Cinq pays accueillent plus de la moitié de l’ensemble des étudiants étrangers dans le monde : les États-Unis, le Royaume- Uni et la France qui représentent 12% des effectifs dans l’enseignement supérieur, l’Australie et l’Allemagne. La France accueille plus de 260 000 étudiants étrangers, ce qui la place au 3ème rang après les États-Unis et le Royaume-Uni. Le choix du pays d’accueil est effectué en fonction de plusieurs critères, dont celui de la langue parlée et utilisée dans l’enseignement.
Les pays où l’enseignement est dispensé dans des langues largement répandues, l’anglais sans aucun doute, mais aussi le français et l’allemand, sont ceux qui accueillent le plus d’étudiants étrangers, d’après l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Pour 80% des étudiants qui sont en mobilité en dehors des programmes ou accords d’échanges, la formation linguistique est un facteur déterminant de l’attractivité des filières.
La France est classée parmi les pays qui dispensent relativement peu de formations en anglais et qui développe avec une offre de formation ouverte aux étudiants étrangers le “français d’influence”. Les étudiants repartent le plus souvent dans leur pays avec au moins le niveau B1 ou B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) souvent exigé par l’établissement à l’issue du séjour d’études. Voir plus...