04 janvier 2015

FONGECIF Bourgogne - Conditions d'ouverture au CIF CDI

http://www.fongecif-bourgogne.fr/img/logo.gif?141003Conditions d'ouverture au CIF CDI
Conditions liées au salarié

Ancienneté

  • 24 mois* consécutifs ou non en qualité de salarié, qu'elle qu'ait été la nature des contrats de travail successifs, dont 12 mois dans l'entreprise.

* 36 mois pour les salariés d'entreprises artisanales de moins de dix salariés.

Délais de franchise

  • Le délai entre deux congés individuels de formation varie de 6 mois minimum à 6 ans maximum. Il est égal à : durée exprimée en heures de formation du précédent congé divisée par 12.

Exemple : 600 heures de formation / 12 = 50 mois à compter du dernier jour du stage.

Délai du dépôt de la demande auprès de l'employeur

  • 120 jours avant le début du stage si celui-ci dure six mois ou plus et s'effectue en une seule fois à temps plein.
  • 60 jours dans les autres cas. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:53 - - Permalien [#]


FONGECIF Île-de-France - Le congé individuel de formation (CIF)

Retour à la page d’accueil de FongecifS'informer
«  Le CIF permet de suivre une formation d’un an à temps plein ou de 1200 heures à temps partiel. »
De quoi s’agit-il ?
Le congé individuel de formation (CIF) est un congé qui permet à toute personne qui travaille de suivre, au cours de sa vie professionnelle, des actions de formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.
Le salarié peut aussi utiliser le CIF pour préparer et passer un examen.
Le CIF est à l’initiative du salarié et s’effectue indépendamment des actions de formation prévues par le plan de formation de l’entreprise.

Documents utiles

Astuce
Et si vous réalisiez votre formation à distance ?
En savoir plus sur la formation à distance. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:41 - - Permalien [#]

La formation hors temps de travail (FHTT) - Fongecif Bourgogne

http://www.fongecif-bourgogne.fr/img/logo.gif?141003Navigation rapide :

Vous souhaitez vous former pour :

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification
  • Vous perfectionner professionnellement
  • Changer d'activité ou de profession
  • Vous ouvrir plus largement à la culture et à la vie sociale. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:31 - - Permalien [#]

Vous souhaitez évoluer professionnellement, vous avez besoin d’informations, de conseil ?

http://www.fongecif-bourgogne.fr/img/logo.gif?141003Vous souhaitez évoluer professionnellement, vous avez besoin d’informations, de conseil ?
Nous pouvons vous aider...

Qui sommes-nous ?
Nous sommes une association qui accompagne les salariés en CDI ou en CDD (en cours ou terminé), des entreprises privées de Bourgogne et finance des actions de :

  • Formation
  • Bilan de compétences 
  • Validation des Acquis de l’Expérience

Que proposons-nous ?

  • Un accueil de proximité
  • Des informations personnalisées
  • Un conseil individualisé
Consultez nos offres de conseil et d'information. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:28 - - Permalien [#]

Guide pratique de la Formation Hors Temps de Travail (FHTT)

Retour à la page d’accueil de FongecifGuide pratique formation Hors Temps de Travail
Quelles sont les modalités de formation ?

  • En application des dispositions légales en vigueur, la durée de la formation doit être au minimum de 120 heures.
  • Votre formation peut durer au maximum 1 200 heures à temps partiel ou un an à temps plein. Dans tous les cas, elle ne peut pas se dérouler sur plus de 3 ans.
  • Elle doit être réalisée en dehors des horaires de travail : le soir, les week-ends ou pendant des congés (parental, sans solde, RTT, congé annuel,...).

Rappel : toute demande de congés reste soumise aux règles internes de votre entreprise et à l’accord préalable de votre employeur.

Si ma formation se déroule à distance (Cours par correspondance, e-learning,...) peut-elle être prise en charge ?
Oui, si la formation comporte des heures de présentiel pédagogique (heures réalisées en présence d’un formateur-tuteur). Dans ce cas, vous devez joindre au dossier de demande de prise en charge le protocole individuel de formation complété par l’organisme de forma- tion (téléchargeable sur www.fongecif-idf.fr).

Les conditions de prise en charge
Pour être recevable, votre dossier doit remplir 5 conditions :
le Fongecif Île-de-France est bien l’organisme agréé pour l’examen de votre demande ; les conditions d’ancienneté dans l’entreprise sont requises ; l’organisme choisi a un numéro de déclaration d’activité pour la formation continue ; le dossier est déposé complet et dans les délais ; la formation a une durée supérieure ou égale à 120 heures.

Les critères de priorité
Les capacités financières du Fongecif Île-de- France ne lui permettent pas de satisfaire toutes les demandes de financement. C’est pourquoi des règles de priorités ont été définies par les instances paritaires du Fongecif Île-de-France, afin de répartir au mieux le budget disponible.
Le Fongecif Île-de-France retient en priorité les demandes déposées par les salariés voulant suivre une formation :

  • débouchant sur une certifi cation (titre RNCP, ministère, branche et État), en particulier si la formation ne peut pas être poursuivie sur le temps de travail ;
  • de remise à niveau précédant ou incluse dans un cursus qualifiant ;
  • préparant aux concours pour entrer dans un cursus certifiant ;
  • permettant d’accéder à un niveau d’enseignement général validé par une certification .

Les actions de formation non prioritaires :
- une formation ne permettant pas d’exercer légalement le niveau visé ou une profession réglementée ;
- une formation qui s’apparente aux objectifs que poursuit l’entreprise ou qui répond à une obligation pour l’employeur ;
- une formation relevant d’un plan de mesure collective (licenciement collectif, chômage partiel,...) ;
- un cumul de formations ou de cycles ;
- une formation dont le formateur est l’employeur ;
- les demandes dont la durée ne prend pas en compte les acquis professionnels ou pouvant faire l’objet d’une VAE (validation des acquis de l’expérience) ou d’un positionnement réglementaire ou tout autre type de raccourcissement de parcours.
Remplir tous les critères n’implique pas l’acceptation automatique de la demande.
Télécharger le Guide pratique formation Hors Temps de Travail. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:15 - - Permalien [#]


La formation hors temps de travail (FHTT)

Retour à la page d’accueil de FongecifUne possibilité pour financer une formation
Qu’est-ce que la formation hors temps de travail (FHTT) ?

La formation hors temps de travail (FHTT ) offre à tout salarié en contrat à durée indéterminée (CDI )la possibilité de concrétiser son projet professionnel
ou personnel en suivant une formation de son choix, indépendamment de celles prévues au plan de formation  de l’entreprise. Ce dispositif, issu de l’article 10 de la loi sur la formation professionnelle du 24 novembre 2009, offre la possibilité d’obtenir le financement d’une formation en dehors du temps de travail. Ainsi, la formation hors temps de travail peut être complémentaire de la validation des acquis de l’expérience ou au congé individuel de formation pour financer des modules non obtenus ou des préparations de concours d’entrée en formation.

À qui s’adresse-t-elle ?
Elle s’adresse à tout salarié travaillant sous contrat à durée indéterminée dans une entreprise du secteur privé, quelle que soit la taille de cette dernière. Le salarié doit justifier d’un an d’ancienneté dans son entreprise. Priorité est donnée aux salariés ayant le plus d’années d’ancienneté.
Les questions à se poser avant de commencer vos démarches
- Concevoir votre projet professionnel
Faites le point sur votre profil et vos motivations
• quelles ont été les principales étapes de mon parcours tant professionnel (formation, carrière, progression,...) que personnel (sport, activités pédagogiques, bénévolat, activités à caractère social,...) ?
• quels en sont les aspects positifs et négatifs et qu’ai-je appris ?
- Un bilan de Compétences peut vous aider à faire le point et à construire votre projet.

Définissez votre objectif
• ai-je une idée précise de mon objectif professionnel ?
• ai-je une idée sur les débouchés et les évolutions concernant le métier ou le poste qui m’intéresse ?
• ai-je consulté les offres d’emploi du secteur, les revues spécialisées,… ?
- Vérifier la pertinence de votre projet
• est-ce que je connais les compétences requises (connaissances, savoir-faire, qualités personnelles) pour ce métier ou ce poste ?
• ai-je rencontré des professionnels de ce métier pour mieux connaître la façon de l’exercer ?
- Définir un plan d’actions pour concrétiser votre projet

• quels sont mes besoins de formation pour concrétiser mon projet ?
La vaLidation des acquis de L’expérience peut vous aider à alléger
Ces besoins
• quels sont mes critères de choix de formation et d’organisme ?
• quels sont les moyens financiers à ma portée pour suivre une formation et réaliser mon projet professionnel ?
• La formation hors temps de travail est-elle le meilleur moyen pour y parvenir ? pourquoi ?
• Y a-t-il  d’autres dispositifs de financement possibles ? Lesquels ?
• quelle somme suis-je prêt à consacrer à ce projet de formation ?
Pour tout savoir sur la formation hors temps de travail
- La confidentialité est-elle garantie ?
• La formation hors temps de travail a l’avantage de ne pas être liée à votre temps de travail.
• Vous n’avez ainsi aucune autorisation d’absence à demander à votre employeur et la formation s’effectue en toute confidentialité.
• Votre employeur n’aura pas connaissance de votre demande de financement.
- Quand déposer votre demande ?
• Votre dossier de demande de prise en charge doit être déposé ou envoyé au Fongecif Île-de-France au plus tard 3 mois (90 jours) avant la date de début de la formation demandée.
attention : avant cela, vous devez aussi prévoir le temps de construire votre projet, de faire remplir à l’organisme de formation la partie du dossier qui lui est réservée et de remplir votre partie.
Un dossier incomplet ou parvenu hors délai ne pourra pas être étudié. Il vous sera retourné.
• déposer auprès du Fongecif Île-de-France une demande de prise en charge complète et recevable n’implique pas automatiquement son acceptation. La décision revient à une commission paritaire (composée de représentants d’organisations d’employeurs et de salariés).
- Quel est le délai de franchise ?
aucun délai de franchise n’est requis entre deux formations hors temps de travail ou entre une formation hors temps de travail et un autre dispositif géré
par le Fongecif Île-de-France (CiF-Cdi, BC, Vae).
attention : vous ne pouvez pas cumuler une demande de formation hors temps de travail avec un congé individuel de formation, un bilan de compétences ou une autre formation hors temps de travail, sur une même période.
En revanche, vous pouvez cumuler une formation hors temps de travail avec une validation des acquis de l’expérience.

Quelles sont les modalités de formation ?
• en application des dispositions légales en vigueur, la durée de la formation doit être au minimum de 120 heures.
• Votre formation peut durer au maximum 1 200 heures à temps partiel ou un an à temps plein. dans tous les cas, elle ne peut pas se dérouler sur plus de 3 ans.
• Elle doit être réalisée en dehors des horaires de travail : le soir, les week-ends ou pendantdes congés (parental, sans solde, rtt, congé annuel,...). rappel : toute demande de congés reste soumise aux règles internes de votre entreprise et à l’accord préalable de votre employeur.
Questions-réponses
Si ma formation se déroule à distance (cours par correspondance, e-learning,...) peut-elle être prise en charge ?
• Oui, si la formation comporte des heures de présentiel pédagogique (heures réalisées
en présence d’un formateur-tuteur). dans ce cas, vous devez joindre au dossier de demande de prise en charge le protocole individuel de formation complété par l’organisme de formation (téléchargeable sur www.fongecif-idf.fr).

Les conditions de prise en charge
- Pour être recevable, votre dossier doit remplir 4 conditions :
• le Fongecif Île-de-France est bien l’organisme agréé pour l’examen de votre demande ;
• les conditions d’ancienneté dans l’entreprise sont requises ;
• l’organisme choisi a un numéro de déclaration d’activité pour la formation continue ;
• le dossier est déposé complet et dans les délais.
attention : le fait que votre dossier soit recevable ne garantit pas l’obtention du financement. la décision est prise par une commission paritaire.
Le Fongecif Île-de-France ne peut traiter les demandes formulées par :
• un salarié en Cdd ou ancien titulaire de Cdd
• un demandeur d’emploi ou un salarié en intérim ;
• des personnes ayant déjà un dossier (CiF, BC, FHtt) en cours à la date de début de formation de la nouvelle demande ;
• des gérants d’entreprise ne cotisant pas à pôle emploi (non salariés) ;
• un salarié dont l’employeur ne relève pas du Fongecif Île-de-France.
Les formations suivantes ne sont pas examinées par La Commission paritaire :
• les cours particuliers ;
• les formations d’une durée inférieure à 120 heures ;
• les formations ouvertes et à distance sans présentiel pédagogique (regroupement physique ou virtuel, heures de tutorat synchrone, temps réalisé dans un centre de ressources,...) ;
• les permis de conduire B, moto ou bateau de plaisance, pilote d’avion ou hélicoptère privé ;
• les demandes de permis de transport ne comportant pas la FiMO (Formation initiale minimum obligatoire) dans les cas de figure où elle est obligatoire ;
• les demandes de financement correspondant uniquement à un stage pratique;
• les formations à l’étranger dont l’organisme de formation gestionnaire n’est pas en France. Si l’organisme gestionnaire est en France, la formation doit se dérouler dans l’union européenne. Ne peuvent se dérouler hors de l’union européenne (ue) que les formations n’ayant pas d’équivalent dans l’union.Le Fongecif Île-de-France n’accepte ni prolongation ni redoublement d’une formation hors temps de travail.
A compter du 1er trimestre 2013, le délai de dépôt des dossiers sera désormais de 3 mois.
Astuce
Et si vous réalisiez votre formation à distance ?
En savoir plus sur la formation à distance

A noter
Si les rémunérations et autres allocations de formation ne sont pas prises en charge par le Fongecif, le salarié reste couvert par la législation de la sécurité sociale relative à la protection en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Documents utiles

Posté par pcassuto à 16:57 - - Permalien [#]

VIVEA signe le pacte laitier avec la FNPL et les partenaires de la filière

Après 30 années de quotas laitiers et leur fin annoncée pour avril 2015, les 70 000 éleveurs laitiers, contributeurs VIVEA ont besoin de se projeter dans l’avenir.
Pour permettre aux producteurs et à la filière laitière d’aborder ce contexte nouveau dans les meilleures conditions, la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) et les acteurs de la filière : les producteurs, l’interprofession laitière, les banques/assurances, l’amont agricole, les pouvoirs publics et VIVEA ont décidé de construire ensemble un cadre qui permet à la filière d’avoir l’ambition de son développement
Le pacte laitier scelle les engagements des partenaires, chacun dans leur domaine, pour les prochaines années.
VIVEA s’engage à accompagner les éleveurs laitiers dans l’acquisition de compétences nouvelles qui leur permettront de gérer des exploitations plus techniques et plus complexes.
Dès 2015, les producteurs et productrices de lait vont devoir faire des choix en fonction de leurs capacités et coûts de production, leurs cheptel, mais aussi gérer au mieux les ressources humaines. L’enjeu pour VIVEA est de leur permettre, par la formation, d’orienter leurs projets et de disposer des outils nécessaires pour maintenir la performance de leurs exploitations.
Les objectifs 2015- 2017 :
- Former 10 % des éleveurs à l’analyse technico économique soit 2000 par an ;
- Accompagner par la formation 5 % des éleveurs dans la redéfinition de leur projet d’exploitation soit 1000 par an ;
- Développer l’accès des producteurs laitiers aux formations à la gestion des ressources humaines et l’organisation du travail. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 12:18 - - Permalien [#]

FIF PL - Foire aux questions (FAQ)

http://www.fifpl.fr/images/title.png1 - Comment obtenir un formulaire de demande de prise en charge ?
Vous pouvez obtenir un formulaire de demande de prise en charge :

  • soit par Internet : www.fifpl.fr
  • soit par courrier

Il sera indispensable de nous communiquer votre code NAF figurant sur votre Attestation de Versement URSSAF.

2 - Est-il possible de compléter une seule demande de prise en charge pour plusieurs formations ?
Non, il est impératif de compléter un formulaire de demande de prise en charge par formation.

3 - Est-ce que ma formation sera prise en charge ?
Une réponse ferme et définitive pourra vous être communiquée dès lors que votre demande de prise en charge sera soumise en Commission Professionnelle, constituée de vos Représentants Syndicaux.

4 - Une formation à distance peut-elle être prise en charge par le FIF PL ?
Une formation à distance peut être prise en charge par le FIF PL si cette dernière répond aux critères de prise en charge de votre profession et aux critères réglementaires (suivi, quiz de validation).

5 - Dois-je vous adresser l'original de mes documents justificatifs ?
Non, adressez-nous la photocopie des documents demandés.

6 - Je n'ai pas de réponse à ma demande de prise en charge. Que dois-je faire des justificatifs qui m'ont été délivrés par l'organisme de formation ?
Nous vous invitons à nous adresser ces justificatifs dès qu'un accord de prise en charge, vous indiquant un numéro de dossier à préciser impérativement sur toutes les pièces demandées, vous sera adressé par nos services. Ces pièces peuvent être jointes en complément de votre demande de saisie en ligne.

7 - Qui statue sur nos demandes de prise en charge ?
Seuls les Représentants Syndicaux de votre profession sont habilités à se prononcer sur un accord ou refus de prise en charge.

8 - Où puis-je trouver le numéro de déclaration d'activité de l'organisme de formation qui dispense ma formation ?
Le numéro de déclaration d'activité doit être demandé directement à l'organisme de formation.
Vous pouvez également trouver ce numéro d'activité, soit sur la convention de formation émanant de l'organisme, soit sur la facture.

9 - Je n'ai pas de devis, mais le coût de la formation figure dans le programme fourni par l'organisme de formation. Est-ce suffisant ?
Oui

10 - Est-ce que le FIF PL prend en charge les frais de repas, d'hôtel et de transport ?
Seul le coût pédagogique est susceptible d'être pris en charge par le FIF PL selon les critères de prise en charge de votre profession.

11 - Mes dates de formation sont modifiées. Est-il nécessaire de compléter une nouvelle demande de prise en charge ?
Dans le cas où vos dates de formation sont modifiées au cours du même exercice, nous vous invitons, dès réception d'un accord de prise en charge, à nous adresser par email ou par courrier, l'original de cet accord nous précisant les dates de formation modifiées. Il ne sera alors pas nécessaire de compléter une nouvelle demande.
Dans le cas où vos dates de formation concernent un nouvel exercice, nous vous invitons, dès réception d'un accord de prise en charge, à nous adresser par email ou par courrier, la copie de cet accord nous précisant que la formation est annulée sur l'année en cours. Il sera nécessaire de renouveler votre demande de prise en charge.

12 - L'année précédente, je n'ai pas fait de demande de prise en charge au FIF PL. Puis-je cumuler le budget de prise en charge de l'année dernière et celui de cette année ?
Non, il n'est pas possible de cumuler un budget de l'année N-1 sur le budget de l'année en cours.

13 - Je viens de m'installer en tant que Professionnel Libéral et je ne cotise pas encore auprès de l'URSSAF. Puis-je obtenir une prise en charge de la part du FIF PL ?
Dès lors que vous pouvez attester de votre inscription à l'URSSAF en tant que Professionnel Libéral, vous pouvez bénéficier d'une prise en charge du FIF PL.

14 - Mon code NAF n'est pas répertorié sur votre site. Puis-je malgré tout m'adresser au FIF PL ?
Seul un Professionnel Libéral ayant un code NAF dépendant du FIF PL pourra être pris en charge par notre organisme.
- Si vous êtes Médecin, nous vous invitons à contacter le FAF PM.
- Si vous êtes Commerçant, nous vous invitons à contacter le point Accueil AGEFICE de la CCI de votre département.

15 - Mon conjoint collaborateur peut-il(elle) prétendre à une prise en charge du FIF PL ?
Oui, à condition que vous puissiez justifier d'une cotisation formation au taux de 0,34% du plafond annuel de la Sécurité Sociale au lieu de 0,25%. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 12:15 - - Permalien [#]

OPCAIM - Réforme de la formation

Faisant suite à l’accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013, la loi « relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale » du 5 mars 2014, place la formation professionnelle au service à la fois de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation des parcours professionnels des personnes.
Il s’agit d’une réforme historique en ce qu’elle redéfinit les fondamentaux qui prévalaient depuis 1971. L’obligation de dépenser laisse la place à la nécessité d’investir dans le développement des compétences. L’enjeu, en termes de responsabilisation des acteurs et d’appropriation du changement de modèle est donc de taille. Il l’est d’autant plus que la mise en œuvre programmée très prochainement, au 1er janvier 2015, attend encore un certain nombre de précisions.
Les partenaires sociaux de la métallurgie ont finalisé leurs travaux de réflexions et négociations par la signature de l’accord national de branche du 13 novembre 2014. En application des dispositions prévues, le conseil d’administration de l’OPCAIM a pris ses premières décisions pour lancer l’activité 2015, en particulier autour de la professionnalisation et du Compte Personnel de Formation (CPF).
Concernant le CPF, l’OPCAIM participe, depuis leur lancement, aux travaux de la DGEFP et de la Caisse des Dépôts pour la définition des procédures de gestion et la conception du système d’information. Le portail ainsi créé, permettra aux acteurs concernés (individus -salariés et demandeurs d’emploi, entreprises, organisations compétentes pour le Conseil en Evolution Professionnelle, organismes financeurs) de faire vivre ce nouveau dispositif. C’est un vaste et ambitieux projet, mené dans un calendrier très resserré ; c’est pourquoi l’OPCAIM et ses délégations territoriales, les ADEFIM, sont totalement mobilisés pour sa mise en place et sa réussite dès le début de l’année. Ouvert depuis le 24 novembre, le portail CPF est en cours de finalisation pour un accès à son compte par chaque individu le 5 janvier prochain.
Plus largement, les équipes de proximité sont prêtes pour réussir l’appropriation rapide de ces changements dans les entreprises. Cette mobilisation va s’accélérer dans les prochaines semaines.

Les nouveautés…
Création du Compte personnel de formation (CPF), mise en place d’un entretien professionnel obligatoire, simplification des contributions formation et du système de collecte, suppression de l’obligation légale pour les entreprises de plus de 300 salariés…
Compte personnel de formation (CPF)
En remplacement du DIF, le CPF, ouvert à toute personne âgée de 16 ans jusqu’à la retraite est totalement portable. Alimenté en heures jusqu’à 150 heures, il peut être abondé au-delà. Il permet de suivre une formation qualifiante / certifiante, inscrite sur une liste qui intéresse la personne concernée (demandeur d’emploi de tel territoire ou salarié de telle branche) consultable sur un site Internet dédié. Un portail est en effet en cours de construction par la Caisse des Dépôts. L’OPCAIM participe aux travaux.
Entretien professionnel
Obligatoire quelle que soit la taille de l’entreprise, il est organisé tous les deux ans pour faire le point sur les perspectives d’évolution professionnelle des salariés. Dans les entreprises de plus de 50 salariés, un état des lieux récapitulatif est organisé tous les six ans.
Conseil en évolution professionnelle
Ce service gratuit d’accompagnement des personnes pour l’élaboration des projets d’évolution professionnelle est mis en œuvre à l’extérieur de l’entreprise par les Fongecif, Pôle emploi, Cap emploi, l’Apec, les Missions locales et des organismes habilités par les Conseils régionaux.
Contribution et collecteur uniques
Les employeurs sont tenus de consacrer un pourcentage de leur masse salariale au financement de la formation des salariés : 0,55 % pour les entreprises de moins de 10 salariés et 1 % pour les entreprises de 10 salariés et plus, y-compris le CIF. Calculée sur la masse salariale 2015, elle sera collectée pour la première fois début 2016.
L'entreprise pourra, volontairement ou en application des dispositions que prévoira l’accord de branche, effectuer des versements à l'OPCA.
L'OPCAIM collectera aussi les versements des entreprises au titre de la taxe d'apprentissage.
Qualité
La réforme souligne la nécessité de s’assurer de la qualité des actions de formation financées par les différents acteurs. Sur la base de critères qui seront fixés par décret, les organismes de formation devront donc démontrer leur capacité à dispenser des prestations de qualité. Les organismes certificateurs devront garantir la qualité du processus de certification et de la certification délivrée par les prestataires de formation.

Contrat et période de professionnalisation
Le contrat de professionnalisation : désignation d’un tuteur obligatoire.
La période de professionnalisation : durée minimale de 70 heures et cas dérogatoires redéfinis avec notamment l’abondement CPF, public élargi et financement orienté pour le renforcement de l’objectif de qualification et de certification.
Dialogue social dans l’entreprise, GPEC
La consultation des représentants du personnel (IRP) sur la formation est renforcée. Dans les entreprises de plus de 300 salariés, la négociation sur la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) l’articulation avec le plan de formation et le CPF est prévue.
Pour en savoir plus, consultez les documents suivants :

Posté par pcassuto à 12:07 - - Permalien [#]

Constructys - Accompagnement des mutations économiques dans le BTP

Logo GFC-BTP Site OmbrelleConstructys s’est mobilisé pour 2014 et 2015 au coté du FPSPP afin d’accompagner les mutations technologiques dans le secteur du BTP et plus spécialement vers la prise en compte de la transition énergétique et le déploiement de la fibre optique.
14 régions ont obtenu des financements pour un montant total de 14 M € : Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Midi-Pyrénées, Haute-Normandie, Région Parisienne, Pays-de-la-Loire, Picardie, Poitou-Charentes, Provence & Corse, et Rhône-Alpes. Les formations sont financées en mobilisant les fonds du Conseil régional, de l’Etat ou du FSE. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 12:03 - - Permalien [#]