"Frédéric Boisseau était l’un de ceux, qui, courageux, pleins de vie, sont appréciés tant pour leurs qualités professionnelles que pour leurs qualités humaines.
Il était en un mot l’un des visages amicaux, bienveillants, de la France du travail".
Discours de François REBSAMEN
Ils n’exerçaient pas le même métier. Pourtant, ils sont douze à avoir perdu la vie sous les balles, le 7 janvier 2015, dans les locaux de Charlie Hebdo.
Ils n’avaient pas la même notoriété : certains étaient connus, d’autres anonymes. Pourtant, ils sont douze à avoir été frappés par l’absurdité du meurtre, par la barbarie terroriste, le 7 janvier 2015. Ils n’avaient peut-être pas les mêmes opinions, les mêmes origines, la même vie. Pourtant ils sont douze à avoir laissé des proches derrière eux. Des proches qui sont aujourd’hui dans la peine - une peine infinie, dont chacun mesure l’étendue. Voir l'article...