Logo AmueL’Association des universités européennes met en ligne une étude comparative des financements publics des universités européennes. Celle-ci montre que les universités suédoises, norvégiennes et allemandes ont connu les plus fortes augmentations entre 2008 et 2014. A l’opposé, les baisses les plus importantes reviennent aux établissements grecs et italiens. Pour la France, entre 2008 et 2012, le financement public a augmenté d’environ 4 %. L’étude évoque également le cas spécifique du Royaume-Uni dont les universités ont connu des "baisses substantielles" de 36 %, baisses compensées par la réforme des frais d’inscription (11 2255 euros par an en 2014, contre 3 750 en 2012).

En savoir + :: EUA 2014 Public Funding Observatory