La CPNEF-SV a demandé au Céreq :
- d’analyser le processus d’insertion et de professionnalisation des sortants de formation afin de décrire les modes d’entrée dans la vie active et les trajectoires ;
- de mesurer l’articulation entre la formation suivie et l’(es) emploi(s) exercé(s)
Conclusions
En résumé, l’étude :
- conforte le fait que la formation professionnelle est une voie efficace pour entrer dans les métiers du spectacle vivant. Cependant elle n’est pas l’unique voie ni même la principale ;
- montre que les formations spécialisées ont un effet variable, parfois accélérateur de carrière mais souvent faible voire négatif ;
- constate que la formation est une condition suffisante (elle permet de travailler dans le spectacle vivant) mais pas nécessaire (elle ne garantit pas l'accès à l'emploi dans le spectacle vivant) ;
- souligne l’individualisation des parcours ;
- pointe le rôle essentiel de la formation continue ;
- conclut que la formation initiale et la formation continue sont moins cloisonnées que dans les autres secteurs, et donc que les publics ont des statuts mixtes ;
- souligne l’impact des facteurs socio-économiques propres au marché du travail dans le spectacle vivant, conduisant une partie des formés à quitter le secteur pour rechercher ailleurs des conditions d’emploi plus favorables.
Télécharger l'étude
Télécharger la synthèse de l'étude. Voir l'article...