LibérationPar Jean-Yves Mérindol. A l’automne 1968, Edgar Faure, ministre de l’Education nationale, présente la loi créant enfin des universités dotées d’autonomie pédagogique, scientifique et administrative. En même temps, il pense - et dit - que la taille optimum des universités est entre 10 000 et 12 000 étudiants. Il donne la consigne suivante : « Une université pourra comprendre entre 8 000 et 15 000 étudiants. » Cette limite, officiellement justifiée par le souci de gestion de proximité, permettait aussi d’éviter le risque que pouvaient présenter des universités puissantes, alors que professeurs et étudiants venaient de prouver leur capacité de contestation. Voir l'article...