L'État et l'Arf ont signé un accord-cadre relatif à la mise en œuvre du Spro) et à la prise en charge par les Régions des jeunes sortis de la formation initiale sans diplôme ni qualification.
L'accord fixe une série d'objectifs communs tels que l'articulation des modes d’intervention entre les différents partenaires du Spro, le renforcement de la lutte contre le décrochage scolaire, l’organisation du droit au retour en formation… Conclu pour trois ans, cet accord sera décliné par conventions types pour les acteurs en région.
L’accord-cadre
Le dossier de presse. Voir l'article...