Science des faits et groupes sociaux humains, la sociologie a pour objet la compréhension et l’explication de l’impact social sur les représentations et les comportements humains. La variété de ses domaines d’applications et d’interventions en fait une des disciplines majeures de la recherche contemporaine en Sciences humaines et sociales. Les sociologues français, dont les travaux couvrent d’autres disciplines comme la philosophie, l’anthropologie ou l’ethnologie, sont de renommée internationale : Marcel Mauss, Claude Lévi-Strauss, Raymond Aron, Pierre Bourdieu, Edgard Morin, René Girard, Michel Crozier…
Le terme « Sociologie » a pris tout son sens avec Auguste Comte (Système de politique positive ou Traité de sociologie, instituant la religion de l’humanité, 1851-1854) que l’on considère comme l’un des pères fondateurs de cette discipline nouvelle. Il définit et désigne la Sociologie comme une discipline dont l’objet principal est la mise en évidence des lois de l’évolution sociale et historique. Considérée comme une science exacte à l’identique de la physique ou de la chimie, elle doit aussi avoir l’ambition d’une philosophie moderne s’inscrivant dans le monde contemporain.
Auguste Comte influença le grand sociologue anglais Herbert Spencer (1820-1903) qui concevait également la sociologie comme une science positive, reposant sur la collecte et l’analyse méthodique de faits et ayant pour premier objet l’étude de l’évolution sociale. L’influence de Comte fut moins importante en Allemagne qu’en Angleterre, le mot « sociologie » s’imposant seulement à la fin du XIXème siècle avec Max Weber (1864-1920). Selon les sociologues classiques allemands, la sociologie n’est pas destinée à se substituer à la philosophie. Voir l'article...