Les EchosPar Sophie Béjean et Bertrand Monthubert. Notre pays doute de sa capacité à dessiner un avenir fidèle à son histoire et à ses valeurs. La crise est là, les efforts, nécessaires. Lesquels nous permettront-ils de progresser ? Au terme d’une mission confiée par la secrétaire d’Etat Geneviève Fioraso, nous proposons les contours d’une stratégie nationale de l’enseignement supérieur, pour dessiner des perspectives de sortie de crise. Il s’agit, pour reprendre la belle expression du prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, de créer la « société apprenante ». Nos propositions, qui n’engagent que nous, consistent pour l’essentiel à développer les qualifications pour s’adapter à l’évolution des métiers, à abolir les frontières entre formation initiale et continueVoir l'article...