09 octobre 2014

ESPE : "encore des ajustements et des bugs à résoudre"

VousNousIlsPar Charles Centofanti. Un an après leur lan­ce­ment, les Ecoles supé­rieures du pro­fes­so­rat et de l'éducation sont-elles à la hau­teur ? Entretien avec Alain Mougniotte, direc­teur de l'ESPE de Lyon.
Quel bilan faites-vous au bout d'un an d'existence des ESPE ?
Il nous reste beau­coup de tra­vail mais le bilan est posi­tif. Cette nou­velle for­ma­tion pro­pose une entrée pro­gres­sive dans le métier d'enseignant, depuis la Licence 2 avec les emplois d'avenir pro­fes­seurs, puis avec des stages, d'abord d'observation puis en res­pon­sa­bi­lité au sein d'une classe : en Master 2 voie A (qui regroupe les étudiants ayant réussi le concours, contrai­re­ment à la voie B qui réunit les étudiants ayant validé le M1 mais pas le concours), les étudiants ont 50% de stages et 50% de for­ma­tion à l'ESPE. Suite de l'article...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]