AutoformationLe thème de l’autoformation traverse les pratiques et les recherches en formation d’adultes depuis plus de 30 ans. L’organisation de 10 colloques européens ou mondiaux entre 1992 et 2006 [1] a largement contribué à cet essor d’une notion utile et fédératrice, bien que polysémique et parfois ambiguë. Son institutionnalisation est en cours, comme le démontrent publications et recherches récentes [2]. L’idée d’autoformation traduit la préoccupation des professionnels et des chercheurs du domaine autour des manifestations multiples de l’agentivité humaine en formation, à travers l’action d’ « apprendre par soi-même » qui en est le dénominateur commun. A l’heure de la « société cognitive » et de l’apprentissage tout au long de la vie, de la gestion des connaissances et des communautés d’apprentissage, quand l’explosion Internet bouleverse nos modes de vie, de travail et d’enseignement-apprentissage, la notion d’autoformation, parfois qualifiée de « numérique », va enfin faire l’objet d’une nouvelle manifestation pédagogique et scientifique. Voir le site...