22 octobre 2014

Basse-Normandie - Comment financer une VAE ?

AccueilLa démarche de Validation des Acquis de l'Expérience engendre un coût. Ce coût n'est pas le même pour tous les valideurs d'Etat.

  AFPA
CNAM DAVA DRAF DRASS DRDJS UNIVERSITE
Recevabilité
0 € 122 € 0 € 0 € 0 € 0 € 680 € à 1 300 €
Accompagnement
500 € 650 € 650 € Selon les organismes
qui accompagnent
650 €
Validation 300 €
à
500 €
0 € 0 € 0 € 0 €

* Les prix indiqués correspondent au coût de la démarche pour les individuels-les.

Il faut savoir que le coût de la démarche de VAE n'est généralement pas à votre charge.
Pour vous aider à financer votre démarche de VAE, il existe différents interlocuteurs-trices selon votre situation professionnelle.

Posté par pcassuto à 23:00 - - Permalien [#]


Basse-Normandie - 7 valideurs d’Etat se sont associés pour vous informer sur la VAE

AccueilIls se différencient par les diplômes, titres ou certificats professionnels qu’ils proposent ainsi que par les parcours de VAE qu’ils offrent.
A l’inverse, ils sont complémentaires puisqu’ils offrent un grand éventail de certifications et harmonisent leurs pratiques afin de faciliter votre démarche de validation.
Chaque valideur dépend d’un ministère.

Le Ministère de l’Education nationale et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

L’Université à travers le Service Universitaire de Formation Continue et d'Apprentissage (SUFCA) valide l’ensemble des diplômes que délivre l’Université de Caen du niveau III tels que les DUT au niveau I tels que les Masters.
Le DAVA (Dispositif Académique de la Validation des Acquis) valide des diplômes du CAP (niveau V) au BTS (niveau III).
Le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) valide des diplômes du niveau III (équivalent au BTS) au niveau I (équivalent au Master). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:56 - - Permalien [#]
Tags :

Bienvenue sur le site internet de la VAE en Basse-Normandie

AccueilLa VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) est un droit individuel, pour toute personne engagée dans la vie active. Plus qu’une possibilité, il s’agit d’un droit pour chacun-e de demander l’évaluation des acquis de son expérience afin d’obtenir un diplôme, titre ou certificat professionnel. La VAE constitue une voie d’acquisition d’une certification à visée professionnelle au même titre que la formation initiale, l’apprentissage et la formation professionnelle continue.
La seule condition pour s’engager dans une démarche de VAE est de pouvoir justifier d’au minimum 3 ans d’expérience, en continue ou en discontinue, en rapport direct avec le diplôme, titre ou certificat professionnel visé. Il faut savoir que les périodes de formation initiale ou continue, les stages et périodes de formation en milieu professionnel accomplis pour l’obtention d’un diplôme, titre ou certificat professionnel ne comptent pas dans la durée d’expérience requise pour l’engagement dans la Validation des Acquis de l’Expérience. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:52 - - Permalien [#]

Comment financer une VAE ? >> Intérimaire

AccueilVous êtes en cours de mission intérim, ou bin vous avez eu récemment une mission (moins de 3 mois), et vous souhaitez vous engager dans une démarche de VAE; vous pouvez contacter le FAF.TT (Fonds d'Assurance de Formation du Travail Temporaire). Il pourra, selon certaines conditions, vous aider à financer votre VAE.
Afin de mener à bien votre démarche, vous pouvez faire la demande d'un congé VAE.
Vous devez dans ce cas, déposer une demande d'autorisation d'absence auprès de votre ETT (Entreprise de Travail Temporaire). Pendant ce congé, vous êtes salarié de l'ETT qui a signé votre autorisation d'absence. Vous allez alors signer un contrat de mission - validation qui permet de maintenir votre rémunération et votre protection sociale.
La durée de ce congé VAE ne peut pas être supérieur à 24h et ce sur 12 mois. Ces 24h correspondent aux heures d'accompagnement et au temps passé devant le jury.
Pendant ce congé, votre salaire est maintenu et est versé par votre entrerpise de travail temporaire sur la base de votre salaire de référence (salaire horaire brut perçu lors de votre dernière mission).
Le coût de la VAE est directement réglé à l'organisme valideur ou à l'organisme qui vous accompagne.
Si vous souhaitez vous engager dans une démarche de VAE hors de votre temps de travail, vous n'avez pas d'autorisation d'absence à demander, donc vous n'avez pas de contrat de mission - validation. Dans ce cas, votre rémunération ne sera pas maintenue.

Les étapes :
Lorsque vous avez choisi le diplôme qui correspond à votre expérience et que vous avez vérifié avec le valideur que votre dossier est recevable, vous pouvez commencer la démarche aurpès de votre entrerpise de travail temporaire et du FAF.TT.

1. Demandez le dossier de financement auprès du FAF.TT

2. Remplissez ce dossier

  • Une partie que vous remplissez,
  • Une partie à faire remplir par le valideur de votre diplôme ou titre professionnel,
  • Une partie à faire remplir par votre entreprise de travail temporaire : l'autorisation d'absence

3. Déposez le dossier au FAF.TT

  • 14 rue Riquet - 75940 PARIS Cedex 19
  • Au plus tard 21 jours avant le début de votre congé.
Le FAF.TT peut vous aider à financer :
  • L'accompagnement
  • Votre salaire lors du temps d'accompagnement
  • Votre salaire lorsque vous êtes devant le jury

Le FAF.TT ne peut pas vous aider à financer :

  • Votre salaire lorsque vous êtes en réunion d'information VAE
  • L'analyse de votre parcours professionnel et la détermination du diplôme qui vous correspond (c'est gratuit). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:50 - - Permalien [#]

Comment se déroule la scolarité d'une jeune fille enceinte ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaiseLe fait d'être enceinte ne doit pas empêcher une jeune fille de poursuivre sa scolarité. Suivant les situations, des aménagements peuvent être mis en place.
Si vous souhaitez poursuivre votre scolarité
La grossesse ne peut justifier l'exclusion d'un établissement scolaire public. Vous pouvez donc poursuivre votre scolarité normalement.
Vous pouvez cependant demander au directeur académique des services de l'éducation nationale d'être dispensée de fréquenter l'établissement scolaire si vous le souhaitez. Vous pouvez alors préparer votre examen avec l'aide des cours par correspondance du Centre national d'enseignement à distance (Cned).
Si vous souhaitez reprendre vos études après avoir accouché
Vous pouvez reprendre votre scolarité, car votre situation ne peut pas justifier un refus d'inscription.
Si l'accouchement est prévu pendant une période d'examen
Si l'examen a prévu avec une session de rattrapage, vous pourrez en bénéficier. Par exemple, pour le baccalauréat, si vous accouchez en juin, au moment des épreuves, vous pourrez être dispensée et passer la session de septembre.
En revanche, pour les examens qui n'ont pas de session de rattrapage, vous n'aurez pas d'autre choix que de vous présenter à la session prochaine. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:46 - - Permalien [#]


Comment obtenir le duplicata d'un diplôme ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaiseEn cas de perte, de vol ou de sinistre, il est possible d'obtenir, selon les cas, une attestation de réussite ou un duplicata d'un diplôme.

Diplôme d'enseignement supérieur (licence, master, doctorat...)
Vous pouvez demander que soit établi un duplicata de votre diplôme auprès de l'établissement d'enseignement supérieur qui a délivré l'original, en cas de perte, de vol ou de sinistre.
Quelle que soit l'origine de la perte ou de la destruction, vous devrez présenter un document qui justifie votre demande, comme :

  • un récépissé de plainte,
  • ou une déclaration de sinistre de votre assurance,
  • ou une déclaration sur l'honneur.

La mention "duplicata" doit apparaître sur le nouveau diplôme.
Le duplicata a valeur officielle. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:43 - - Permalien [#]

Un étudiant peut-il se réorienter pendant la première année d'université ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaiseDe nombreuses universités permettent une réorientation aux étudiants qui le souhaitent, en général en fin de 1er semestre de la 1ère année de licence . Certaines proposent également des ateliers d'aide aux étudiants dans leur démarche de réorientation.
Cette réorientation vous permet d'être affecté dans une autre filière ou dans une autre université qui correspond davantage à votre projet.
Si vous souhaitez vous réorienter, vous devez vous adresser au secrétariat de votre université pour en connaître les modalités, en général avant la fin du mois de décembre ou de la mi-janvier.
Par ailleurs, si vous souhaitez vous réorienter plus tard dans l'année, vous pouvez également utiliser le dispositif "admission-postbac" (APB) qui vous permet de reprendre une nouvelle formation dès la prochaine rentrée. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:39 - - Permalien [#]

Un étudiant peut-il faire un stage dans la fonction publique ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaiseLa loi du 10 juillet 2014 relatif au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires modifie de nombreux points concernant la réglementation des stages. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 22:37 - - Permalien [#]

Quels sont les niveaux de qualification et à quoi correspondent-ils ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaiseLes 6 niveaux de qualification servent à indiquer le type de formation nécessaire pour occuper un poste dans le monde professionnel, en particulier lors des concours de l'administration.

Niveau

Emploi exigeant une formation ...

VI

... n'allant pas au-delà de la scolarité obligatoire (16 ans)

V bis

... d'une durée maximale d'un an après le collège

V

... équivalant au CAP (certificat d'aptitude professionnelle), au BEP (brevet d'études professionnelles) ou au brevet des collèges obtenu (ex-diplôme national du brevet et ex-BEPC)

IV

... équivalant au bac (général, technologique ou professionnel), au brevet de technicien (BT) ou au brevet professionnel

III

... équivalant à un niveau bac+2 : BTS (brevet de technicien supérieur), DUT (diplôme universitaire de technologie)

I et II

... équivalant à un niveau égal ou supérieur au Bac+3 ( licence, maîtrise, ...)

Niveau et correspondance en terme de formation. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:59 - - Permalien [#]

Peut-on bénéficier d'une autorisation d'absence pour passer une VAE ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaiseD

Oui. Toute personne (salarié, agent public...) peut demander à son employeur un congé pour validation des acquis de l'expérience (VAE). Ce congé permet de préparer et de participer aux épreuves de validation organisées par l'organisme délivrant la certification enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles. La durée maximale du congé par an correspond à 24 heures de temps de travail (soit l'équivalent de 3 jours), en une ou plusieurs séquences.

Autorisation d'absence
Ce congé peut être effectué, en tout ou partie, en dehors du temps de travail. Lorsque la VAE est effectuée totalement en dehors du temps de travail, l'autorisation d'absence délivrée par l'employeur n'est pas requise.
Durée du congé
La durée maximale d'un congé pour une VAE est de 24 heures de travail, consécutives ou non, pour préparer la VAE ou participer aux épreuves de validation.
Demande
Vous devez faire parvenir à votre employeur une demande d'autorisation d'absence. Cette demande doit être faite au moins 60 jours avant le début des actions de VAE et doit préciser :

  • le diplôme, le titre ou le certificat de qualification visée,
  • la date, la nature et la durée des actions,
  • la dénomination de l'autorité ou de l'organisme qui délivre cette certification.

Réponse de l'employeur
Votre employeur doit accepter le congé. Cependant, il peut invoquer des raisons de service pour le reporter.
Dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande, il doit faire connaître par écrit son accord ou les raisons de service motivant le report de l'autorisation d'absence.
Ce report ne peut excéder 6 mois à partir de la demande.
À savoir : l'autorité territoriale ne peut opposer, à un agent public territorial, 2 refus consécutifs à une demande de congé VAE qu'après avis de la commission administrative paritaire (CAP).

Prise en charge du congé
Le congé pour VAE peut être pris en charge par les organismes compétents pour le financement du congé individuel de formation (même s'il est pris en dehors du temps de travail). Par exemple, l'Opacif rembourse à l'employeur du secteur privé la rémunération que celui-ci continue à verser à son salarié ou d'autres frais (frais de dossier...).
Vous avez droit au maintien de votre rémunération pendant ce congé.
À noter : si vous êtes salarié en CDD, vous avez le droit à une rémunération égale à un pourcentage du salaire moyen brut perçu au cours des 4 derniers mois en CDD.

Statut du bénéficiaire
Le congé pour VAE est assimilé à une période de travail effectif.
Pour les travailleurs temporaires, le temps passé en congé est assimilé à un temps de mission.
Vous conservez tous vos avantages et obligations liés à votre statut de salarié ou d'agent public (protection sociale, droits à l'ancienneté...).
Vous devez présenter une attestation de fréquentation effective fournie par l'autorité ou l'organisme habilité à délivrer la certification.
Au retour dans l'entreprise, votre employeur n'a pas l'obligation de reconnaître la qualification acquise (sauf engagement conventionnel ou contractuel).
Où s'adresser ?
Références

Posté par pcassuto à 21:49 - - Permalien [#]