Par Matteo Maillard. Votre premier semestre d'études supérieures a été une désillusion ? Une erreur d'orientation, un échec aux partiels peuvent rapidement conduire à une impasse académique, et une réorientation s'avérer nécessaire. Par chance, de plus en plus d'établissements proposent de se reconvertir en cours d'année. Cette « rentrée décalée », qui s'étale de janvier à mars, offre une seconde chance aux étudiants égarés, à ceux qui achèvent tardivement un stage ou un CDD, ou rentrent d'une année sabbatique. Voir l'article...