif de 4 200 étudiants. Le terrain a été confié à l’institut BVA. Alors que des données diversement approfondies existent déjà sur ce sujet pour les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, l’Allemagne et quelques autres pays européens, la France ne disposait pas de données précises dans ce domaine, hormis quelques grands agrégats statistiques suivis par le ministère chargé de l’enseignement supérieur. C’est donc une contribution originale que représente cette étude.
Un bilan économique qui est globalement favorable à la France
Alors que le coût de ces étudiants étrangers pour le budget de l’État peut être évalué à 3 milliards d’euros environ, l’apport des étudiants à l’économie française se monte à 4,65 milliards d’euros dont :
• 3 250 millions d’euros en consommation quotidienne de biens et services ;
• 563 millions d’euros en frais d’inscription et de scolarité ;
• 364 millions d’euros en dépenses de transport aérien auprès d’opérateurs français ;
• 466 millions d’euros de dépenses des proches qui rendent visite aux étudiants.
Une dépense importante pour chaque étudiant, qui demande des efforts financiers
• La dépense mensuelle est évaluée à environ 920 €/mois, dont le logement représente 40 % et les frais d’alimentation 26 % (y compris restaurants universitaires).
• Sur l’ensemble des séjours, la dépense totale est supérieure à 20 000 euros (sur la base d’un séjour moyen de 22 mois).
• Pour 82 % des étudiants, c’est une dépense jugée lourde et la moitié de ceux-ci indique qu’elle a entraîné des sacrifices financiers importants pour eux ou leur famille.
• Néanmoins, 70 % d’entre eux considèrent dès la fin du séjour que cet investissement financier a été rentable.
La majorité d’entre eux (65 % à 85 %) deviennent à l’issue de leur séjour d’études des consommateurs et prescripteurs :
• de produits français ;
• d’études en France ;
• de relations avec les entreprises françaises ;
• de tourisme en France.
La plupart des non francophones terminent leur séjour en ayant nettement progressé dans la maîtrise de la langue française et souhaitent garder des contacts avec la France. Au total, il apparaît nettement qu’en accueillant les étudiants étrangers, l’État français bénéficie d’une importante entrée de flux financiers générant un solde financier positif. Accueillir des étudiants étrangers est donc pour la France une source de richesses immédiates, mais aussi une source de prospérité économique et d’influence diplomatique à long terme. Suite dans L'actu de Campus France, Numéro 9.

Posté par pcassuto à 12:06 - - Permalien [#]

Convention TV5MONDE et Campus France : contribuer au rayonnement de la France

Convention TV5MONDE et Campus France : contribuer au rayonnement de la France dans L'actu de Campus France, Numéro 9.
TV5MONDE, la chaîne culturelle francophone mondiale et Campus France, l’opérateur pour la promotion des études supérieures en France, ont décidé de se rapprocher pour accroître leur visibilité et rendre la France plus attractive au niveau international. Suite dans L'actu de Campus France, Numéro 9.

Posté par pcassuto à 12:03 - - Permalien [#]

Lancement de France Alumni - 26 novembre 2014L'actu de Campus France, Numéro 9

Lancement de France Alumni - 26 novembre 2014 dans L'actu de Campus France, Numéro 9.
France Alumni, c’est d’abord un réseau social, qui permet aux alumni de retrouver d’anciennes relations, de développer de nouveaux contacts, d’échanger entre eux ou avec les partenaires de la plateforme, entreprises ou établissements d’enseignement supérieur. En effet, le coeur de francealumni.fr est l’annuaire qui permet d’accéder aux réseaux. Cet annuaire est accessible à tous ceux qui s’inscrivent. France Alumni off re également aux anciens étudiants la possibilité d’échanger et de débattre à travers des « groupes thématiques », accessibles soit en s’inscrivant à des forums existants, soit en créant des groupes de discussion. Le site, naturellement au service des établissements d’enseignement supérieur, est ouvert aux partenaires, notamment aux entreprises. Celles-ci peuvent accéder, grâce à France Alumni, à des milliers de profils multiculturels et poster des offres d’emplois ou de stages à travers le monde...
Les formations France Alumni
Le site France Alumni sera décliné dans une centaine de pays environ durant l’année 2015. Des formations sont assurées par Campus France pour permettre aux pays de s’approprier l’outil et le faire vivre localement. D’ores et déjà, des lancements locaux du réseau des anciens étudiants ont eu lieu au Brésil ou au Japon où l’on a fêté le 8 000e alumni inscrit sur la plateforme depuis son lancement. Suite dans L'actu de Campus France, Numéro 9.

Posté par pcassuto à 12:01 - - Permalien [#]


Le défi des universités tchèques : fabriquer des « experts » ou émanciper l’homme ?

Par Stanislav Štech, Université Charles de Prague. Le défi des universités tchèques : sortir de la logique de l'utilitarisme
Pour comprendre l’état actuel de l’enseignement supérieur en République tchèque, il est nécessaire de retracer les phases récentes de son évolution. En effet, depuis 1989, l’évolution des universités, et de l’idée même de l’université, est passée par trois étapes distinctes.
La situation de l’enseignement supérieur en 1990 - Humboldt est de retour
En 1989, l’enseignement supérieur tchèque est incontestablement caractérisé par un accès très limité : seulement 9 à 10 % d’une classe d’âge entre à l’université et les diplômés du supérieur ne représentent que 7 % de la population. Le diplôme universitaire est donc une valeur rare.
La Loi de 1998 – autonomie institutionnelle ou démission de l’État ?
Dans le projet de loi parlementaire qui passe en 1998, la personne juridique est désormais attribuée à la seule université : l’État transfère la propriété immobilière aux universités et le financement – dernier instrument de l’État pour influencer les universités – relève de négociations régulières entre l’État et les représentants des universités (Conseil des établissements de l’enseignement supérieur).
Après 2006 – il faut « moderniser » ?
C’est à partir de 2006 que commence l’offensive maintes fois décrite maintenant et étayée par des documents internationaux. Les documents, notamment ceux de l’OCDE tel que Country Note/Tertiary Review de 2006, légitiment l’adoption d’un discours alarmiste sur le retard impardonnable de nos universités par rapport aux établissements « top » à l’étranger...
La diversification du système, le financement des établissements selon leurs missions rerspectives et selon la qualité de leur accomplissement – tout cela est laissé de côté. Va-t-on enfin adopter une politique cohérente du secteur ou va-t-on attendre que les clivages aboutissent à l’implosion ? Désirons-nous vraiment une minorité d’universités de recherche (« d’excellence ») ouvertes aux étudiants sélectionnés et une majorité d’établissements médiocres marquant le retour de l’élitisme dissimulé à l’intérieur du système avec des inégalités non plus d’accès, mais de conditions et de qualité d’études ? Voulons-nous faire face à une situation où les établissements/filières scientifiques et technologiques sont en essor grâce au soutien du gouvernement et au financement privé et dans laquelle les sciences sociales et humaines se trouvent marginalisées ?
Autant de questions face au défi de la domination de la raison instrumentale (expertise) au détriment de la raison de culture et d’émancipation de l’homme (Bildung) pour les universités (non seulement) tchèques. Voir le document Le défi des universités tchèques : sortir de la logique de l'utilitarisme.

Posté par pcassuto à 11:56 - - Permalien [#]

Pratiques des dispositifs et ressources de la formation professionnelle et des politiques de l'emploi

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgPratiques des dispositifs et ressources de la formation professionnelle et des politiques de l'emploi
Mobiliser et articuler les dispositifs de le formation professionnelle dans la gestion et la sécurisation de parcours professionnels des demandeurs d'emploi et des salariés. :
•  Connaitre les dispositifs  et ressources de la réforme de la formation professionnelle et des politiques de l’emploi pour le salarié et le demandeur d’emploi
•  Savoir identifier les différents dispositifs de la formation professionnelle et de l’emploi et les mettre en pratique en fonction du statut des publics
Public : Professionnels en charge des ressources de l’emploi et de la formation professionnelle- Conseillers en formation – Formateurs – DRH  - Autres acteurs et opérateurs de l’Accueil Information Orientation
Durée : 1 jour - 7 Heures
Plus d'information sur la session de formation : Nous contacter

Posté par pcassuto à 10:56 - - Permalien [#]

Contrôle de l'application de la loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgContrôle de l'application de la loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale
« Etat d'application de la loi
Les mesures réglementaires prévues par cette loi sont partiellement prises par le Gouvernement.
Dernière modification effectuée le 19 février 2015. »
Accéder aux liens

Posté par pcassuto à 10:54 - - Permalien [#]

Résultats de la 3ème évaluation nationale du CIF

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgRésultats de la 3ème évaluation nationale du CIF
Sur le site du FPSPP
« Préambule
Cette 3e évaluation nationale des impacts du CIF confirme à nouveau les excellents résultats de ce dispositif sur les évolutions professionnelles qu’il permet de réaliser.
Ainsi il apporte toujours des résultats remarquables sur l’ensemble des indicateurs, et notamment l’accès à la certification, le soutien aux publics les moins qualifiés, le développement de l’employabilité, etc.
Il apporte toujours une satisfaction très élevée aux bénéficiaires, qui jugent comme pour les précédentes enquêtes, accéder très majoritairement aux objectifs poursuivis… »
Accéder aux liens

Posté par pcassuto à 10:53 - - Permalien [#]

Emplois d'avenir : Questions Réponses Actualisé (DGEFP)

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgRappel : les emplois d’avenir sont conclus sous la forme, selon le cas, des contrats d’accompagnement dans  l’emploi  dans  le  secteur  non-marchand,  ou  des  contrats  initiative  emploi  dans  le  secteur marchand.  Les  dispositions  relatives  à  ces  contrats  s’appliquent  sous  réserve  des  dispositions spécifiques à l’emploi d’avenir

Questions-réponses actualisé relatif aux emplois d’avenir au 6 février 2015

Accéder aux liens

Posté par pcassuto à 10:52 - - Permalien [#]
Tags :