02 février 2015

Les avancées paradoxales du CPF

Par Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA. Toute l’architecture du compte personnel de formation (CPF) repose sur l’usage des listes de formations qualifiantes définies au niveau national et régional. Or ces listes découlent des données gérées par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) créée en 2002. Cette instance ayant comme fonction d’établir un répertoire des certifications professionnelles (RNCP) catégorisé selon la nomenclature des niveaux de…formation de 1969. Un répertoire distinct de tout type d’agrément ou d’habilitation des organismes de formation préparant à ces certifications. Pour être clair, la CNCP n’a ni vocation, ni capacité à qualifier, habiliter, répertorier, évaluer ou agréer l’offre de formation qualifiante (certifiante). Suite de l'article...

Posté par pcassuto à 18:35 - - Permalien [#]


La Cité internationale universitaire fête ses mécènes

Avec 2 M€ récoltés l'an dernier et près de 8,5 M€ depuis 2010, la Cité internationale universitaire de Paris (Ciup) rend volontiers des comptes à ses mécènes. A l'heure de présenter ses résultats et les grands projets de développement du campus que permettront ces dons, le campus international du boulevard Jourdan (XIVe) organise aujourd'hui une grande soirée de remerciement pour ses plus de 150 mécènes, parmi lesquels des grandes familles de philanthropes, des entreprises et des fondations. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:32 - - Permalien [#]

The imminent decline of English departments

default-logoBy Paul Strickland. The modern English department began to take shape in the mid-19th century. As science gained in prestige then and religion lost much of its authority in society, the best of English literature came to be sacred texts for study and analysis, and some English professors could even act like clerics. Matthew Arnold, the mid-century British poet and critic, was a representative humanist in his approach to literature. Dr. William Robbins, a mid-20th-century Arnold scholar and English professor at UBC, emphasized his humanistic faith in class.
However, from the early part of the 20th century, the political leanings of some literary modernists cast doubt on the idea that the study of literature would always lead to society’s adoption of humane, democratic values. The poets T.S. Eliot, W.B. Yeats and Ezra Pound came to endorse fascism, and Pound broadcast his anti-democratic and anti-Semitic views on Italian fascist government radio in Rome during the early 1940s. A Canadian neo-Arnoldian professor and critic, Louis Dudek of McGill, was considered by some to be a little too philosophically close to Pound before he repudiated Pound’s views late in life. More...

Posté par pcassuto à 18:29 - - Permalien [#]

Girls Outperform Boys Academically Around the Globe, Study Says

Winnipeg Free PressEven in countries with gender inequality, female students often have better grades.
Girls tend to get better grades in reading, math and science than boys, according to a new study that challenges the widely held belief that boys do better in these subjects than girls. More...

Posté par pcassuto à 18:27 - - Permalien [#]

La CPU et la CDEFI défendent leurs fonds de roulement

Par Wally Bordas. Le 26 janvier, la Conférence des présidents d'université (CPU) et la Conférence des écoles françaises d'ingénieurs ont publié un communiqué commun. Les deux organisations s'inquiètent du projet de l'Etat d'effectuer des prélèvements sur leurs fonds de roulement.
L'Etat a pour projet d'effectuer des prélèvements sur les fonds de roulement des établissements. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:23 - - Permalien [#]


Lettre de Geneviève Fioraso - Créer des emplois dans les "disciplines rares" conformément au Livre blanc

www.enseignementsup-recherche.gouv.frA la suite des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015, l’enseignement supérieur et la recherche se mobilisent autour des valeurs de la République et de la laïcité. La cohésion de la population française repose sur la capacité du système français d’enseignement supérieur et de recherche à être un lieu de réussite et de promotion sociale pour le plus grand nombre.
Voir la Grande mobilisation pour les valeurs de la République.

[Mesure 10] Mobiliser l'Enseignement supérieur et la Recherche pour éclairer la société dans son ensemble sur les fractures qui la traversent et sur les facteurs de radicalisation

  • Mieux rassembler et valoriser les recherches réalisées et en cours afin d’éclairer le débat public sur les questions relatives à la radicalisation.
  • Solliciter l’Agence nationale de la recherche (A.N.R.) pour renforcer le soutien aux travaux relatifs aux causes de la radicalisation dans les sociétés contemporaines.
  • Au niveau européen, orienter les financements de la recherche vers les thématiques précédemment mentionnées, en favorisant la constitution de réseaux de chercheurs européens.
  • Toujours dans le cadre européen, appuyer les initiatives collectives comme celle de l’European Alliance for the Social Sciences and the Humanities et introduire au sein du programme de l’European Social Survey (enquête européenne) des questionnements permettant d’alimenter les recherches sur la représentation sociale des phénomènes religieux.
  • Inciter l’Institut universitaire de France (I.U.F) à mieux prendre en compte dans ses critères de recrutements les thématiques de recherche relatives au risque de radicalisation.
  • Définir avec le réseau français des instituts d’études avancées, une politique de recrutement de chercheurs étrangers invités permettant de réunir un panel aussi large que possible d’expertises internationales.
  • Créer des emplois d’enseignants chercheurs et de chercheurs dans les "disciplines rares" lorsqu’elles correspondent à un thème identifié comme prioritaire, conformément aux préconisations du Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans.

[Mesure 11] Renforcer la responsabilité sociale des établissements d'Enseignement supérieur

  • Valoriser les parcours professionnels et technologiques du lycée au master en multipliant les passerelles et en favorisant la mobilité des étudiants concernés grâce à  Erasmus +.
  • Mieux former les enseignants du supérieur aux enjeux de laïcité, de lutte contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme :
    - Créer sur la plateforme FUN, une formation en ligne (MOOC) sur la lutte contre les discriminations, le racisme, l’antisémitisme ;
    - Développer les actions de formation continue des personnels du supérieur (incluant les enseignants) sur ces sujets.
  • Renforcer les outils à disposition des établissements :
    - Rappeler à l’ensemble des membres de la communauté universitaire, dans les formes qui paraîtront les plus adaptées au sein de chaque établissement, les règles applicables dans le supérieur en matière de laïcité et de lutte contre les discriminations, en se fondant notamment sur la Charte de la laïcité ;
    - Désigner un référent "racisme et antisémitisme" au sein de chaque établissement.
  • Renforcer le lien social sur les lieux de vie et d’étude :
    - Développer le soutien aux projets étudiants dans les domaines artistiques ou sportifs, destinés à lutter contre les discriminations et à promouvoir le "vivre ensemble", par l’intermédiaire du réseau des oeuvres universitaires et scolaires (soutien aux projets culturels par le prix "Cultur’Action"), du soutien ministériel et des crédits décentralisés des Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (F.S.D.I.E.) ;
    - Encourager la reconnaissance (dans le cadre des crédits E.C.T.S.) des compétences acquises par les étudiants lors d’engagements citoyens en rapport avec la lutte contre les discriminations ;
    - Favoriser l’organisation de débats contradictoires sur les campus, à l’initiative des étudiants ou des établissements ;
    - Favoriser le développement du lien social entre les universités et leur environnement immédiat, notamment lorsque celui-ci est situé dans des quartiers en difficulté.
  • Développer l’accès aux études supérieures pour les publics en difficulté :
    Encourager la poursuite d’études supérieures des jeunes incarcérés, par le développement des conventions entre les universités, les directions inter-régionales des services pénitentiaires (DISP) et les unités pédagogiques inter-régionales (U.P.R.).
  • Participer pleinement au service civique universel, en développant les missions de service civique au sein d’associations à l’université, et en facilitant les dispositifs de césure dans les parcours universitaires. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:10 - - Permalien [#]

L’enseignement supérieur à l’heure de l’hybridation entre les disciplines

http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgBlog Headway - Olivier Rollot. C’est l’une des priorités du moment : faire travailler ensemble des équipes pluridisciplinaires et rapprocher les étudiants. Frank Vidal, le directeur général d’Audencia, et Pascal Brouaye et Nelly Rouyrès, président et vice-présidente du Pôle universitaire Léonard de Vinci, ont largement investi dans le rapprochement entre les disciplines. Le premier grâce à une alliance avec Centrale Nantes et l’école d’architecture mais aussi par la présence en son sein d’une école de communication, les seconds par la gestion d’écoles de management, d’ingénieurs et de design. Suite...

Posté par pcassuto à 01:54 - - Permalien [#]

Le Doctorate in Business Administration (DBA) : un doctorat pour les managers

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Tout le monde ne peut pas – ou ne veut pas – se lancer dans un doctorat traditionnel. Les professionnels de la gestion, titulaires d’un MBA ou d’un master, ont la possibilité de se lancer dans l’obtention d’un diplôme spécifique : le Doctorate in Business Administration (DBA). Président du Business Science Institute, qui propose un DBA, ancien directeur de l’EM Strasbourg, Michel Kalika nous explique ce qu'est un DBA et ce que cela apporte à ses titulaires de le passer. Suite...

Posté par pcassuto à 01:50 - - Permalien [#]

Mieux former aux métiers du numérique

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. 120 entreprises françaises du secteur du numérique étaient présentes récemment au plus grand salon de l’électronique au monde, le CES de Las Vegas. Cela en faisait la première délégation européenne et la cinquième mondiale. Une force qui n’étonne pas Noël Bouffard, président de l’association de promotion des formations et métiers du numérique Pasc@line et directeur délégué de l’une des principales entreprises européennes du secteur, Sopra Steria. Suite...

Posté par pcassuto à 01:48 - - Permalien [#]

« Je suis Charlie » : un slogan abstrait ?

Blog Educpros de Jean-Michel Zakhartchouk. S’est-on interrogé suffisamment sur la signification du fameux « je suis Charlie », ce qu’il représente, en particulier dans le monde scolaire ?
je suis multipleSon originalité vient sans doute du « je » qui tranche avec l’injonction « nous sommes tous Charlie » qui gomme l’engagement personnel et n’aurait sans doute pas pu voir naitre les extensions saugrenues comme « je suis flic ». Slogan moderne en ce qu’il lie le collectif à une affirmation individuelle, cette  individuation  qui ne noie pas dans l’unanimisme obligatoire du « nous » ou du « on », du moins ne devrait pas le faire. Suite...

Posté par pcassuto à 01:42 - - Permalien [#]