18 octobre 2014

Les SHS en France - Etat des lieux

Accueil28 000 enseignants-chercheurs
(Soit 45% des effectifs toutes disciplines confondues)

  • 23 000 dans les universités
  • 3100 dans les grands établissements et organismes de recherche dont 2000 au CNRS
  • 1900 dans les grandes écoles

37 600 doctorants
(Soit 54 % des doctorants inscrits sur le territoire français)

1000 équipes de recherche de recherche en France, 50 équipes de recherche à l’étranger

6 domaines de recherche

  • SHS 1 - Marchés et organisations en savoir plus
  • SHS 2 - Normes, institutions et comportements sociaux
  • SHS 3 - Espace, environnement et sociétés
  • SHS 4 - Esprit humain, langage et éducation
  • SHS 5 - Langues, textes, arts et cultures
  • SHS 6 - Mondes anciens et contemporains

10% des budgets de fonctionnement et d’investissement en recherche

968 projets soutenus par l’ANR | 183 M€ de financement
(sur la période 2005-2011). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:04 - - Permalien [#]


L’Alliance ATHENA, sciences humaines et sociales

AccueilLieu de concertation, de médiation et de coopération entre les institutions, l’Alliance ATHENA a pour mission d’améliorer les dynamiques du système de recherche et de bâtir une réflexion prospective de long terme sur le domaine des sciences humaines et sociales.

Un espace de concertation…
Instance légère de coordination au service de la science et des enseignants-chercheurs et chercheurs du domaine des SHS, l’Alliance ATHENA a pour objectif de faciliter la prise de décisions collectives.

  • Des grands sujets de collaboration

Politique de site, internationalisation des SHS, valorisation, indicateurs d’activité, infrastructures de recherche constituent des sujets pour lesquels s’élaborent des politiques communes aux universités, grandes écoles et organismes.

  • Une réflexion prospective

ATHENA a constitué des groupes de réflexion prospective qui s’appuient sur les travaux menés au sein de différents comités (Comité National de la Recherche Scientifique, Comité National des Universités, Comité scientifique sectoriel de l’ANR…).

… pour la recherche en SHS
Partie prenante des discussions sur l’agenda stratégique national et, présente dans les discussions à l’échelle européenne, l’Alliance entend renforcer la place des SHS dans la compréhension et la résolution des grands problèmes sociétaux contemporains.

  • La Stratégie Nationale de Recherche (SNRe)

Dans le cadre de l’agenda stratégique initié en 2013 par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, ATHENA a mis en œuvre un large dispositif de consultation qui permettra de croiser les réflexions sur les grands enjeux de société, les avancées scientifiques et les conditions d’exercice du travail de recherche.
Au titre de sa mission de structuration, ATHENA est consultée pour la programmation annuelle de l’Agence nationale de la recherche.

  • La stratégie européenne de recherche: Horizon 2020

Le choix politique en Europe, et notamment dans le programme « Horizon 2020 », de passer du soutien à une recherche organisée par grands secteurs disciplinaires à une recherche s’organisant autour de défis d'inspiration et d'origine largement « sociétale » a fait l'objet d'un positionnement de l'Alliance.
ATHENA entend favoriser un travail explicitement consacré aux aspects épistémologiques, méthodologiques et institutionnels des changements en cours dans l'entreprise scientifique. Sans cette réflexion, les inflexions actuelles de la politique de recherche, sous-jacentes aux récents programmes européens, pourraient rester sans effet ou même être contreproductifs.
ATHENA  soutient les lieux de dialogue participant à la co-construction de l’espace européen de la recherche. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:58 - - Permalien [#]
Tags :

Les missions d'AllEnvi

http://static.cirad.fr/sites/www.allenvi.fr/css/bg_entete.pngLes missions d'AllEnvi
AllEnvi, l'alliance nationale de recherche pour l'environnement vise à coordonner les recherches françaises pour réussir la transition écologique et relever les grands défis sociétaux.

Quatre enjeux

  • Alimentation : nourrir neuf milliards d'êtres humains à l'horizon 2050
  • Eau : garantir l'accès à l'eau et aux ressources naturelles, en quantité comme en qualité, au plan mondial
  • Climat : faire face aux changements climatiques et à l'érosion de la biodiversité
  • Territoires : respecter l'impératif de qualité environnementale de nos territoires

Un triple impératif

  • Un impératif de société : l’alimentation de 6 puis 9 milliards d’êtres humains, l’eau, le climat, la biodiversité, les territoires, leur évolution et leurs altérations figurent aujourd’hui en tête des préoccupations de l’humanité dans la perspective d’un développement durable.
  • Un impératif de connaissance : l’environnement est un « système » complexe, produit et animé par les interactions multiples à toutes échelles spatio-temporelles résultant des imbrications entre milieux naturels, biosphère et anthroposphère.
  • Un impératif politique : l’alliance constitue un instrument national, pour la mise en œuvre des recommandations des Grenelles de l’Environnement et de la Mer, pour le renforcement des partenariats avec le monde socio-économique et pour l’ouverture de dialogues constructifs à l’échelle de l’Europe.

Posté par pcassuto à 18:54 - - Permalien [#]

Allistene, l’alliance des sciences et technologies du numérique

AllistenePour accompagner les mutations économiques et sociales liées à la diffusion des technologies numériques, la France s’est dotée d’Allistene, l’alliance des sciences et technologies du numérique.
Le champ d’intervention d’Allistene recouvre le troisième axe prioritaire de la Stratégie nationale de recherche et d’innovation, définie par le gouvernement en 2009 : l’information, la communication et les nanotechnologies. Il correspond à l’ensemble du champ des sciences et technologies de l’information et de la communication.
Créée en décembre 2009, Allistene regroupe en tant que membres fondateurs la CDEFI, le CEA, le CNRS, la CPU, Inria et l’Institut Télécom. Ses membres associés sont l’INRA, l’INRETS et l’ONERA.

Ses objectifs :

  • Coordonner les acteurs de la fonction programmatique autour de priorités scientifiques et technologiques
  • Elaborer des programmes nationaux répondant à ces priorités, et des modalités pour la mise en œuvre de ces programmes
  • Renforcer les partenariats et les synergies entre l’ensemble des opérateurs de la recherche du domaine, universités, écoles, instituts, mais également entreprises
  • Prolonger les priorités et programmes nationaux dans les différentes initiatives européennes relevant du domaine.

Télécharger le document décrivant les missions et les thématiques d’Allistene.

Posté par pcassuto à 18:52 - - Permalien [#]
Tags :

A propos de l'Ancre

bandeau SiteA propos de l'Ancre
L'Ancre a été créée le 17 juillet 2009 à l’initiative des ministres en charge de l’Écologie, de l’Énergie et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle a pour mission de mieux coordonner et renforcer l’efficacité des recherches sur l’énergie menée par les organismes publics nationaux. Elle participe à la mise en œuvre de la stratégie française de R&D dans ce secteur.
Membres fondateurs : CEA, CNRS, CPU, IFPEN
Membres associés : ANDRA, BRGM, CDEFI, IRSTEA, CIRAD, CSTB, IFREMER, INERIS, INRA, IFSTTAR, INRIA, IRD, IRSN, LNE, ONERA.

Posté par pcassuto à 18:50 - - Permalien [#]
Tags :


Aviesan - Objectifs et missions

Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santéCréée en avril 2009, Aviesan rassemble les grands acteurs en sciences de la vie et de la santé en France.
Contexte
Les sciences de la vie et de la santé sont aujourd’hui au cœur de nombreux enjeux :

  • enjeux scientifiques, que manifestent de profondes mutations conceptuelles survenues ces vingt dernières années ;
  • enjeux technologiques, que démontre l’importance croissante des techniques d’imagerie, de séquençage, de criblage, d’extraction et de traitement des données ;
  • enjeux sanitaires, que signalent la progression des affections chroniques, le développement des pathologies associées au vieillissement, la persistance du risque infectieux, la survenue de maladies émergentes ;
  • enjeux sociaux, que traduisent les fortes attentes des citoyens vis-à-vis de l’accès aux progrès de la science et de la médecine ;
  • enjeux économiques, que montre la forte rentabilité des investissements consentis dans le domaine biomédical.

La France se situe actuellement au cinquième rang mondial de la production scientifique dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. Les publications de ses grands organismes de recherche ont un indice d’impact supérieur à 1, c’est-à-dire que leur influence mesurée par citations se situe au-dessus de la moyenne internationale. Cette recherche de qualité est assurée par une pluralité d’acteurs : huit grands établissements publics auxquels s’associent les universités et les CHU.
Aviesan est née de la volonté d’accroître encore ces performances de la recherche française, en favorisant sa cohérence, sa créativité et son excellence. Cette mission appelle une coordination scientifique des grandes thématiques de recherche, transversales à tous les organismes, et une coordination opérationnelle des projets, des ressources et des moyens.
Objectifs
Organisation d'Aviesan.

Posté par pcassuto à 18:47 - - Permalien [#]
Tags :

Vocation et missions des Alliances

Dans certains domaines clés, il faut décloisonner, renforcer la coordination des travaux et rapprocher les différents acteurs de la recherche : c'est la vocation des Alliances. La France dispose désormais de cinq Alliances dans les domaines des sciences de la vie et de la santé, de l'énergie, des sciences et technologies de l'information, de l'environnement, et des sciences humaines et sociales.
Aviesan, Ancre, Allistène, AllEnvie, Athena.
Les Alliances ont vocation à améliorer la coordination entre les acteurs d'un même champ de recherche, et à bâtir une réflexion prospective de long terme. Elles ont pour objectifs d'accroître la performance, la visibilité, le rayonnement international et de valoriser la recherche française.

Leurs missions :

  • Favoriser les partenariats de recherche et les synergies entre les acteurs publics et privés du secteur (organismes de recherche, universités et entreprises), en France et en Europe.
  • Concevoir des programmes thématiques de R&D cohérents avec la stratégie nationale de recherche et d'innovation.
  • Participer à l'élaboration de la programmation de l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.)..
  • Participer à la construction de l'espace européen de la recherche et à la coordination des efforts de recherche publique à l'international.

Les cinq Alliances
Aviesan, l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé
Date de naissance : 8 avril 2009
Membres fondateurs : Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), le Commissariat à l'Energie Atomique (C.E.A.), l'Institut national de recherche agronomique (INRA), Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA), l'Institut de recherche pour le développement (I.R.D.), Institut Pasteur, Conférence des présidents d'universités (C.P.U.), Conférence des directeurs généraux de centre hospitalier universitaires.
Aviesan représente tous les laboratoires français sur les maladies neuro-dégénératives dans le cadre de la programmation conjointe sur le sujet.

Ancre, l'Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie
Date de naissance : 17 juillet 2009
Membres fondateurs : le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), l'Institut français du pétrole (I.F.P.).
Membres associés : ANDRA, B.R.G.M., CEMAGREF, CIRAD, C.P.U., C.S.T.B., IFREMER, INERIS, INRA, INRETS, INRIA, I.R.D., I.R.S.N., ONERA.
Cette Alliance vise à mieux coordonner et à renforcer l'efficacité des recherches sur l'énergie menées par les divers organismes publics nationaux. Elle participe à la mise en œuvre de la stratégie française de recherche et développement dans ce secteur, et à l'Alliance européenne sur la Recherche en Energie (European Energy Research Alliance, ou EERA).

Allistène, l'Alliance des sciences et technologies du numérique
Date de naissance : 17 décembre 2009
Membres fondateurs : la Conférence des Directeurs d'Écoles et Formations d'Ingénieurs (CDEFI), le Commissariat à l'Energie Atomique (C.E.A.), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), la Conférence des présidents d'université (C.P.U.), l'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) et l'Institut Télécom.

AllEnvie, l'Alliance dans le domaine de la recherche environnementale
Date de naissance : 9 février 2010
Membres fondateurs : le Bureau de recherches géologiques et minières (B.R.G.M.), le Commissariat à l'Energie Atomique (C.E.A.), l'Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement (Cemagref), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), la Conférence des présidents d'université (C.P.U.),l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), l'Institut national de recherche agronomique (INRA),l'Institut de recherche pour le développement (I.R.D.), le laboratoire central des ponts et chaussées (L.C.P.C.), Météo France et le Muséum national d'histoire naturelle.

Athena, l'Alliance nationale des humanités, sciences humaines et sciences sociales
Date de naissance : 22 juin 2010
Membres fondateurs : le Centre national de recherche scientifique (CNRS), la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), la Conférence des présidents d'université (CPU), et l'Institut national d'études démographiques.
Athena a notamment pour objectifs de concevoir les moyens de consolider les dispositifs d'accueil de la qualité scientifique (Institut universitaire de France, chaires d'excellence, Instituts d'études avancées, Maisons des sciences de l'Hommeetc.), et de faire des propositions pour développer les coopérations entre les acteurs de la recherche en matière d'infrastructures de recherche et grands équipements (bibliothèques, numérisation).

Les alliances dans l'espace européen de la recherche
Les alliances ont vocation à participer aux dispositifs de coordination des efforts de recherche des Etats européens intéressés dans un domaine donné au travers d'instruments tels que les programmations conjointes (liens), le SET-plan.

Posté par pcassuto à 18:44 - - Permalien [#]
Tags :

La mobilité des étudiants du Moyen-Orient - 2014

Collection: Les Notes Hors-série. Numéro: HS - 10. Mise à jour: Octobre 2014. Télécharger la note La mobilité des étudiants du Moyen-Orient.
La Note Campus France Hors-Série n°10, consacrée à la mobilité des étudiants du Moyen-Orient, actualise la précédente Note publiée en octobre 2012. Dans une première partie, un point est fait sur la mobilité internationale des étudiants du Moyen-Orient, en listant notamment les principaux pays qui les accueillent, à partir des données fournies par l’ISU (Institut de statistiques de l’Unesco). La deuxième partie est consacrée aux bourses des gouvernements ou structures locales, suivie par une présentation succincte des campus offshores au Moyen-Orient. Un éclairage est donné, en quatrième partie, sur les programmes de formations des médecins des pays du Golfe en France. Enn, un bilan des séjours d’études des étudiants moyen-orientaux est dressé, à partir des données extraites du baromètre Campus France/TNS Sofres.
III. Les campus Offshores
Campus offshore :
On appelle campus offshore une formation délocalisée en partenariat international, constituée à l’initiative d’un ou plusieurs gouvernements ou organismes semi-privés. Il s’agit de campus soit construits en toute autonomie soit hébergés par des universités partenaires. Il peut s’agir également d’initiatives individuelles ou groupées.
Les formules sont donc variées et les partenariats adaptés aux attentes et aux contraintes locales. (source : La lettre d’information de la CGE, septembre 2011)
Le développement d’établissements et de pôles universitaires locaux à vocation régionale voire mondiale est à souligner dans cette région du monde qui compte le plus de campus offshores depuis une vingtaine d’années. En effet, la mondialisation du marché de l’éducation permet d’expliquer l’émergence des universités étrangères dans les pays du Moyen-Orient.
54 nouvelles universités étrangères ont été créées au cours des deux dernières décennies dans les 5 pays principaux du Golfe (Koweït, Bahreïn, Qatar, Émirats Arabes Unis, Oman). Ces universités sont majoritairement le fruit de la coopération avec les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, qui ont ainsi développé une plate-forme régionale de campus délocalisés au Moyen-Orient. L’exemple le plus significatif est le Dubai Knowledge Village (aussi appelé Academic City), inauguré en 2003 qui fédère une quinzaine d’universités occidentales prestigieuses. À moyen terme, il est prévu un doublement du nombre de ses membres.
Le développement de la Qatar Education City construit à l’initiative de la Qatar Foundation constitue une illustration marquante d’un pôle universitaire régional en plein essor qui rassemble les filières d’excellence des meilleurs établissements mondiaux (Weill Cornell Medical College, Texas A&M University, Virginia commonwealth University, Carnegie, Nothwestern et HEC – seul représentant français). Environ un millier d’étudiants fréquente actuellement ce campus prestigieux qui a vocation à largement se développer dans les prochaines années.
La France n’est pas en reste. Ainsi, l’Université Paris-Sorbonne Abou-Dhabi, pont naturel entre les pays de la zone et la France, a été inaugurée en 2006 par un accord de coopération international entre l’université Paris-Sorbonne et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche des Émirats Arabes Unis. Elle connait un succès grandissant auprès des étudiants (750 étudiants venus de 75 pays suivent des enseignements dispensés en français et en anglais sur le campus)5. Désormais, la possibilité de suivre des formations en anglais et l’ouverture de formations en sciences dures renforcent son attractivité sur la zone.
On peut citer également l’Arabian Gulf University, créée en 1979, cofinancée par les 6 pays du CCEAG (Arabie Saoudite, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Koweït, Sultanat d’Oman, Qatar). Celle-ci accueille la French Arabian School of management and Finance initialement née d’un accord entre le gouvernement français et le gouvernement bahreïnien. Cette école associe l’ESSEC depuis quelques années.
Enfin, plusieurs écoles de management de haut niveau comme l’INSEAD ont ouvert des campus prestigieux aux Émirats. Télécharger la note La mobilité des étudiants du Moyen-Orient.
Voir aussi sur le blog La mobilité des étudiants du Moyen-Orient - 2013, La mobilité des étudiants du Moyen-Orient - 2012.

Posté par pcassuto à 18:20 - - Permalien [#]

NTU (National Taiwan University) - Performance Ranking of Scientific - Dix-neuf Universités françaises classées

BannerThe “Performance Ranking of Scientific Papers for World Universities” is released by National Taiwan University, and is also known as the NTU Ranking. The NTU Ranking provides overall ranking, ranking by six fields, and ranking by 14 selected subjects.
This performance ranking was first published in 2007 by the Higher Education Evaluation and Accreditation Council of Taiwan (HEEACT), which makes annual announcements on the top 500 universities.
This ranking system evaluates the performance of scientific papers, and the indicators are designed to compare both the quality and quantity of scientific papers from each university. Through examining long-term academic performance and short-term research efforts, we look forward to providing a more objective ranking as a reference for the diverse research performance of universities worldwide.
FRANCE - Classement des Universités françaises
Dix-neuf Universités françaises figurent dans ce classement.
Deux dans les 100 premières, 5 dans les 101-200, 3 dans les 201-300, 4 dans les 301-400, 5 dans les 401-500.
43 - University of Paris VI: Pierre et Marie Curie
76 - University of Paris XI: Sud
101-200
105
- University of Paris VII: Denis Diderot
129 - Aix-Marseille University
144 - University of Paris V: Rene Descartes
155 - Université Claude Bernard Lyon 1
181 - Université Joseph Fourier
201-300
206
- University of Strasbourg
254 - University of Montpellier 2
263 - University of Bordeaux
301-400
344
- Ecole Polytechnique
349 - Université d'Auvergne
368 - Ecole normale superieure
382 - University of Lorraine
301-400
403
- University of Rennes 1
414 - Ecole normale supérieure de Lyon
439 - University of Nantes
460 - University of Nice Sophia Antipolis
480 - Université du Droit et de la Santé Lille 2
. More...

Posté par pcassuto à 17:45 - - Permalien [#]

Aucune université française classée dans les cent premières de l'Alternative Ranking (Excluding Award Factor)

Academic Ranking of World UniversitiesThe Academic Ranking of World Universities (ARWU) is the first global ranking of universities and has been distinguished from other global rankings for its consistent and rigorous methodology. Only substantial progress in academic excellence can help universities to climb up on the list. ARWU uses six objective indicators, among them the number of alumni winning Nobel Prizes and Fields Medals and the number of staff winning Nobel Prizes and Fields Medals are seen as the most difficult one, even the best universities in the world cannot be sure whether next year’s winners will be their alumni or staff. It is because of this reason, ARWU takes a century’s performance into account during the calculation of these two indicators in order to avoid the fluctuations in a short time window.
FRANCE - Classement des Universités françaises
Aucune université française classée dans les cent premières. Seulement 16 dans le reste du classement.
101-150
Aix Marseille University
Joseph Fourier University (Grenoble 1)
University of Paris Sud (Paris 11)
University Paris Diderot - Paris 7
151-200
Paul Sabatier University (Toulouse 3)
University of Bordeaux
University of Paris Descartes (Paris 5)
201-300
Claude Bernard University Lyon 1
University of Strasbourg
301-400
Ecole Polytechnique
University of Montpellier 2
401-500
University of Auvergne
University of Lorraine
University of Nice Sophia Antipolis
University of Paris Dauphine (Paris 9).
University of Rennes 1. More...

Posté par pcassuto à 17:26 - - Permalien [#]