Connectez-vous sur le portail de l'alternance

accès à l'accueil - Pôle emploiA portée de clic, des services pour les jeunes, des outils pour les entreprises.
Vous êtes jeunes, vous êtes parents et vous avez des questions sur l'alternance du type quelle est la différence entre contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation : le portail de l'alternance est là pour vous apporter des réponses et des services :

  • il vous donne de l'information sur le fonctionnement de l'apprentissage, les aides, le calcul des salaires, le statut d'apprenti, les contrats, la carte d'étudiant des métiers, les formations et les diplômes,
  • il vous apporte aussi des services : simulation de rémunération en apprentissage, un moteur de recherche des formations, un moteur de recherche des offres d'emploi en alternance.

Alors, n'attendez plus connectez-vous sur le portail de l'alternance.
Faites le savoir autour de vous. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:22 - - Permalien [#]

Deuxième Symposium International organisé par l’Ombudsman turc à Ankara

Le défenseur des droits - République FrançaiseLe Défenseur des droits a assisté au deuxième Symposium international, qui s’est tenu à Ankara les 21 et 22 octobre 2014. Cette rencontre réunissant un grand nombre d’acteurs institutionnels de la défense des droits a permis de mettre en lumière leur rôle fondamental, ancré au cœur de la société.
Ce deuxième Symposium international, auquel a assisté le Défenseur des droits, a été l’occasion de témoigner de l’importance du rôle que jouent les institutions d’Ombudsmans à l’égard des différentes composantes de la société : administration, Parlement, médias, Justice…
Exercés avec indépendance et impartialité, ses missions et ses différents pouvoirs permettent à l’Ombudsman de se positionner comme un acteur à part entière au sein de la société. Il exerce ainsi un rôle de vigie pour veiller au respect des droits fondamentaux de chacun. Aux côtés de M. Nihat Mehmet Omeroglu, ont participé à la cérémonie d’ouverture M. Recep Tayyip Erdogan, Président de la République de Turquie, Ahmet Davutoğlu, Premier Ministre, M. Mevlüt Çavuşoğlu, ministre des Affaires étrangères et M. Cemil Çiçek, porte-parole du Parlement. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 02:32 - - Permalien [#]

Les délégués du Défenseur des droits : des profils et compétences variés

Le défenseur des droits - République FrançaiseL’accès à la fonction de délégué du Défenseur des droits est ouvert à l’ensemble des catégories sociales ou professionnelles. La diversité de leurs profils est une chance pour l’Institution de mieux prendre en compte les évolutions de la société.
La pluralité des parcours professionnels, des formations et des expériences contribue à l’enrichissement du réseau des délégués.
En ce qui concerne la répartition des délégués selon leur sexe : le pourcentage d’hommes reste plus important que le pourcentage de femmes, cependant le nombre de candidatures féminines est en augmentation depuis la mise en place du réseau.
La répartition en fonction de la catégorie socio-professionnelle et du secteur d’activité des délégués atteste que la majorité d’entre eux sont des cadres ou des cadres supérieurs (91,9 %). Ils appartiennent (ou ont appartenu) le plus souvent aux secteurs d’activités tels que l’administration générale, la sécurité et la défense, l’éducation ou encore le secteur de la finance. 7 % des délégués sont des employés ou des agents de maîtrise.
Au contact direct des réalités humaines et sociales, les délégués peuvent constituer, au-delà du traitement des demandes individuelles, un véritable "observatoire territorial des droits", réseau dynamique capable d'alerter l'Institution sur les difficultés rencontrées par les citoyens. Ils contribuent ainsi à l'action que mène le Défenseur des droits pour faire évoluer les textes et les pratiques et mieux faire respecter les droits.
Le réseau de délégués du Défenseur des droits. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 02:18 - - Permalien [#]

Lutte contre les discriminations

Le défenseur des droits - République FrançaiseLe Défenseur des droits est chargé de lutter contre les discriminations  dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services, sur la base de 20 critères prohibés par la loi :

  • L'âge
    Une décision préjudiciable ne peut être fondée sur l’âge. Ce type de discrimination peut concerner aussi bien les jeunes que les personnes âgées.
    Exemple : Le refus d’embaucher une personne en raison de son âge.
  • L'apparence physique
    Une discrimination à raison de l’apparence physique se fonde sur les traits ou caractéristiques physiques d’une personne pour prendre une décision qui lui est préjudiciable.
    Exemple : Le refus d’embauche d’une personne atteinte d’obésité en raison de son aspect physique.
  • L'appartenance ou non à une ethnie
    Le terme « ethnie » désigne un ensemble d’individus réunis par une communauté de langue ou de culture : il désigne des ensembles humains pouvant dépasser le cadre des nations ou, au contraire, correspondre à des minorités nationales.
    L’auteur d’une discrimination peut être poursuivi dès lors qu’il a pris une décision discriminatoire envers une personne en raison de l’idée qu’il s’est faite de son appartenance à une ethnie, même lorsque cette appartenance n’est que supposée.
  • L'appartenance ou non à une nation
    La discrimination à raison de l’appartenance réelle ou supposée à une nation recouvre toute discrimination fondée sur la nationalité.
    L’auteur d’une discrimination peut être poursuivi dès lors qu’il a pris une décision discriminatoire envers une personne en raison de l’idée qu’il s’est faite de son appartenance à une nation, même lorsque cette appartenance n’est que supposée.
  • L'appartenance ou non à une race
    La discrimination à raison de l’appartenance réelle ou supposée à une race recouvre toute discrimination fondée sur la naissance.
    L’auteur d’une discrimination peut être poursuivi dès lors qu’il a pris une décision discriminatoire envers une personne en raison de l’idée qu’il s’est faite de son appartenance à une race, même lorsque cette appartenance n’est que supposée.
  • L'appartenance ou non à une religion déterminée
    L’auteur d’une discrimination peut être poursuivi dès lors qu’il a pris une décision discriminatoire envers une personne en raison de l’idée qu’il s’est faite de son appartenance à une religion, même lorsque cette appartenance n’est que supposée.
    Exemple : Le licenciement d’un salarié ayant sollicité une autorisation d’absence pour célébrer une fête religieuse.
  • L'état de santé
    Un certain nombre de pathologies, n’impliquant pas un handicap, peuvent être à l’origine de discriminations.
    Exemple : Le refus de soins opposé par un dentiste à une personne atteinte du Sida.
  • L'identité sexuelle
    Le critère de l’identité sexuelle a été introduit dans la législation par la loi n° 2012-954 du 6 août 2012 relative au harcèlement sexuel (article 4).
    Ce critère vise à protéger les personnes transsexuelles et transgenres contre les discriminations auxquelles elles sont exposées lorsque l’identité sociale sous laquelle elles vivent ne correspond pas au sexe assigné à la naissance, que cette situation s’accompagne ou non d’un traitement hormonal ou d’une opération de changement de sexe
    Exemple : la conversion sexuelle d’un salarié ne saurait entrainer son licenciement.
  • L'orientation sexuelle
    Une personne ne peut être victime de discrimination du fait de sa sexualité.
    Exemple : Le refus d’embaucher une personne en raison de son homosexualité.
  • La grossesse
    Très proche de la discrimination à raison du sexe, la discrimination du fait d’un état de grossesse lèse le droit des femmes.
    Exemple : Le licenciement abusif d’une femme en raison de son état de grossesse.
  • La situation de famille
    La situation de famille peut entraîner des discriminations opérées à raison de la situation matrimoniale ou de la nature de la filiation, d’une situation de concubinage ou encore de l’absence ou de l’existence d’enfants.
    Exemple : La préférence familiale ne peut être accordée aux enfants du personnel pour occuper des emplois saisonniers.
  • Le handicap
    Constitue un handicap, au sens de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005, « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ».
    Les discriminations à raison du handicap peuvent survenir dans différents domaines de la vie (en matière de transports, de logement, d’accès aux loisirs…) mais c’est dans le domaine de l’emploi qu’elles sont le plus fréquentes.
    Les employeurs sont ainsi tenus de prendre les « mesures appropriées » pour permettre aux travailleurs handicapés d’accéder à un emploi correspondant à leur qualification ou de le conserver grâce à des aménagements de poste.
  • Le patronyme
    Une personne peut être victime de discrimination du fait d’un patronyme jugé ridicule ou de la consonance étrangère de son nom.
    Exemple : Le refus de louer un logement à une personne dont le nom révèle une origine asiatique.
  • Le sexe
    Les discriminations à raison du sexe peuvent être subies par des femmes mais également par des hommes.
    Exemple : Les inégalités de rémunération entre les hommes et les femmes.
  • Les activités syndicales
    Une discrimination peut être caractérisée par le conditionnement d’une décision à l’appartenance ou la non appartenance à une organisation syndicale.
    Exemple : Le refus d’avancement professionnel du fait de l’exercice d’activités syndicales.
  • Les caractéristiques génétiques
    Les prédispositions à des pathologies et le risque potentiel de développer certaines maladies ne peuvent justifier des mesures préjudiciables. Celles-ci seraient alors constitutives de discriminations.
    Exemple : Le refus de souscription d’un contrat d’assurance en raison d’une pathologie héréditaire.
  • Les moeurs
    Certains comportements discriminatoires peuvent être liés aux modes de vie, aux habitudes individuelles ou collectives.
    Exemple : Le refus d’embaucher une personne qui fume.
  • Les opinions politiques
    Une discrimination peut être caractérisée par le conditionnement d’une décision à l’appartenance ou la non appartenance à une tendance politique.
    Exemple : Le refus d’un avantage professionnel à un non sympathisant politique.
  • L’origine
    La discrimination à raison de l’origine recouvre toute discrimination fondée sur la naissance.
    Exemple : Le refus de louer un logement à une personne d’origine africaine.
  • Lieu de résidence. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 02:14 - - Permalien [#]


Pôle emploi - Nos publications

                                     

Pôle emploi 2015 en bref               Plan stratégique Pôle emploi 2015              Point d'étape Pôle emploi 2015                                                     

  

                                        

     Bilan d'étape 2014                            Rapport d'activité 2013                              Rapport RSE      
    Bilan d'étape  2013                                    Version PDF 

 

      

Convention Tripartite 2015-2018

Posté par pcassuto à 01:31 - - Permalien [#]

Pôle emploi - Nos engagements

Pôle emploiPôle emploi est un acteur majeur du développement social et économique en France. Plusieurs millions de demandeurs d’emploi et des milliers d’entreprises sont utilisateurs de ses services.
Pôle emploi se veut précurseur, au service de la société française, en mettant la diversité, le développement durable et la responsabilité sociétale au cœur de la stratégie et de ses valeurs.
Diversité
Pôle emploi s’engage dans une politique de recrutement responsable. Les méthodes et procédures de recrutement adoptées par Pôle emploi garantissent les principes de respect, de non discrimination, de neutralité et de promotion de la diversité.
Intégration de personnes handicapées
Pôle emploi développe une politique volontariste en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Pôle emploi s’attache à proposer aux candidats concernés, les aménagements nécessaires au passage des exercices. Les modalités sont précisées dans les courriers d’invitation aux entretiens et exercices.
Promotion des sportifs de haut niveau
A l’image de sa recherche constante de performance et de résultats, Pôle emploi s’engage à intégrer des sportifs de haut niveau en tenant compte de leurs exigences d’entraînement sportif.
Responsabilité sociétale
À Pôle emploi, la politique en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) porte sur trois axes majeurs définis dans le plan stratégique Pôle emploi 2015.
Développer des moyens de fonctionnement et des comportements respectueux de l’environnement
En 2012, Pôle emploi s’est engagé dans l’optimisation de sa performance énergétique avec des mesures pour rationaliser les déplacements et limiter leurs impacts, la consommation de papier réduite, le tri sélectif papier développé et le recours aux clauses environnementales dans les achats augmenté.
Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin
Pôle emploi s’attache à renforcer la proximité avec ses publics. En matière d’économie verte, l’établissement a élaboré, pour les conseillers, des outils d’information et d’aide au repérage des formations et mis en place des ateliers d’orientation des demandeurs d’emploi vers de nouveaux métiers.
Faire le pari de la confiance
La formation des collaborateurs permet de s’adapter à l’évolution permanente des missions de l’institution. Par ailleurs, celle-ci s’est fortement engagée en faveur de l’égalité et contre les discriminations, à l’externe, comme à l’interne.
… Et demain ?
Pôle emploi poursuit ses efforts pour renouveler ou rénover son parc immobilier, accroître les réunions dématérialisées, mieux maîtriser les déplacements professionnels, ou encore, mieux valoriser le déchet papier.
Maîtrise des risques
Comme la plupart des grands établissements, Pole emploi a prévu dans son organisation une Direction de la Maîtrise des risques qui a pour mission d’identifier, de suivre et de piloter ses risques majeurs : stratégiques, opérationnels et financiers. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:29 - - Permalien [#]

Pôle emploi - 6 Priorités stratégiques

Pôle emploi1. Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin
Pôle emploi s’est mobilisé en 2012 pour élaborer une nouvelle offre de services aux demandeurs d’emploi réorganisée autour de trois nouvelles modalités de suivi et d’accompagnement : d’un suivi pour les demandeurs d’emploi les plus autonomes et proches de l’emploi, à un accompagnement renforcé pour les plus éloignés de l’emploi. 
2. Agir en proximité avec nos partenaires
Pôle emploi travaille en synergie avec les collectivités territoriales et ses partenaires, à l’instar des partenariats passés avec les organisations professionnelles de financement de formation pour identifier les opportunités d’emploi et assurer une mise en relation avec les demandeurs. La dizaine d’accords signés avec des Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) s’attachent au développement des Préparations opérationnelles à l’emploi collectives (POEC).
3. Simplifier et mettre le collectif au cœur de l’organisation du travail
Tous les leviers sont mobilisés pour simplifier nos organisations. Une stratégie multi-canal a été développée pour s’adapter à l’utilisation de plus en plus fréquente des services en ligne.
4. Être plus attentif aux résultats de notre action

Pôle emploi a engagé un travail visant à définir de nouveaux engagements de services qui doivent satisfaire les attentes des demandeurs d’emploi et des entreprises. Les travaux de réflexion ont pris en compte leurs besoins ainsi que les ambitions de l’Etablissement et les orientations métiers.
5. Innover pour améliorer nos services et valoriser nos expertises
Afin d’assurer la portée d’idées innovantes, Pôle emploi a initié et élaboré un programme d’expérimentations national. Les objectifs visés : améliorer l’offre de services, accroître son accessibilité et préparer les prochaines orientations stratégiques.
6. Faire le pari de la confiance
Responsabilité, confiance, proximité, simpli­cité et performance : tels sont les cinq repères managériaux qui posent un nouveau cadre de référence aux managers. Élaborés sur un prin­cipe participatif, ils positionnent les managers comme porteurs de la stratégie. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:27 - - Permalien [#]

Pôle emploi - Nos missions - Entreprises

Pôle emploiEtre à l’écoute des besoins
Les conseillers jouent un rôle primordial, au cœur du dispositif. Grâce à leur connaissance du marché local de l’emploi et posant un diagnostic partagé avec l’employeur, ils évaluent le niveau de service adapté aux besoins en recrutement de chaque entreprise. Les services qu’ils sont en mesure de proposer s’articulent autour des services socles, pour toutes les offres d’emploi, et de services renforcés permettant d’accompagner plus fortement le recrutement.
L’appui au recrutement pour toutes les entreprises
Les services d’appui sont le socle offert à toutes les entreprises. Ils sont particulièrement adaptés aux entreprises en capacité de définir leurs besoins, de mener leur recrutement et dont le besoin est en adéquation avec le marché. L’employeur gère alors sa recherche directement sur pole-emploi.fr, dans son espace dédié. Il peut y déposer ses offres, présenter son activité et contacter en direct les demandeurs d’emploi.
L’accompagnement renforcé pour les entreprises qui en ont le plus besoin
Pour les entreprises ayant des difficultés à recruter, comme certaines très petites structures ou celles placées sur des métiers « de niche », les conseillers Pôle emploi proposent, en complément des services d’appui, un accompagnement sur mesure : les conseils en recrutement mobilisant l’analyse de poste et le support d’entretien d’embauche, la présélection de candidatures, ou les actions d’adaptations des demandeurs d’emploi aux postes de travail.
Simplifier l’accès aux services de Pôle emploi : le 39 95
Grâce à cette porte d’entrée unique, le dépôt des offres est facilité. L’employeur peut également obtenir rapidement des données sur les dispositifs d’aide à l’embauche, les contrats aidés, etc.
Aller au-devant des entreprises

Les conseillers de Pôle emploi prospectent les entreprises locales afin d’identifier des opportunités pour les demandeurs d’emploi de leurs portefeuilles. Des profils de candidats seront aussi transmis aux recruteurs de manière proactive et en anticipation du besoin
. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:22 - - Permalien [#]

Pôle emploi - Nos missions - Demandeurs d'emploi

Pôle emploiFaciliter le retour à l’emploi
L'offre de services de Pôle emploi s’organise autour de quatre modalités de suivi et d’accompagnement, qui répondent à des besoins et attentes des demandeurs d’emploi différents en termes de nature et de fréquence des contacts.
L’accompagnement renforcé :
à destination des personnes les plus éloignées de l’emploi, qui ont impérativement besoin d’avoir des entretiens physiques réguliers avec leur conseiller. Ce dernier gère, alors, un portefeuille de maximum 70 demandeurs d’emploi dans cette situation.
L’accompagnement guidé :
idéal pour ceux qui ont besoin d’un appui régulier dans leur recherche, par des échanges physiques, téléphoniques ou par e-mail. Le conseiller détient alors un portefeuille de 100 à 150 personnes.
Le suivi et appui à la recherche d’emploi :
cette modalité s’adresse aux demandeurs les plus autonomes et proches du marché du travail. Le conseiller peut alors gérer un portefeuille de 200 à 350 personnes. Il veille à ce qu’elles reçoivent des offres d’emploi et restent actives dans leur recherche. Les contacts sont essentiellement dématérialisés.
Accompagnement global :
Pôle emploi s'est associé avec les Conseils généraux pour créer une 4e modalité de suivi. Pour cela, des binômes ont été mis en place entre des conseillers Pôle emploi et des correspondants sociaux au sein des Conseils généraux. Ces derniers mobilisent, au sein des services du Département ou de structures partenaires, les professionnels de l’action sociale qui assurent l’accompagnement global coordonné avec le conseiller Pôle emploi.
Cette offre de services poursuit trois objectifs :

  • Mieux prendre en compte les besoins et les attentes spécifiques des demandeurs d’emploi, en différenciant l’offre de services dans ses contenus, mais également dans la nature et la fréquence des contacts proposés.
  • Développer une offre renforcée pour répondre aux besoins des demandeurs d’emploi les plus éloignés du marché du travail.
  • Donner davantage de marges de manœuvre aux conseillers pour personnaliser l’offre de services.

Simplifier l'accès aux services

Les demandeurs peuvent avoir accès aux services de Pôle emploi par divers canaux :

  • Possibilité de rencontrer physiquement un conseiller grâce à un réseau d’agences implantées sur tout le territoire (pour l’inscription, le calcul des droits à indemnités, les entretiens d’accompagnement, les ateliers d’aides à la recherche d’emploi…)
  • Le 39 49 est le numéro court des demandeurs d’emploi pour s’inscrire ou obtenir tout autre renseignement sur leur situation personnelle.
  • Le site pole-emploi.fr (1er site emploi en France) permet le dépôt de CV, la préinscription, l’actualisation des dossiers d’indemnisation, l'obtention des informations juridiques et règlementaires, etc.

Accompagner l'orientation et la formation
La nouvelle offre de services en orientation s’articule autour de deux niveaux de prestations : l’un généraliste et l’autre spécialisé. Elle propose des prestations adaptées aux profils et aux besoins des différents publics, tout au long de la vie.
Aux côtés des conseils régionaux, Pôle emploi fait également partie des principaux financeurs de formations pour les demandeurs d’emploi. Un rôle essentiel en matière de prescription et un levier majeur d’accès à l’emploi. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:19 - - Permalien [#]