Le 20 et 21 janvier dernier, la CPU et le CNRS ont organisé conjointement un séminaire destiné à tous les nouveaux directeurs d’unité mixte de recherche. Dans un contexte de forte évolution de l’organisation de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’objectif était double : leur permettre d’appréhender au mieux ce contexte et favoriser leur prise de fonction.
« L’unité mixte de recherche est ce que nous devons promouvoir. J’entends par là la liaison intime entre l’enseignant-chercheur, le chercheur, les personnels et les doctorants afin de produire de la connaissance », a indiqué Jean-Loup Salzmann, président de la CPU en ouverture du séminaire.
Les UMR, à la base de la recherche française
Première brique de l’organisation de la recherche en France, l’unité mixte de recherche est une entité administrative créée par la signature d’un contrat d’association entre un établissement d’enseignement supérieur et un ou plusieurs organisme(s) de recherche. Administrée par un directeur et un conseil de laboratoire, elle définit sa stratégie de recherche de manière largement autonome. Voir l'article...