26 décembre 2014

Biotechnology research in France

France ranks third in Europe, behind the United Kingdom and Germany, in the number of biotechnology companies operating within its territory. These 400 firms employ about 6,000 people, more than half of whom work in research and development. Biotechnologies are increasingly important in the health sector, but they have a growing role in several other sectors as well-among them the environment, agriculture, and food processing. The energy, materials, and chemical sectors are also influenced by advances in biotechnology.
France’s top research priority: health, well-being, food, and biotechnology
AVIESAN, the national alliance for the life sciences and health: http://www.aviesan.fr
Founded in 2009, AVIESAN is made up of INSERM (the French national institute of health and medical research), CNRS (the national center for scientific research), CEA (the nuclear and alternative energy commission), INRIA (the national institute for research in computer science and control), the Pasteur Institute, CPU (the conference of French university presidents), and the conference of directors of university hospital centers. Its purpose is to represent France within European and international program agencies. More...

Posté par pcassuto à 01:21 - - Permalien [#]
Tags :


La recherche en nanosciences en France

Avec plus de 5 300 chercheurs et 240 laboratoires pour les nanosciences et les nanotechnologies, la France développe de nombreuses recherches dans les domaines de l’électronique et des communications, des matériaux, des énergies, des biotechnologies, de la pharmacologie, de la médecine, de la santé et de l’environnement. Les travaux d’Albert Fert, prix Nobel 2007 de physique avec l’allemand Peter Grünberg pour leur découverte de la magnétorésistance géante et leur contribution au développement de la spintronique ont permis de réaliser les têtes de lecture magnétiques qui équipent aujourd’hui nos ordinateurs. Avec des infrastructures de recherche mises en place dès 1990, la France est l’un des pays à la pointe de la recherche fondamentale en nanosciences. Elle se place au 2e rang européen, après l’Allemagne, pour l’investissement dans la recherche en nanosciences et au 5e rang mondial pour le nombre de publications.
Investissement d’avenir pour les nano-biotechnologies : http://investissement-avenir.gouvernement.fr
En 2012, deux projets ont été sélectionnés sur 20 projets d’Investissements d’Avenir :
- Le Projet DIRAN a pour objectif d’explorer les potentialités des nanotechnologies pour le développement d’une nouvelle génération d’équipement permettant le diagnostic précoce des maladies nosocomiales, ainsi qu’une meilleure connaissance de leurs origines.
- Le Projet FACSBIOMARKER doit explorer les potentialités des nanotechnologies pour le développement de nouvelles méthodes de diagnostics en oncologie à haute résolution invasives permettant des détections plus précoces, ainsi qu’un suivi plus efficace des protocoles thérapeutiques. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:17 - - Permalien [#]
Tags :

Research in the nanosciences in France

With more than 5,300 researchers and 240 laboratories working in the nanosciences and nanotechnologies, French institutions are engaged in a great many nano-research projects in the broad fields of electronics, communications, materials, energy, biotechnologies, pharmacology, medicine, health, and the environment. Albert Fert shared the 2007 Nobel prize in physics with German Peter Grünberg for their independent discoveries of giant magnetoresistance and their contribution to the development of spintronics, which made possible the magnetic readers used in today’s computers. With the research infrastructure built since the 1990s, France is one of the leaders in basic research in the nanosciences. The country ranks second in Europe, after Germany, in the amount invested in nanoscience research, and fifth in the world in number of publications in the field.
Public investment in nano-biotechnologies - http://investissement-avenir.gouvernement.fr
In 2012, two projects of interest were among 20 projects selected for the national public investment program known as Investissements d’avenir (Investments in the Future),
- The DIRAN project: The goal of the project is to explore the potential of nanotechnologies for the development of a new generation of medical equipment for the early detection of hospital-acquired infections and a better understanding of their origins.
- The FACSBIOMARKER project: This project explores the potential of nanotechnologies for the development of new, highresolution methods for early detection and diagnosis of invasive cancers and for more-effective monitoring of therapeutic processes. More...

Posté par pcassuto à 01:13 - - Permalien [#]
Tags :

La recherche en chimie en France

Le chimiste français Antoine Lavoisier (1743-1794) a donné à la chimie les fondements de sa définition en tant que science de la transformation de la matière. Une longue lignée de grands chimistes français a suivi : Claude Berthollet (1748-1822), Louis-Joseph Gay de Lussac (1778-1850),Marcellin Berthelot (1827-1907), Louis Pasteur (1822-1895)... L’industrie chimique française (y compris la pharmacie) se situe au 5e rang mondial après les États-Unis, le Japon, l'Allemagne et récemment la Chine. La France est aussi le 3e exportateur mondial de produits chimiques et pharmaceutiques. En matière de dépenses de recherche & développement, l’industrie chimique (y compris pharmacie) est le 1er secteur industriel en France et la 1ère industrie exportatrice de France.
8 Prix Nobel attribués à des chimistes français
Le prix Nobel de Chimie est attribué depuis 1901. Le premier lauréat français est Henri MOISSAN (1852-1907) pour la découverte du fluor et de ses propriétés. En 1911, Marie CURIE reçoit le prix pour la découverte des éléments radium et polonium. En chimie organique, Victor GRIGNARD et Paul SABATIER mettent au point une méthode d’hydrogénation des composés organiques pour laquelle ils reçoivent le prix en 1912. En 1935, ce sont Frédéric et Irène JOLIOT-CURIE qui réalisent la synthèse de nouveaux éléments radioactifs. Professeur au Collège de France et titulaire de la chaire de chimie des interactions moléculaires, Jean-Marie LEHN, avec les américains Donald J. Cram et Charles Pedersen reçoivent le prix en 1987 pour l’élaboration et l’utilisation de molécules exerçant des interactions sélectives. En 2005, le prix est attribué à Yves CHAUVIN, directeur de recherche à l’Institut Français du Pétrole (IFP) et membre de l’Académie des sciences, avec les américains Robert Grubbs et Richard R. Schrock pour leurs travaux sur le développement de laméthode de lamétathèse en synthèse organique. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:09 - - Permalien [#]
Tags :

Research in Chemistry in France

French chemist Antoine Lavoisier (1743-1794) laid the foundations of chemistry as the science of the transformation of matter. A long line of great French chemists followed in his footsteps—notable among them Claude Berthollet (1748–1822), Louis-Joseph Gay de Lussac (1778–1850), Marcellin Berthelot (1827–1907), and Louis Pasteur (1822–1895). France’s chemical industry (including pharmaceuticals) is the world’s fifth-largest, after those of the United States, Japan, Germany, and, recently, China. France is also the world’s third-largest exporter of chemical and pharmaceutical products. In terms of spending on research and development, the chemical industry (again including pharmaceuticals) is the leading manufacturing sector in France and the country’s top export industry.
8 Nobel prizes awarded to French chemists
The Nobel prize in chemistry has been awarded since 1901. The first French winner was HenriMOISSAN (1852–1907) for the discovery of fluorine and its properties. In 1911, Marie CURIE garnered the prize for the discovery of the elements radium and polonium. In organic chemistry, Victor GRIGNARD and Paul SABATIER developed a method for the hydrogenation of organic compounds that earned themthe prize in 1912. In 1935, the prize went to Frédéric and Irène JOLIOT-CURIE, who synthesized new radioactive elements. Jean-Marie LEHN, a professor at the Collège de France and holder of the chair in the chemistry of molecular interactions, shared the 1987 prize with Americans Donald J. Cram and Charles Pedersen for the development and use of molecules capable of selective interaction. In 2005, Yves CHAUVIN, research director at the French Petroleum Institute (IFP) and a member of the French Academy of sciences, shared the prize with Americans Robert Grubbs and Richard R. Schrock for the development of the metathesis method in organic synthesis. More...

Posté par pcassuto à 01:04 - - Permalien [#]
Tags :


More than any other city on the planet, Paris is the world’s center for mathematics

A unique mathematics community has once again been confirmed and outstanding with the announcement of the 12th French winner of the Fields Medal in 2014.
A long tradition of mathematics

The century of Louis XIV was also that of Descartes, Fermat, and Pascal. At the time of the Revolution, Laplace, Lagrange, Legendre, Condorcet, d’Alembert, and Monge were the leading figures in mathematics. They, in turn, were followed by Fourier, Cauchy, Galois, Poncelet, and Chasles − a line of succession just as impressive, if less often invoked, as that linking France’s writers. We forget that at the outset of the 19th century more renowned foreign scholars arrived in Paris for its scientific culture than for its literary dazzle. By the end of the century and into the early 20th century, the capital hosted prominent personalities such as Jordan, Borel, Lebesgue, and Lévy, among others or a genius such as Poincaré, whose portrait photographed by Smith was first published in October 1889 in the American Journal of Mathematics.
The 1930’s saw the founding of the Bourbaki group, which revolutionized Mathematics, preparing the way for the prodigious expansion of the 1950’s and beyond. The reasons for that expansion are many: an increase in the theoretical research that underpins practical applications in every economic sector, in parallel with the explosion of computer science and robotics; the “mathematicization” of economic analysis; the flexibility and diversity of the system of mathematical research, which had been freed from some of the constraints of the university system by the emergence of other sources of financing; the autonomy of mathematical researchers, who are less dependent on large budgets than researchers in some other disciplines; the arrival in France of Russian mathematicians; the prestige in France of pure intellectual research; and the commitment of great mathematicians to the freedom of thought and criticism such as Alexandre Grothendieck (1928-2014), who was stateless for a long time before being made a French national in 1971 and who was trained and worked in France. Considered the greatest mathematician of the twentieth century, he turned down the Fields Medal in 1966 on political grounds.
Over 4 000 mathematicians work in the academic sector in France, and around 10% are researchers in public research organizations such as the National Center for Scientific Research (CNRS), the National Institute for Research in Computer Science and Automation (INRIA), and the National Institute for Statistics and Economic Studies (INSEE). More...

Posté par pcassuto à 00:49 - - Permalien [#]
Tags : ,

La recherche en climatologie en France

La France, signataire du protocole de Kyoto, présidera la Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11) avec l’objectif de parvenir à un accord international de maintien du réchauffement mondial en deçà de 2°C. Processus planétaire, le changement climatique fait l’objet en France d’un important système de soutien à la recherche, au développement et à l’innovation dans les domaines de l’énergie. Les projets de recherche et d’innovation spécifiques à l’agriculture et aux énergies alternatives visent à réduire les gaz à effet de serre dans le cadre du développement durable et de la préservation de l’environnement.
La France a engagé sa transition écologique et énergétique avec pour objectif de réduire sensiblement ses émissions de carbone. Ses émissions de gaz à effet de serre par habitant sont déjà parmi les plus faibles des pays développés. Elle travaille aussi étroitement avec les pays en développement pour favoriser des transitions vers des économies sobres en carbone. Au sein de l’Union Européenne, la France défend une position ambitieuse, axée sur un objectif de -40 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030, puis de -60 % en 2040 (par rapport à 1990). Afin de répondre aux alertes données par les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et la responsabilité humaine dans le changement climatique, la France soutient des axes de recherche prioritaires sur le climat en adéquation avec l’urgence à agir. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:44 - - Permalien [#]
Tags :

Climatology research in France

France, a main partner of the Kyoto Protocol, will chair the 2015 Conference of the Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change (COP21/CMP11), the purpose of which is to reach an international agreement to limit global warming to no more than 2°C. A planetary phenomenon, climate change is the object of a major French system of support for research, development, and innovation in energy-related fields. Research and innovation projects in agriculture and alternative energy aim to cut emissions of greenhouse gases in the interest of sustainable development and environmental preservation.
France began its ecological and energy transition with the goal of substantially reducing its carbon emissions. The nation’s per capita emissions of greenhouse gases are already among the lowest in the industrialized world. France also works closely with developing countries to encourage the transition to a low-carbon economy. Within the European Union, France has taken an ambitious position centered on a goal of achieving a 40 percent reduction in greenhouse gas emissions by 2030 and 60 percent by 2040 (compared with 1990 levels). To respond to warnings from scientists on the Intergovernmental Panel on Climate Change and human responsibility for global warming, France is supporting research in several priority areas at a level that reflects the urgent need for action. More...

Posté par pcassuto à 00:42 - - Permalien [#]
Tags :

Paris est, sans comparaison avec aucune autre ville de la planète, la première place mathématique du monde

Maillage unique au monde de la communauté mathématique française et excellence confirmée avec le 12e lauréat français de la médaille Fields en 2014.
Une longue tradition mathématique

Le Siècle de Louis XIV est d’abord celui de Fermat, Descartes, Pascal ; quant aux mathématiciens de la Révolution, Laplace, Lagrange et Legendre, Condorcet, d’Alembert, Monge, puis leurs successeurs, les Fourier, Cauchy, Galois, Poncelet, Chasles nous rappellent une vérité quelque peu éclipsée par le prestige traditionnel des écrivains en France. Les étrangers venaient à Paris, au moins dans la première partie du XIXe siècle davantage pour sa vie scientifique que son rayonnement littéraire ! La fin du XIXe et le début du XXe a connu des individualités prestigieuses, tels Jordan, Borel, Lebesgue ou Lévy, ou encore un génie comme Poincaré dont le portrait photographié par Smith, fut publié pour la première fois en octobre 1889 dans l’ American Journal of Mathematics.
Dans les années trente, se crée le groupe Bourbaki, qui révolutionne l’esprit des mathématiques, préparant le terrain pour l’expansion formidable des années 50, dont les raisons sont très nombreuses : multiplication des recherches théoriques (et des chercheurs) qui fondent les applications pratiques dans tous les secteurs avec l’explosion de l’informatique et de la robotique ; « mathématisation » des analyses économiques, souplesse et diversité du système de recherche en mathématiques affranchi en partie des contraintes universitaires classiques grâce à des financements très variés ; respect de l’autonomie des chercheurs, moins dépendants de gros budgets que dans d’autres disciplines ; accueil en France de certains mathématiciens russes ; prestige de la recherche intellectuelle « pure » ; engagement de grands mathématiciens en faveur de la liberté de penser et de critiquer tel Alexandre Grothendieck (1928-2014) qui, longtemps apatride - il obtiendra la nationalité française en 1971 -, a été formé et a exercé en France. Considéré comme le plus grand mathématicien du XXe siècle, il refusa en 1966 la médaille Fields pour des raisons politiques. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:34 - - Permalien [#]
Tags :

Erasmus Mundus Europhilosophie - Bourses de mobilité pour un Master franco-allemand en philosophie

Campus FranceLe programme Erasmus Mundus EuroPhilosophie offre la possibilité à des étudiants internationaux de bénéficier d’une bourse de 41 800 € ou 43 800 € pour participer à ce Master d’excellence franco-allemand en philosophie.
Cette année, des bourses supplémentaires sont mises à disposition pour des étudiants issus de pays spécifiques, dont voici la liste :
Asie
Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Corée du Nord, Indonésie, Laos, Malaisie, Maldives, Mongolie, Myanmar, Népal, Pakistan, Philippines, Sri Lanka, Thaïlande, Vietnam

Asie Centrale
Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Turkménistan, Ouzbékistan

Moyen Orient
Iran, Irak, Yémen

Amérique latine
Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Equateur, Le Salvador, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Uruguay, Venezuela

Instrument Européen de Voisinage (IEV) – Sud
Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie

IEV –Est
Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Géorgie, Moldavie, Territoire de l’Ukraine tel que reconnu par le droit  international.

Pays du Golfe
Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis

Comment postuler ?
Rendez-vous sur le site internet du programme : http://europhilomem.hypotheses.org/bourse-erasmus-mundus
Le dossier de candidature, téléchargeable sur le site, doit être complété et renvoyé avant le 26 janvier 2015
Par email à jean.christophe.goddard@gmail.com et application.europhilosophie@gmail.com
Et par voie postale :
Jean-Christophe Goddard
EuroPhilosophie – ERASMUS MUNDUS
Pavillon de la Recherche (bureau R219)
Université Toulouse - Jean Jaurès
5, allées Antoni Machado
F-31058 Toulouse cedex 9 - FRANCE

Pour plus d’informations :
Email : david.morice@univ-tlse2.fr
internet : http://europhilomem.hypotheses.org

Posté par pcassuto à 00:26 - - Permalien [#]
Tags :