10 janvier 2015

Entre subordination et indépendance : la difficile insertion professionnelle des jeunes diplômés auto-entrepreneurs

Mis en place en 2009 pour soutenir la création d’entreprise, permettre l’exercice d’activités accessoires et lutter contre le travail au noir, le régime de l’auto-entrepreneur a fait l’objet de nombreuses critiques, aussi bien de la part des fédérations d’artisans que des syndicats de travailleurs.
Une enquête, menée auprès d’étudiants et de diplômés auto-entrepreneurs dans le champ de l’urbanisme, documente la variété des usages de ce régime. Elle relève les confusions qu’il entretient et conforte assez largement l’inquiétude de ses détracteurs quant aux risques et limites qu’il peut comporter dans un contexte de crise. Elle laisse craindre qu’il ne se diffuse comme une étape de plus dans le long parcours d’accès à l’emploi durable.
Les jeunes, inscrits à ce régime pour entrer sur le marché du travail et se constituer une expérience professionnelle, se trouvent piégés dans des relations d’emploi ambiguës lorsque, loin de l’indépendance promise, il les enferme dans des situations de sous-traitance ou de subordination. Mais la précarité de ce régime peut aussi revêtir les atours de l’entrepreneur, si bien que tous n’adoptent pas la même attitude, entre rejet et conversion.
Télécharger au format PDF : CDE116 (392 Ko). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:21 - - Permalien [#]


Hommage à Bernard Maris

France Stratégie - Commissariat à la stratégie et à la prospectivePar Jean Pisani-Ferry, commissaire général de France Stratégie. Bernard Maris était un homme comme on en rencontre peu. A l’écart des doctrines et des certitudes, il était l’acteur d’une réflexion critique par méthode aussi bien que par conviction. Ennemi des tabous et des idées reçues, il était aussi animé par la volonté d’expliquer et de dialoguer et s’attachait sans relâche à soumettre ses idées à la controverse. Trop curieux d’esprit pour se limiter aux apports d’une seule discipline, il restait en même temps un économiste soucieux de cohérence.  Son élégance intellectuelle et sa chaleur personnelle lui valaient l’amitié de ceux qui ne pensaient pas comme lui. 
Avec ses compagnons de Charlie Hebdo, dont il partageait la liberté et l’irrévérence, Oncle Bernard est mort pour ses convictions, fidèle au combat d’une vie contre l’injustice et l’intolérance. Au nom des  équipes de France Stratégie, je veux dire à ses proches que celui qui ne ressemblait à aucun autre était estimé par tous. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:44 - - Permalien [#]

Profils migratoires européens dans la crise

France Stratégie - Commissariat à la stratégie et à la prospectivePar Cécile Jolly. Trois pour cent des Européens sont aujourd’hui installés dans un État membre autre que leur pays de nationalité. Chaque année, ils sont un million à faire de même : ce flux n’excède pas 0,3 % de la population européenne et représente moins de la moitié des arrivées de migrants dans l’espace communautaire, majoritairement venus de pays tiers.
Note d'analyse 21 - Profils migratoires européens dans la crise. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:42 - - Permalien [#]

Le « COM apprentissage » : un travail partenarial qui porte ses fruits

http://www.unml.info/assets/templates/meridian/images/headline.pngLa Mission Locale d’Aurillac anime depuis 2006 des actions en faveur de l’apprentissage au travers du « COM apprentissage » (contrat d’objectifs et de moyens d'une durée de trois ans), signé avec les partenaires du territoire. Plébiscité pour ses résultats positifs, le « COM apprentissage » est renouvelé par le Conseil régional pour 2015. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:34 - - Permalien [#]

Emplois d’avenir en région Centre en 2014 : les études montrent la mobilisation des Missions Locales

http://www.unml.info/assets/templates/meridian/images/headline.pngLes Missions Locales se sont pleinement engagées dans la mise en oeuvre des Emplois d’avenir. Les résultats des études réalisées par l'ARML Centre montrent leur capacité de mobilisation, au sein des territoires, pour l’emploi des jeunes ainsi que leur professionnalisme en matière de recrutement. Ce sont 5600 jeunes qui ont signé un contrat depuis 2013. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:33 - - Permalien [#]
Tags :


Compte personnel de formation : les outils élaborés par la DGEFP

http://www.unml.info/assets/templates/meridian/images/headline.pngDans le cadre des missions d’accompagnement des jeunes de leur territoire, les professionnels des Missions Locales vont avoir à informer les jeunes sur leur Compte personnel et sur le système d’information dédié. Ils devront également, le cas échéant, mobiliser ces heures dans les conditions prévues par la loi. C’est pourquoi la DGEFP a formalisé des outils d’appropriation de ce droit, au travers notamment d'un guide, émanation des différentes rencontres auxquelles l’UNML a participé. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:30 - - Permalien [#]

Unédic - Je suis Charlie

Unédic, le coeur de l'Assurance chômage - Le coeur de l'assurance chômage

Attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo

Posté par pcassuto à 01:19 - - Permalien [#]

Accompagner l'évolution du marché du travail - La formation professionnelle

Gouvernement.fr - retour à l'accueilTransposée en un temps record à partir de l'accord interprofessionnel du 14 décembre 2013, la réforme de la formation professionnelle a une double ambition : affronter l'urgence en se dotant d'outils mieux adaptés et lutter contre le chômage et préparer l'avenir en rendant plus forte, plus vivante et plus légitime notre démocratie sociale. Le compte personnel de formation, qui remplace le DIF et suit chaque individu tout au long de sa vie professionnelle, est entré en vigueur le 1er janvier. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:15 - - Permalien [#]

L’entrée en vigueur des nouveaux droits individualisés pour les salariés

Gouvernement.fr - retour à l'accueilLe ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a présenté une communication relative à l’entrée en vigueur des nouveaux droits individualisés pour les salariés.
De nouveaux droits sociaux pour les salariés entrent en application en janvier 2015 : le compte personnel de formation et le compte personnel de prévention de la pénibilité. Ils s’inscrivent dans une philosophie nouvelle de droits sociaux dynamiques, au service de la sécurisation des parcours professionnels ; ce sont des droits attachés à la personne au-delà du contrat de travail, portables, partiellement fongibles. Les salariés deviennent ainsi acteurs de la sécurisation de leur parcours professionnels, et peuvent bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle gratuit.
Issu d’un accord national interprofessionnel et de la loi du 5 mars 2014, le compte personnel de formation (CPF) devient une réalité. Dès aujourd’hui, 23 millions de comptes peuvent être utilisés en se connectant sur le site moncompteformation.gouv.fr, par l’utilisation du reliquat des droits acquis au titre du droit individuel à la formation (DIF) auquel il se substitue. Véritable droit à la formation pour tous les actifs, accessible dès 16 ans (15 ans pour les apprentis) et jusqu’à la retraite, il permet de cumuler jusqu’à 150 heures de formation auxquels s’ajoutent des abondements provenant d’autres financeurs (Région, Pôle emploi, compte personnel de prévention de la pénibilité...).
Le lien entre l’emploi et la formation est renforcé : seules les formations qualifiantes et certifiantes, la validation des acquis de l’expérience, les formations au titre du socle de connaissances et de compétences sont éligibles au CPF. Elles répondent à la réalité du marché du travail, aux métiers et compétences de demain, et de ce fait, aux besoins des employeurs.
Chaque salarié mobilisera à son initiative le CPF et disposera d’un conseil en évolution professionnelle gratuit pour travailler sur son projet professionnel, dispensé par l’association pour l’emploi des cadres (APEC), Pôle Emploi, les fonds de gestion des congés individuels de formation (fongecif), les missions locales et les Cap emploi.
Par ailleurs, le compte personnel de prévention de la pénibilité, créé par la loi du 20 janvier 2014, connaît en 2015 sa première année de déploiement opérationnel pour les premiers critères de pénibilité.
Alors que les carrières s’allongent et que l’espérance de vie progresse, cette évolution reste trop inégale selon les catégories professionnelles : trop de salariés ne peuvent pas prolonger l’exercice de leur métier et arrivent à l’âge de la retraite dans des conditions physiques dégradées. Le compte de prévention de la pénibilité a ainsi pour ambition d’inciter les entreprises à réduire au maximum l’exposition de leurs salariés à des facteurs de pénibilité, de permettre aux salariés exposés à des conditions de travail pénibles d’accéder à des postes qui le sont moins, de réduire leur durée de travail ou de partir en retraite de manière anticipée.
Les salariés exposés au-delà des seuils fixés accumuleront annuellement des points qui permettront :

  • de financer des actions de formation permettant d’évoluer vers un poste moins exposé ;
  • de compenser en rémunération un passage à temps partiel permettant de diminuer les expositions ;
  • ou enfin de partir plus tôt à la retraite, dans la limite de deux ans.

Les missions confiées à Michel de Virville, ainsi que celle qui sera confiée prochainement à Christophe Sirugue, député, et Gérard Huot, chef d’entreprise, devront permettre de veiller à la bonne mise en place du compte, notamment au regard de l’objectif de simplicité du dispositif pour les entreprises.
En savoir plus sur la formation professionnelle. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:14 - - Permalien [#]

Modalités de la campagne d'évaluation 2015-2016 (vague B)

AERESDans le cadre de la campagne d'évaluation 2015-2016 (vague B), retrouvez dans cet espace dédié, les modalités d'évaluation des établissements, des entités de recherche, et des formations.
Guide pratique de transmission des dossiers et des informations au HCERES.
Lettre du président en exercice du HCERES du 22/12/2014.

Dates clés à retenir
26 mars 2015
: Dépôt des listes prévisionnelles des entités à évaluer
15 octobre 2015 :Dépôt des dossiers d'évaluation. Voir l'article...

Cliquez sur le type d'évaluation qui vous concerne :

Evaluation des établissementsEvaluation des entités de rechercheEvaluation des formations et diplômes

Posté par pcassuto à 01:09 - - Permalien [#]