Founded in 1794, the Ecole Normale Supérieure has as its mission to train «citizens who are already educated in the practical sciences, to learn from the most skilled professors in all disciplines, the art of teaching». The mission of the Ecole develops and opens the way to other professional perspectives: «through advanced cultural and scientific training for students oriented toward basic and applied scientific research, university and secondary school teaching and work in government and private enter - prise. At the Ecole Normale Supérieure, the past and the present meet. Among the famous alumni of the school is Evariste Galois, the archetype of the mathematician and romantic hero. It is at ENS that aluminium was first isolated in 1854 by Sainte-Claire-Deville and where Pasteur made his great discoveries, including the process of fermentation in 1857 and viruses in 1881. Since then, the alumni of ENS have received several Nobel Prizes and Fields medals. The Ecole has also trained famous political figures: Jean Jaurès and Léon Blum, Presidents of the country, prime ministers and cabinet ministers some of whom are still in public service. Numerous writers and philosophers have graduated from the Ecole–among them, Henri Bergson, Jean-Paul Sartre, Raymond Aron, Marc Bloch, Jean Cavaillès, Simone Weil, and Jacques Canguilhem. More...

L’alliance de la modernité et de la tradition Créée par le décret du 9 brumaire an III (30 octobre 1794), l’École Normale Supérieure a pour vocation de former des «citoyens déjà instruits dans les sciences utiles, pour apprendre, sous les professeurs les plus habiles dans tous les genres, l’art d’enseigner». La mission de l’École évolue et ouvre la voie à d’autres perspectives professionnelles : elle prépare en effet «par une formation culturelle et scientifique de haut niveau, des élèves se destinant à la recherche scien - tifique fondamentale ou appliquée, à l’enseignement universitaire ainsi qu’à l’enseignement secondaire, et plus généralement, au service des administrations de l’État et des entreprises». À l’École Normale Supérieure, le passé et le présent s’éclairent mutuellement. Parmi les grands anciens de l’École normale supérieure on trouve la figure d’Évariste Galois, arché - type du mathématicien et héros romantique. C’est à l’ENS que l’aluminium fut isolé en 1854 par Sainte-Claire-Deville et Pasteur y effectua ses plus grandes découvertes, depuis celle de la fermentation en 1857 jusqu’à celle des virus en 1881. Depuis cette époque les anciens élèves de l’ENS ont reçu de nombreux prix Nobel et les médailles Fields. L’École a aussi formé de grands hommes politiques : Jean Jaurès et Léon Blum, d’anciens Prési - dent de la République, Premiers Ministres ou Ministres dont certains sont toujours en pleine activité publique. Les écrivains et philosophes formés par l’École sont nombreux : Henri Bergson, Jean-Paul Sartre, Raymond Aron, Marc Bloch, Jean Cavaillès, Simone Weil, Jacques Canguilhem. Plus...