28 novembre 2014

Compromise misses the point

By Courtney Sloane (NTEU National Office). Any changes to higher education which allow universities to charge students whatever they like for a university degree must not be allowed to proceed, the NTEU said today.
The NTEU continues to call upon Senators to completely reject Minster Pyne’s Bill. Speculation in Fairfax media today suggesting some amelioration of the immediate destructive impacts of the proposed Bill only confirm that the Government should withdraw the Bill and start again.
Fee deregulation will not only lead to considerably higher university fees with some students paying $100,000 or more, it will also undermine the very nature of Australian public higher education where every student has a fair go at gaining entry into university based on their academic ability and not on their capacity to pay. More...

Posté par pcassuto à 22:43 - - Permalien [#]


NTEU urges Senate to reject unfair university changes

By Courtney Sloane (NTEU National Office). The National Tertiary Education Union reiterated today that the senate should reject the Higher Education and Research Reform Amendment Bill.
“Last minute calls from Universities Australia to make amendments will not change the fundamental unfairness of Minister Pyne’s plan to deregulate university fees to compensate for the government cutting university funding,” said Jeannie Rea, NTEU National President. More...

Posté par pcassuto à 22:42 - - Permalien [#]

Handicap à l'université : «C’est à nous de nous adapter»

LibérationPar Véronique Soulé. Quelque 16 000 jeunes en situation de handicap poursuivent des études supérieures. Leur nombre s’accroît régulièrement depuis la loi de 2005 sur le handicap, au rythme de 15% à 20% par an. Beaucoup suivent des filières courtes, de deux ans après le bac, comme les Sections de techniciens supérieurs [qui délivrent des BTS, ndlr] ou les Instituts universitaires de technologie. Dans leur très grande majorité, ils choisissent la fac plutôt que des écoles, d’ingénieurs ou de commerce, qui ont souvent moins de dispositifs adaptés. Toutes les universités disposent désormais de services dédiés au handicap. Suite...

Posté par pcassuto à 19:29 - - Permalien [#]

L’université face à la révolution Moocs

Par Isabelle Lemaire. Lancés pour la toute première fois en Belgique par l’UCL en février dernier, les Moocs, ou cours en ligne ouverts à tous, ont leurs fervents partisans mais aussi leurs détracteurs. Si les premiers arguent d’un accès au savoir gratuit et universel, les seconds avancent que les Moocs ne remplaceront jamais un cours donné en face à face par un professeur et que les cours en ligne vont à l’encontre de l’essence même de l’université : le partage, la rencontre et l’interdisciplinarité.
Ces critiques, nullement contestées par les défenseurs des Moocs, ne sont qu’une partie des questions que soulève l’apparition des Moocs dans le paysage universitaire. Vont-ils remplacer l’enseignement traditionnel ? En quoi vont-ils affecter le rôle des professeurs et leur relation avec les étudiants ? Les cours en ligne vont-ils creuser l’écart entre les universités prestigieuses qui ont les ressources pour créer des Moocs et les autres ? C’est de tout cela dont un panel de spécialistes débat, ce jeudi, au Forum éthique 2014, organisé à Bruxelles par la Fondation universitaire. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:25 - - Permalien [#]

Décrochage à l’université: 19% des bacheliers sortent sans diplôme

Par Figaro Etudiant. Le décrochage universitaire inquiète. Alors que la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, vient d’annoncer un plan de 50 millions d’euros contre le décrochage scolaire, le décrochage à l’université continue de concerner un quart des étudiants. En première année de licence, 27,2% des étudiants sortent du système universitaire et 19% finissent sans diplômes. Un chiffre élevé, mais pas exceptionnel cependant au regard de nos voisins. Suite...

Posté par pcassuto à 19:23 - - Permalien [#]


Le budget des Université sabré à l'Assemblée

http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.pngPar Sylvestre Huet. La Conférence des Présidents d’Université (CPU) vient de publier un communiqué affolé à la suite du vote du budget 2015 par l’Assemblée nationale. En effet, à la dernière minute, des amendements proposés par le gouvernement ont taillé 70 millions d’un budget déjà très serré, marqué par des tours de passe-passe lorsque des charges non financées sont imposées aux Universités qui gèrent désormais leur masse salariale. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:21 - - Permalien [#]

Les universités victimes du « coup de rabot » budgétaire

Par . La réaction des présidents d’université n’a pas tardé. Après le vote en première lecture, mardi 18 novembre, à l’Assemblée nationale, du projet de loi de finances 2015 amputant les crédits des universités de 70 millions d’euros par rapport au projet de budget, la conférence des présidents d’université (CPU) a vivement réagi dans une motion publiée jeudi 20 novembre. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:20 - - Permalien [#]

Vers une nouvelle université UPEC + UPEM

Objectifs
Participer à la dynamique de la COMUE à travers un pôle universitaire renforcé
La COMUE UPE a pour objectif de poursuivre et de renforcer la dynamique engagée par le PRES pour améliorer la visibilité et l’attractivité de l’enseignement supérieur et de la recherche de l’Est francilien et ainsi contribuer au rayonnement des deux établissements. Elle sera pérennisée sous la forme d’une COMUE « de projets », comme le PRES avant elle.
La création d’une nouvelle université contribuera à l’élaboration d'un « contrat de site » ambitieux, qui aura un prolongement dans une candidature au Programme Investissement d’Avenir 2.
Elle permettra également de supprimer un certain nombre de freins administratifs et structurels internes aux deux établissements qui compliquent la vie quotidienne des étudiants et des personnels et qui limitent aujourd’hui les coopérations nécessaires à un service public d’enseignement et de recherche adapté et de qualité sur l’Est francilien.
L’UPEC et l’UPEM constitueront ainsi la plus grande université multidisciplinaire avec Santé d’Ile-de-France par le nombre d’étudiants (41 000). Elle réunira 2 100 enseignants et enseignants-chercheurs et 1 500 BIATSS pour un budget de 350 millions d’euros. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:17 - - Permalien [#]

Ces chercheurs de renom mondial qui choisissent la Côte d'Azur

Retour accueilDeuxième université pluridisciplinaire de France, Nice-Sophia Antipolis compte 50 laboratoires et 1300 chercheurs de haut vol qui, dans des domaines très variés, font progresser la science
Une simple prise de sang pour détecter un cancer du poumon : c’est désormais possible, grâce aux travaux du professeur Paul Hofman.Avec son équipe du CHU de Nice et de l’Inserm de l’université de Nice-Sophia Antipolis, il a mis au point un test révélant la maladie avant qu’elle ne soit visible par imagerie. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:09 - - Permalien [#]

Université: les docteurs bannissent l'image du «rat de laboratoire»

Retour accueilPar Noël Kruslin. Conscients qu’ils ne seront pas tous enseignants-chercheurs, doctorants et docteurs se posent aussi en acteurs du développement. Aujourd’hui, l’événement annuel de leur association éclaire la démarche
C'est l'histoire d'un paradoxe qui a la vie dure. Celui des étudiants au long cours, lauréats du plus prestigieux des diplômes universitaires à l'issue d'une décennie de formation. Des forces vives qui demeurent encore trop peu lisibles sur le marché de l'emploi, au point d'en devenir presque encombrants. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:07 - - Permalien [#]