26 décembre 2014

Campus France - Ecoles doctorales "Sciences humaines et humanités"

Sciences humaines et humanités Géographie de Paris - espaces, sociétés, aménagement Octobre 2013 Sciences humaines et humanités Arts, lettres, langues, philosophie et communication (ALLPH@) Octobre 2013
Sciences humaines et humanités Mondes anciens et médiévaux Octobre 2013 Sciences humaines et humanités Inter-Méd : Développement et dynamiques spatiales, transfrontalières et interculturelles Octobre 2013
Sciences humaines et humanités Archéologie Octobre 2013 Sciences humaines et humanités Langages, idées, sociétés, institutions, territoires (LISIT) Septembre 2013
Sciences humaines et humanités École Doctorale de Théologie et de Sciences Religieuses Septembre 2013 Sciences humaines et humanités Langues, littératures et sciences humaines Septembre 2013
Sciences humaines et humanités Connaissance, langage, modélisation Septembre 2013 Sciences humaines et humanités Lettres, langues, linguistique, arts Septembre 2013
Sciences humaines et humanités Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain Juillet 2013 Sciences humaines et humanités Culture et patrimoine Juillet 2013
Sciences humaines et humanités Langages, espaces, temps, sociétés Juillet 2013 Sciences humaines et humanités Sciences de l'homme et de la société (SHS) Septembre 2012
Sciences humaines et humanités École Doctorale arts, lettres et langues Juillet 2012 Sciences humaines et humanités École transdisciplinaire Lettres et Sciences Juillet 2012
Sciences humaines et humanités Savoirs scientifiques : épistémologie, histoire des sciences, didactique des disciplines Juin 2012 Sciences humaines et humanités École Doctorale Abbé Grégoire Juin 2012
Sciences humaines et humanités Cognition, Comportements, Langage(s) (CCL) Juin 2012 Sciences humaines et humanités Sciences de l'homme, du politique et du territoire Juin 2012
Sciences humaines et humanités Sociétés, cultures, échanges (SCE) Mai 2012 Sciences humaines et humanités École Doctorale sciences humaines et sociales Mai 2012
Sciences humaines et humanités Temps, espaces, sociétés, cultures. Mai 2012 Sciences humaines et humanités Histoire moderne et contemporaine Avril 2012
Sciences humaines et humanités Philosophie Avril 2012 Sciences humaines et humanités Recherches en psychanalyse Avril 2012
Sciences humaines et humanités Cognition, langage, éducation Avril 2012 Sciences humaines et humanités Esthétique, sciences et technologies des arts Avril 2012
Sciences humaines et humanités École Doctorale de droit, science politique et histoire Avril 2012 Sciences humaines et humanités Histoire de l'art Avril 2012
Sciences humaines et humanités Europe latine - Amérique latine Avril 2012 Sciences humaines et humanités École Doctorale d'Histoire de l'université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) Avril 2012
Sciences humaines et humanités Fernand Braudel Avril 2012 Sciences humaines et humanités Espaces, cultures, sociétés Avril 2012
Sciences humaines et humanités Comportement, langage, éducation, socialisation, cognition (CLESCO) Avril 2012 Sciences humaines et humanités Arts plastiques, esthétique et sciences de l'art Avril 2012
Sciences humaines et humanités Pratiques et théories du sens Avril 2012 Sciences humaines et humanités Lettres, langues, spectacles Avril 2012
Sciences humaines et humanités Sciences de l'homme et de la société Avril 2012 Sciences humaines et humanités Milieux, cultures et sociétés du passe et du présent Avril 2012
Sciences humaines et humanités Culture, régulation, institutions et territoire (CRIT) Avril 2012 Sciences humaines et humanités École Doctorale de philosophie Avril 2012
Sciences humaines et humanités Stanislas Avril 2012 Sciences humaines et humanités Cognition, langage, interaction Avril 2012
Sciences humaines et humanités Langues, littératures, cultures, civilisations Avril 2012 Sciences humaines et humanités Civilisations, cultures, littératures et sociétés Avril 2012
Sciences humaines et humanités Langage et langues : description, théorisation, transmission Avril 2012 Sciences humaines et humanités Sciences sociales et humanités Avril 2012
Sciences humaines et humanités Langues, lettres et arts Avril 2012 Sciences humaines et humanités Arts et medias Avril 2012
Sciences humaines et humanités École Doctorale de l' École Pratique des Hautes Études Avril 2012 Sciences humaines et humanités Langue, littérature, image, civilisations et sciences humaines, (domaines francophone et anglophone) Avril 2012
Sciences humaines et humanités Cultures et sociétés (CS) Avril 2012 Sciences humaines et humanités Lettres, Sciences Humaines et Sociales Mars 2012
Sciences humaines et humanités Langues, littératures et sociétés du monde Mars 2012

Posté par pcassuto à 17:18 - - Permalien [#]


Les cotutelles internationales de thèse

Période de travail et de création intense, le Doctorat offre une réelle expérience professionnelle au jeune chercheur. Le doctorant est formé à la recherche par la recherche en travaillant sur une problématique qu’il doit envisager dans un contexte international. L’internationalisation, désormais incontournable des formations de l’enseignement supérieur, contribue ainsi au développement par les Écoles doctorales françaises – et les structures équivalentes à l‘étranger – des cotutelles internationales de thèse. Elles permettent une coopération scientifique bilatérale où l’expertise de deux directeurs de recherche permet la réalisation d’un travail original par le futur docteur.
La cotutelle internationale constitue une forme spécifique de codirection, dispositif plus général de double encadrement d’un doctorant. Elle s’inscrit dans les limites d’une convention qui encadre l’ensemble des modalités du Doctorat, de l’inscription à la soutenance et à la délivrance d’un ou de plusieurs diplômes.
Dans l’esprit du décret de 2005 qui régit la cotutelle en France, ”afin de conforter la construction de l'espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche”, le Doctorat Erasmus Mundus a vu le jour en 2009. Il encadre des programmes spécifiques au sein de consortium universitaire. Le DEM est accessible à tous les étudiants étrangers qui bénéficient alors d’un financement propre et d’une mobilité accrue.
La cotutelle de thèse internationale, qu’est-ce que c’est ?
La cotutelle de thèse est un dispositif qui favorise la mobilité des doctorants et qui permet de développer la coopération scientifique entre des équipes de recherche française et étrangère. L’étudiant en cotutelle effectue son travail sous le contrôle d’un directeur de thèse dans chacun des deux pays concernés. Les deux directeurs de thèse s’engagent à exercer pleinement la fonction de tuteur auprès du doctorant ; leurs compétences sont donc exercées conjointement. Le doctorant doit effectuer ses recherches dans les deux pays de la cotutelle selon des modalités établies par une convention. Le décret de 2005 introduit plus de souplesse dans la définition de ces modalités et permet d’adapter le cadre général à chaque étudiant par un accord de gré à gré entre les établissements sur les conditions du bon déroulement de la thèse.
La liste des Écoles doctorales française, des laboratoires et des centres de recherche est accessible sur le site de l’Agence CampusFrance : http://www.campusfrance.org > Niveau D
Quel diplôme obtient-on ?
Chaque cotutelle de thèse se déroule dans le cadre d’une convention liant deux établissements dont un est nécessairement français. Les procédures et les règles sont celles du Doctorat français et celles du doctorat dans le pays partenaire. Les deux universités reconnaissent la validité de la cotutelle mise en place et celle du diplôme soutenu (grade de Docteur pour l'université française et diplôme équivalent pour l'université étrangère).
Concernant la délivrance du diplôme, il existe 2 possibilités :
• L’étudiant reçoit un diplôme de Docteur conféré conjointement par les deux établissements. Le diplôme est mentionné sous ses deux appellations (Par exemple : Doctorat en littérature française et PhD in French literature).
• L’étudiant reçoit deux diplômes de Docteur de chacun des établissements. Chaque diplôme porte alors la mention du diplôme spécifique à chaque établissement, mentionne le fait que la thèse a été faite en cotutelle et précise le nom de l'établissement partenaire.
Dans les deux cas, la thèse n’est soutenue que dans un seul des deux établissements associés à la cotutelle, sur décision des deux directeurs de recherche
Comment s’inscrire en cotutelle de thèse ?
Diplôme requis : Un niveau Master 2 (300 ECTS), ou un titre admis en équivalence.

  •  Faire une demande d’admission auprès de l’École doctorale française et de l’organisme équivalent à l’étranger.
  •  Faire établir, par les deux directeurs de recherche concernés, une convention de cotutelle en double exemplaire.

La convention, peut être soit une convention préexistante entre les deux établissements concernés, soit une convention conclue spécifiquement pour chaque thèse.
S’inscrire administrativement dans les deux universités : La convention dispense le doctorant du paiement des droits d’inscription dans l’un des deux établissements (sur présentation d’un justificatif de paiement des droits universitaires dans l’autre université pour l’année concernée) et précise les conditions dans lesquelles une couverture sociale lui est assurée dans chacun des pays. En France, les demandes d’admission en cotutelle de thèse sont généralement examinées par un collège doctoral (réunion des directeurs et des directeurs adjoints des différentes Écoles doctorales d’un établissement), puis soumises à l’appréciation du conseil scientifique de l’université qui statue en dernier ressort.
Comment se déroule la cotutelle ?
• Chaque année de préparation de la thèse, l’étudiant s'inscrit administrativement dans les deux universités et ne paye qu'à un seul établissement les droits d'inscription. L’année de la soutenance de la thèse, l’étudiant acquitte ses droits d’inscription dans l’université où a lieu la soutenance.
• La couverture sociale pendant la durée de la cotutelle est assurée par un organisme dont le nom doit être spécifié dans la convention de cotutelle. Les modalités d’hébergement envisagées par l’étudiant dans le pays partenaire et le projet de financement (nature des aides demandées à l’initiative de l’étudiant) sont décrits précisément dans la convention.
• La durée de préparation de la thèse doit obligatoirement se répartir entre les deux établissements impliqués dans la cotutelle par périodes alternatives dans chacun des deux pays. Elle ne peut en général être inférieure à 30% pour l’un ou l’autre des pays dans lequel l’étudiant s’inscrit. La durée normale du Doctorat est fixée en France à 3 ans.
• La publication, la valorisation et la protection du sujet de la thèse et des résultats de recherche sont assurées par les deux laboratoires d'accueil du doctorant conformément aux procédures spécifiques à chaque pays.
Comment soutient-on la thèse en cotutelle ?
Le jury de soutenance est désigné d'un commun accord par les deux universités partenaires. Il est composé sur la base d’une proportion équilibrée de membres de chaque établissement, dont les deux directeurs de thèse, et de représentants scientifiques extérieurs aux établissements. Le financement de la soutenance de cotutelle fait souvent l’objet d‘une aide spécifique. Les frais de séjour du jury sont remboursés ou pris en charge par l’université où a lieu la soutenance. Les frais de déplacement du jury sont à la charge de l’autre université partenaire selon les modalités institutionnelles en vigueur. Il peut cependant exister un montant maximum de frais à ne pas dépasser, qui est également inscrit dans la convention de cotutelle.
Dans quelle langue prépare-t-on la thèse ?
Si les langues nationales des deux pays sont différentes, la thèse est rédigée dans une langue admise comme langue de rédaction des thèses dans l’une ou l’autre des universités contractantes. Le doctorant doit néamoins rédiger le résumé dans l’autre langue ; il sera tenu de soutenir la thèse ou de présenter le résumé oral en langue française.
De quels documents essentiels a-t-on besoin pour s’inscrire en cotutelle de thèse ?
• Un Curriculum Vitae ;
• Une copie des diplômes accompagnée d’une traduction certifiée conforme ;
• Le projet scientifique pour le travail de thèse ;
• L’attestation d’engagement concernant les financements (nature et montant) pour toute la durée de la thèse;
• Les conventions de cotutelles signées par les deux responsables et les deux universités (un document type est en général téléchargeable sur le site de l'université ou de l'établissement).
Comment financer sa cotutelle ?
La cotutelle peut être mise en oeuvre sans subvention particulière. Cependant, il est vivement conseillé, dans le but d’entrer dans cette formation qui dure au minimum 3 ans, d’obtenir un financement français ou étranger.
 Bourses de mobilité du gouvernement français pour une cotutelle de thèse :
Les étudiants étrangers qui s’inscrivent en thèse en France peuvent demander une bourse de cotutellle de thèse auprès de l’Ambassade de France de leur pays d’origine. La thèse est réalisée en alternance, et la partie de la thèse effectuée dans le pays partenaire n’est pas financée par le gouvernement français. En France, le boursier est couvert par une assurance sociale et perçoit une indemnité pour le voyage. La demande de bourse du gouvernement français pour la cotutelle de thèse est à retirer auprès de l’Ambassade de France du pays partenaire.
 Programmes spécifiques de bourses pour une cotutelle de thèse
Par exemple :
• Soutien aux cotutelles de l’université Franco-Allemande
• Programme Vinci pour les cotutelles Franco-Italiennes
• Programme Frontenac pour les cotutelles entre la France et le Québec
• Bourses de Doctorat en cotutelle des universités publiques malaisiennes
 Bourses du gouvernement français
Les bourses du Gouvernement français sont allouées par le ministère des Affaires étrangères et Européennes, pour des études, des stages ou des séjours linguistiques en France. La majorité d’entre elles sont attribuées par les Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades et des Consulats généraux de France à l’étranger. Quelque soit leur pays de résidence, les candidats doivent donc, avant leur départ et dans des délais suffisants, s’adresser directement à ces services situés dans leurs pays d’origine afin d’obtenir toutes les informations sur ces bourses : conditions d’attribution, calendrier de sélection, dossiers à constituer.
http://www.diplomatie.gouv.fr>Services et formulaires>Espace étudiants>Etudier en France>Financer le projet/bourses
 Le programme de bourses d’excellence Eiffel – volet Doctorat
Ce programme est destiné à soutenir l’action de recrutement à l’international des établissements d’enseignement supérieur français. Les établissements qui présentent des candidats s’engagent impérativement à les inscrire dans la formation demandée s’ils obtiennent la bourse Eiffel. Ce programme s’applique a trois domaines d’études prioritaires : sciences, économie et gestion, droit et sciences politiques. Il autorise une mobilité de dix mois dans le cadre d’une cotutelle ou codirection de thèse (de préférence la 2ème ou 3ème année du Doctorat).
Le programme Eiffel est un outil offert aux établissements français dans leur recherche des meilleurs étudiants étrangers.
http://www.egide.asso.fr>appels à candidature>bourses Eiffel.
Attention !
Le financement de la formation doctorale est le plus souvent une condition requise pour l’admission dans une École doctorale. Différents types de visa sont délivrés selon les modalités de financement du séjour. Les financements doivent couvrir les 3 années de la formation doctorale afin de permettre au doctorant de se consacrer à la recherche.
L’École doctorale est l’interlocuteur principal pour mettre en place et orienter le futur doctorant quant à son financement.
Le moteur de recherche des bourses de l'Agence CampusFrance propose plus de 370 types de financement pour un Doctorat : www.campusfrance.org/>Financez vos études. Voir plus...

Posté par pcassuto à 17:14 - - Permalien [#]

International joint dissertation supervision programs (cotutelle de thèse)

Doctoral programs are periods of intense work and creativity that offer young researchers real professional experience. Candidates learn the craft of research while actually researching in an international context. The irreversible internationalization of higher education programs has spurred France’s doctoral departments—and their parallel structures abroad—to develop programs for the joint supervision of doctoral research and dissertations.
Such programs carry the advantages of bilateral scientific cooperation—and the participation of 2 expert advisers to shape and guide the original work of doctoral candidates.
International dissertation supervision program (cotutelle de thèse) operates under the terms of a formal agreement governing all facets of a candidate’s doctoral program, from admission and enrollment to the defense of the dissertation and the award of 1 or more doctoral degrees.
In the spirit of the 2005 decree that organized international joint dissertation supervision in France—“to advance the building of an European space for higher education and research“— Erasmus Mundus Joint Doctorates (EMJDs) were created in 2009. It organizes specific programs within the framework of a university consortium. Erasmus Mundus doctoral programs accept applicants from all countries. Those admitted receive financial assistance and opportunities for mobility.
International joint doctoral programs
International joint doctoral programs (cotutelle de thèse) is a mechanism that promotes mobility among doctoral candidates while encouraging scientific cooperation between French and foreign research teams. Candidates in a joint supervision program conduct their research under the oversight of, and with guidance from, a dissertation adviser from each of the 2 countries involved in the program. Working jointly, both advisers provide a full measure of supervision for the candidate. The candidate conducts his research in the 2 countries under the terms of the agreement governing the program. The decree of 2005 introduces more flexibility in the definition of these terms and allows to adapt the general framework for each student therefore improving the proper progress of the doctoral studies.
Lists of French doctoral departments, research centers and laboratories are available on the CampusFrance website: http://www.campusfrance.org > Find your program > Level > Doctoral
What degree does the graduate receive?
International dissertation supervision program operate under the terms of an agreement between 2 institutions, 1 of which must be French. The rules and procedures are the same as those of French doctoral programs and doctoral programs within the foreign university. The 2 universities recognize the validity of the joint supervision and of the degree awarded to successful candidates—a doctoral degree from the French institution and an equivalent degree from the foreign university.
There are 2 possibilities for the granting of the degree:
• The successful candidatemay receive a single doctoral degree conferred jointly by the 2 institutions. The diploma will carry the name of the degree in 2 languages. (For example, Doctorat en littérature française and PhD in French literature).
• The candidate may receive 2 separate degrees, 1 from each institution. In this case, each diploma will bear the name of the degree issued by that institution, will mention that the dissertation has been jointly supervised and will specifie the name of the partner university.
In both cases, the dissertation is defended in just 1 of the institutions participating in the joint supervision agreement, as determined by the 2 research advisers.
How does one enroll?
Prerequisite degree: Master 2 (300 ECTS credits) or equivalent.

  •  Candidates must apply for admission to a French doctoral department and a partner institution abroad.
  •  They must have a dissertation adviser at each institution prepare 2 copies of a joint supervision agreement. The agreement may be a preexisting agreement between the 2 institutions or a new agreement reached specifically for the applicant’s dissertation.

Theymust enroll in the 2 universities: The agreement exempts the candidate fromthe payment of tuition in 1 of the 2 institutions upon presentation of a receipt for payment of tuition and fees at the other university for the year in question. The agreement also specifies the terms of the candidate’s insurance coverage in the 2 countries.
In France, applications are typically examined by a panel consisting of research directors and associate directors of the institution’s various doctoral departments. The panel’s findings and recommendations are passed on to the university’s scientific council, whichmakes final admission decisions.
How does joint supervision work?
• Each year during the preparation of the dissertation, the student registers in the two universities, paying tuition at one university. For the year in which the candidate will defend the dissertation, he or she pays tuition to the university at which the defense will take place.
• During the period of joint dissertation supervision medical insurance is provided by the entity named in the joint supervision agreement. Arrangements for the candidate’s housing in the partner country and for financial support are also spelled out in the agreement.
• The time required to prepare the dissertation must be divided between the 2 institutions in alternating periods. Generally, neither institution should host the candidate for more than 70% of the dissertation period. The typical length of a doctoral program in France is three years.
• The publication, commercialization, and protection of the dissertation and research results are handled by the candidate’s 2 host laboratories in accordance with the procedures specific to each country.
How are jointly supervised dissertations defended?
The dissertation jury is formed by common agreement of the 2 partner universities, with balanced representation of both institutions. The jury should include the 2 dissertation advisers, as well as scientific experts from outside the 2 institutions. Expenses connected with the defense often are met from a special, dedicated fund. Per diem expenses of the jury members are paid by the university at which the dissertation is defended. Jury members’ travel expenses are borne by the other university in accordance with institutional policies. A ceiling on the amount of expenses that may be incurred may be written into the joint supervision agreement.
In what language is the dissertation written?
If the national languages of the 2 partner institutions are different, the dissertation may be written in any language accepted for doctoral dissertations at either of the partner universities. The candidate must, however, prepare an abstract of the dissertation in the language of the other partner university. He or she must either defend the dissertation or summarize it orally in French.
Which documents are required to enroll in a joint dissertation supervision program?
• A Curriculum Vitae ;
• Copies of degrees, with certified translation;
• A dissertation plan;
• Evidence of a financing commitment (nature and amount) for the entire dissertation period;
• Joint dissertation supervision agreements signed by representatives of the 2 universities. (Model agreements are often
available for download from university Web sites.)
How are international dissertation supervision program funded?
A joint supervision agreement may be implemented without a dedicated source of funding. Nevertheless, because programs last three years, candidates are strongly advised to obtain financial assistance from French or foreign sources.
 French government mobility grants for International dissertation supervision program
International students admitted to a doctoral program in France may apply for a joint dissertation supervision grant from the French embassy in their country of origin. While the dissertation is being prepared, the candidate spends alternating periods in France and the country of origin. The portion of the dissertation research period spent in the partner country is not funded by the French government.
While in France, the candidate is covered by the French national social insurance system and receives a travel stipend.
Applications for French government grants for joint dissertation supervision may be obtained from the French embassy in the partner country.
 Grants for joint dissertation supervision specific programs (examples):
• Joint dissertation support from the Franco-German University
• Program Frontenac for joint supervision arrangements between France and Quebec
• Program Vinci for joint Franco-Italian dissertation support
• Joint doctoral grants from the public universities of Malaysia
 French government grants
French government grants are awarded by the Ministry of Foreign and European Affairs for academic programs, internships, and language study in France. Most grants are awarded by the culture and cooperation sections of France’s embassies and consulates abroad. Prospective doctoral candidates from all countries are invited to contact France’s diplomatic posts for information about such grants well in advance of their proposed program and in all cases before arriving in France. Available information covers conditions for the award of grants, the timetable for selection, and the application forms to be used.
http://www.diplomatie.gouv.fr/en/ > France > Studying in France > How can the project be funded? > Grants issued by the Ministry of Foreign Affairs
 Eiffel Excellence Grants (doctoral component)
This program is designed to support the international recruiting efforts of French higher education institutions. Institutions that sponsor candidates for grants agree to admit those candidates should they win an Eiffel grant. The program operates in three broad fields: the sciences, economics and management, and law and political sciences. Grants make possible a 10-month period of mobility in the course of a joint doctoral program (preferably during the second or third year of doctoral study).
The Eiffel program is designed to help French institutions attract the very best international students.
http://www.egide.asso.fr> Calls for applications > Eiffel scholarships
NOTE !
Candidates are not normally admitted to French doctoral departments without a secure source of funding for the period of doctoral study. Various types of visas are granted depending on the type of financing the candidate obtains. Financial assistance must be sufficient to support candidates for three years, during which time they are expected to devote their full attention to research. Complete information on financial assistance may be obtained from French doctoral departments.
CampusFrance’s online grant search engine contains information on more than 370 sources of full or partial funding for doctoral studies: www.campusfrance.org>Finance your program. More...

Posté par pcassuto à 17:06 - - Permalien [#]
Tags :

Les Licences professionnelles

Depuis 2000, la Licence professionnelle permet d'acquérir en 1 an un diplôme après deux années validées dans l’enseignement supérieur. La formation est organisée en partenariat avec les universités, les établissements de formation, les entreprises et les branches professionnelles. L'originalité de ce diplôme réside dans les stages professionnels et les enseignants intervenants de l’entreprise. Reconnue sur le marché du travail comme une des meilleures formations qualifiantes pour l’insertion professionnelle, plus de 41 000 étudiants sont inscrits en Licence professionnelle.
Pourquoi être candidat à une Licence professionnelle ?
Vous souhaitez une formation professionnelle du niveau Licence (+ 3 années d'études supérieures)
L’admission en Licence professionnelle se fait avec un diplôme sanctionnant deux années d'enseignement supérieur validées. La Licence professionnelle se prépare en un an (ou deux semestres) et valide 60 ECTS (European Credit Transfer System).
Vous souhaitez une spécialisation dans un domaine professionnel précis
La formation associe l’enseignement théorique et pratique, l’apprentissage de méthodes et d’outils, des périodes de formation en milieu professionnel.
Vous souhaitez être accompagné dans votre projet
L’étudiant bénéficie en Licence professionnelle d’un projet tutoré : un tuteur "enseignant" par groupe de 3 ou 4 étudiants en fonction des projets.
Vous souhaitez découvrir l’entreprise
Un stage professionnel de 12 à 16 semaines minimum en entreprise, ou au sein d’une organisation, est prévu en fin de formation. Les étudiants y réalisent un projet encadré par un tuteur.
Vous souhaitez une insertion rapide et directe dans la vie active
La Licence professionnelle a pour objectif une entrée réussie dans la vie active. Voir plus...

Posté par pcassuto à 16:54 - - Permalien [#]

The Licences professionnelles

Since 2000, the Licence professionnelle, or professional Licence, has enabled students who have completed 2 years of postsecondary education to earn a career-oriented bachelor’s-level degree after 1 year of intensive additional study. Programs are based on partnerships involving universities and other institutions of higher learning, businesses, and professional groups. The defining features of the degree are professional internships and the prominent instructional role of practicing professionals. Because they are widely recognized in the job market as one of the best ways for students to prepare for a career, professional Licence programs in France’s universities enroll more than 41,000 students.
Professional Licence programs are ideally suited for students who...
...seek a professional degree at the bachelor’s level (3 years of postsecondary study)
Professional Licence programs are open to students who have successfully completed 2 years of university study. Programs
require 1 year of study and carry 60 credits under the European Credit Transfer System.
...want to focus on a specific field
Instruction in professional Licence programs combines academic and professional perspectives, insights, and knowledge. What students learn in the classroom they quickly apply in their internships.
...wish to be supported in their efforts
Students in professional Licence programs participate in guided projects. A faculty tutor guides small groups (3–4 students) in their project work.
...are looking for immediate exposure to the business world
Every student completes an internship of 12–16 weeks inside a firm or organization. During the internship, students carry out a project with the support of a faculty tutor.
...want to jump-start their career
Professional Licence programs are designed for quick entry into professional life. Few students enter another academic program after earning their professional Licence. (An intervening period of professional employment is generally required). More...

Posté par pcassuto à 16:50 - - Permalien [#]


Les tests et diplômes de français langue étrangère

Cinq pays accueillent plus de la moitié de l’ensemble des étudiants étrangers dans le monde : les États-Unis, le Royaume- Uni et la France qui représentent 12% des effectifs dans l’enseignement supérieur, l’Australie et l’Allemagne. La France accueille plus de 260 000 étudiants étrangers, ce qui la place au 3ème rang après les États-Unis et le Royaume-Uni. Le choix du pays d’accueil est effectué en fonction de plusieurs critères, dont celui de la langue parlée et utilisée dans l’enseignement.
Les pays où l’enseignement est dispensé dans des langues largement répandues, l’anglais sans aucun doute, mais aussi le français et l’allemand, sont ceux qui accueillent le plus d’étudiants étrangers, d’après l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Pour 80% des étudiants qui sont en mobilité en dehors des programmes ou accords d’échanges, la formation linguistique est un facteur déterminant de l’attractivité des filières.
La France est classée parmi les pays qui dispensent relativement peu de formations en anglais et qui développe avec une offre de formation ouverte aux étudiants étrangers le “français d’influence”. Les étudiants repartent le plus souvent dans leur pays avec au moins le niveau B1 ou B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) souvent exigé par l’établissement à l’issue du séjour d’études. Voir plus...

Posté par pcassuto à 14:28 - - Permalien [#]

Tests of and Degrees in French as a foreign language

Five countries host more than half of the world’s international students: the United States, the United Kingdom, France, Australia, and Germany. France hosts more than 260,000 international students, putting it in third place after the United States and the United Kingdom. International students account for 12% of enrollments in French higher education.
Students choose a host country based on several criteria, including the language used in everyday life and in education. The countries in which education is delivered in widely spoken languages -English, of course, but also French and German- are those that enroll the most international students, according to the Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD).
For 4 out of 5 international students not enrolled in structured study-abroad programs, language proficiency is a decisive factor in the programs choice. France, while offering relatively few programs in English, attracts international students from countries influenced by French culture by providing easy access to Frenchlanguage training. Most students return to their home countries having achieved proficiency level B1 or B2 in the Common European Framework of Reference for Languages (CEFR), the levels most commonly required by institutions for students completing a period of study abroad. More...

Posté par pcassuto à 14:26 - - Permalien [#]

La formation doctorale en france

Les Écoles Doctorales assurent, en phase avec les orientations européennes, une formation de très haut niveau et une meilleure reconnaissance des diplômes tant sur le plan académique que professionnel.
La formation doctorale, au sein de ces Écoles Doctorales est désormais reconnue comme une « expérience professionnelle de recherche ». Elle peut aussi permettre de construire un parcours international, notamment avec le dispositif de cotutelle de thèse.
Tous les étudiants titulaires du grade de Master (Baccalauréat + 5 années ou équivalent) peuvent se porter candidat à une inscription en thèse de doctorat. La formation dure, en principe, trois ans et permet l’obtention, après soutenance d’une thèse, du grade de Docteur, grade national le plus élevé de l’enseignement supérieur français.
La France compte près de 70 000 doctorants, dont plus de 40 % de doctorants étrangers.
Attention, le financement de la formation doctorale est le plus souvent une condition requise pour l’admission dans une École Doctorale. Différents types de visa sont délivrés selon les modalités de financement du séjour. Le visa de long séjour scientifique est en général le mieux adapté aux doctorants.
Les financements doivent couvrir les 3 années de la formation doctorale afin de permettre au doctorant de se consacrer à la recherche. L’École Doctorale est l’interlocuteur principal pour mettre en place et orienter le futur doctorant quant à son financement. Voir plus...

Posté par pcassuto à 14:21 - - Permalien [#]
Tags :

Doctoral Studies in France

The Doctoral Departments are designed to align French practice with European norms and achieve wider recognition of degrees in both the academic and professional spheres while continuing to ensure the highest level of education.
Studies within the new Doctoral Departments are now seen as providing “professional research experience.” Anyone holding a European master or equivalent may apply for admission to a Doctoral Department in order to prepare and defend a doctoral thesis. The Doctoral studies normally require three years. Successful candidates are awarded a doctoral degree, the highest degree offered in France’s higher education system.
It can also help building an international experience throught the joint dissertation scheme (cotutelle).
France has nearly 70,000 doctoral students, including more than 40% of international students.
Note: Candidates may be required to present a clear plan for financing their doctoral study as a condition for admission to a doctoral program. France issues different visas depending on how students finance their study. The long stay scientific visa is generally best suited to doctoral students.
The financial arrangements must be sufficient to allow the candidate to devote himself or herself full time to research over a period of 3 years. The Doctoral Department is the candidate’s principal point of contact in all matters related to the financing of doctoral study. More...

Posté par pcassuto à 14:18 - - Permalien [#]
Tags :

Le Forum Campus France

Le Forum Campus France Membres du Forum Campus France Octobre 2014 Le Forum Campus France Forum Campus France - Principes et fonctionnement Mars 2014
Le Forum Campus France Discours de Mme Geneviève Fioraso, à l'occasion de la clôture du Forum Campus France Décembre 2012 Le Forum Campus France Discours de M. Laurent Fabius - Forum Campus France Décembre 2012
Le Forum Campus France Inauguration du Forum Campus France - Compte rendu Décembre 2012

Posté par pcassuto à 14:01 - - Permalien [#]