Grade de master et obtention d’un master, deux réalités souvent confondues mais qui ne font pas référence à la même chose. Délivré par l’ État, le grade de master est un des quatre grades de l’enseignement supérieur reconnus à l’échelle européenne. Il peut être attaché à l’obtention d’un diplôme ou d’un titre différent du master, mais de niveau équivalent (bac+5).

En savoir plus sur la reconnaissance du grade master
Le grade master, acquis par le biais de différents diplômes, établit officiellement le niveau d’une formation à bac + 5 et se traduit en nombre de crédit (ECTS*). Un étudiant ayant un diplôme conférant le grade de master a capitalisé pendant ses études supérieures 300 ECTS lui permettant de poursuivre en doctorat.
Qui le délivre ?
Le diplôme national de master est délivré par un établissement public. Les autres diplômes ou titres ayant reçu le grade de master font l’objet d’un arrêté du ministère de tutelle au Journal officiel. Toutes les écoles proposant un diplôme/titre conférant le grade de master sont forcément reconnues par l’ État.
Pour les écoles d’ingénieurs, c’est la Commission des titres (CTI) qui atteste de la validité du diplôme, lequel confère le grade de master (voir le moteur de recherche des titres habilités)
Pour les écoles de commerce et de gestion, encore appelées écoles de management ou Business Schools, c’est la Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG) qui évalue et tranche sur l’attribution ou non du grade de master à des formations déjà revêtu du visa officiel de l’ État. Il existe une quarantaine de formations ayant le grade master. Il est attribué pour une durée maximale de 6 ans renouvelable. (voir la liste des formations visées)
Enfin, pour les autres écoles(journalisme, architecture, arts appliqués, expertise comptable etc.) c’est l'État par l’intermédiaire de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP) qui attribue le grade de master à certaines de leurs formations. Voir l'article...