23 septembre 2014

Vannes. L'Université de Bretagne-Sud fête ses 20 ans

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationaleL'année universitaire 2014/2015 commence avec un temps fort : la célébration du vingtième anniversaire d'une jeune université dynamique et dans le top 10 français!
20 ans, ça se fête !
« On a de la chance, les autres universités fêtent leur centenaire, nous, on fête l'âge de nos étudiants », indique Linda Le Métayer, directrice de la communication, avec amusement. More...

Posté par pcassuto à 01:20 - - Permalien [#]


Université d'Angers : toujours plus d’étudiants

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationaleLa hausse des effectifs permet à l’université de dépasser les 20 000 inscrits, Cholet et Saumur compris. L’équilibre financier, lui, devrait être rétabli à la fin de l’année.
A l'université d'Angers, une majorité d'étudiantes.
En janvier, on comptait 21 132 étudiants inscrits. Ou plutôt étudiantes, puisqu'elles sont 62 % à composer le contingent universitaire. More...

Posté par pcassuto à 01:18 - - Permalien [#]

Universités : du professeur savant au professeur pédagogue

http://s1.lemde.fr/journalelectronique/vignettes/la_une/20130421/QUO_208_coupee.jpgPar Nathalie Brafman. Orientation active, tests de niveau, détection des étudiants les plus fragiles, parcours individualisés, cours de soutien, boîtiers interactifs, cartables numériques… Les universités multiplient les initiatives pour favoriser la réussite de leurs étudiants. Il y a urgence. En licence, l'échec est massif. En première année, un étudiant sur deux échoue et seuls 26,3 % des étudiants inscrits en L1 en 2009 ont obtenu leur diplôme en trois ans. Mais c'est peut-être la pédagogie qui est à revoir. Le temps où l'étudiant écoutait sagement et prenait passivement son cours sous la dictée de ses professeurs est révolu. Les universités doivent s'habituer à avoir dans leurs amphis ces digital natives, nés avec un smartphone dans la main et capables d'interpeller leurs professeurs en plein cours après vérification sur le Web. Suite de l'article...

Posté par pcassuto à 01:15 - - Permalien [#]

Les chiffres clés de la rentrée universitaire 2014

Par Figaro Etudiant. Dans son communiqué, le ministère de l’Éducation nationale nous apprend notamment que près de deux millions et demi d’étudiants font leur rentrée cette année.
Si certains sont rentrés depuis déjà deux semaines, la majorité des étudiants commencent les cours cette semaine et la semaine prochaine. A cette occasion, la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont dévoilé quelques chiffres de la rentrée universitaire 2014. On y apprend tout d’abord que l’exercice universitaire 2014-2015 concerne 2,466 millions d’étudiants. Suite...

Posté par pcassuto à 01:13 - - Permalien [#]

Universités à la Une - Spéciale Journées du patrimoine 2014

Le patrimoine immobilier universitaire français représente 40% du patrimoine immobilier de l'Etat et comprend de nombreux trésors méconnus de notre pays.
A l'occasion des Journées du patrimoine 2014, faîtes découvrir ou redécouvrir le patrimoine universitaire français à vos proches.

Quelques exemples de ce qui va se passer dans nos universités (liste non exhaustive) :

Université Aix-Marseille : Visite du Campus Marseille Centre Site Saint-Charles - Université d'Aix-Marseille.
Université des Antilles et de la Guyane : Visite du Camp Jacob.
Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse : Visite des bâtiments de l'Université qui possèdent une histoire singulière. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:00 - - Permalien [#]
Tags :


Réunion sur l’apprentissage – Elysée - 19 septembre : Les 9 propositions de la CPU pour l’apprentissage

Les propositions de la CPU pour l’apprentissage

Proposition n° 1 : Dans la perspective du choc de simplification : Il faut mettre en place  un cadre unique de financement de l’alternance dans lequel les facilités administratives du contrat de professionnalisation soient dominantes : prendre le mieux-disant administratif. En particulier, un effort de dématérialisation des contrats afin d’en faciliter et d’en accélérer la conclusion. Il faut de plus autoriser la constitution de groupes mixtes (apprentis, contrat pro, stage longs etc…) afin de permettre plus facilement le démarrage des formations à faible effectif.
Proposition n°2 : valoriser l’apprentissage et l’alternance dans le supérieur, et proposer une incitation financière aux établissements qui favorisent l'embauche comme apprentis des étudiants boursiers.
Le développement de l’apprentissage dans le supérieur doit être promu, en restant soutenable financièrement.  Les universités doivent être encouragées à ouvrir, à titre expérimental, des sections d'apprentissage en relation avec une ou plusieurs entreprises.  Il est indispensable par ailleurs de mieux intégrer les CFA dans les outils numériques de candidatures dans les universités, en particulier APB.
Propositions n°3 : Pour améliorer l’orientation, former les enseignants du second degré (dans les ESPE dans le cadre de la formation initiale et continue) à la connaissance de toutes les filières de formation post-bac y compris les formations en apprentissage.
De même, la CPU propose que la formation des conseillers d’orientation évolue afin que les acteurs de l’orientation soient en capacité d’appréhender l’enseignement supérieur sous toutes ses facettes et de communiquer sur lui. La formation des différents personnels d’orientation et d’encadrement devra s’attacher à aborder les questions de pédagogie et évaluation de l’apprentissage.
Proposition n°4 : Développer les passerelles de réorientation vers les formations professionnelles pour les étudiants sortant de licence en collaboration avec les acteurs territoriaux : universités, CNAM, service civique, CFA, AFPA, écoles de la deuxième chance, etc.
De nombreuses universités ont mis en place des dispositifs permettant à des étudiants en questionnement sur leur devenir, de clarifier leur voie et de mûrir leur projet, en valorisant leur compétences au travers de mise en situations professionnelles ou d’actions d’intérêt général de quelques mois. Ces initiatives visent à modifier le rapport des jeunes à l’emploi et à leur insertion professionnelle, mais également à leur intégration sociétale.
Proposition n°5 : Assurer une cohérence entre les politiques régionales en matière d’apprentissage et conforter l’investissement des universités dans l’apprentissage
Si les régions sont des acteurs incontournables de la formation par apprentissage, les formations de l’enseignement supérieur ont pour la plupart une vocation nationale, voire internationale. Une cohérence entre les politiques locales doit donc être recherchée dans une approche inter-régionale ou nationale. La CPU considère que la participation des régions et des milieux économiques à la construction de politiques locales d’apprentissage doit conduire, en synergie avec les universités, à la promotion d’une politique nationale cohérente en matière d’apprentissage. L’investissement des universités pour les formations en apprentissage doit s’accompagner d’une réforme du quota de la taxe d’apprentissage pour conforter ce rôle. La CPU se félicite de son intégration au CNEFOP auquel elle participera activement, et demande que les universités soient intégrées aux conseils en évolution professionnelle dans les régions. Par ailleurs elle veillera à ce que les universités, représentée par les COMUE soient bien intégrées aux CREFOP où elles pourront veiller à ce que les formations universitaires figurent parmi les listes de formations éligibles au compte personnel de formation (CPF).  
Proposition n°6 : Développer l’alternance en transfrontalier ou en coopération européenne voire internationale
A l’heure où l’internationalisation est plus que jamais une nécessité pour la formation et l’insertion professionnelle des étudiants et où la plupart des cursus de formation offrent la possibilité à leurs étudiants d’avoir des expériences internationales, l’apprentissage n’est pas adapté aux mobilités internationales.
Proposition n°7 : Développer l’apprentissage dans le service public, l’État et les collectivités territoriales en fixant des objectifs y compris dans les universités. Organiser une concertation entre les différentes administrations et l’université afin d’assurer une formation en adéquation avec les prérequis des lieux d’apprentissage. Exclure les apprentis du calcul des plafonds d’emploi des différents services publics.
Proposition n°8 : Simplifier les règles de financement de l’apprentissage en réservant ceux ci aux formations faisant réellement de l’apprentissage (par exemple en fixant un niveau maximal de financement par apprenti).
Proposition N° 9 : Rendre plus visible l’ensemble des formations en apprentissage dans l’application APB afin de les valoriser aux yeux des lycéens
. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:57 - - Permalien [#]
Tags :

Motion de la CPU sur la préparation du PLF2015

La France a besoin de ses universités, et ses universités sont conscientes et convaincues du rôle qu'elles ont à jouer pour construire la France de demain. La CPU a toujours salué l’engagement du gouvernement en faveur de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Malheureusement, l’augmentation régulière des dépenses à la charge des établissements - suite à des décisions de l’Etat, mais sans véritable compensation de sa part - leur fait courir aujourd’hui un risque financier majeur et pour une partie d’entre eux les met en situation très périlleuse, avec de plus en plus de difficultés à répondre à leurs missions de service public et obérant leurs projets de développement. Les premiers éléments disponibles concernant le PLF 2015 font en effet apparaître des prévisions de dépenses obligatoires des établissements nettement supérieures aux perspectives de recettes nouvelles venant de l’Etat, l’écart minimum estimé étant de l’ordre de 200 millions d’euros. Il est impératif que le principe « décideur-payeur » s’applique intégralement. Il en va de l’avenir de notre modèle de service public d’enseignement supérieur et de recherche auquel la CPU est très attachée.
Si la création d’emplois nouveaux, conforme à l’engagement présidentiel, constitue un apport de moyens significatifs, elle ne doit pas masquer l’ampleur des besoins de financement globaux des établissements et l’urgence à y répondre. L’augmentation de leur masse salariale, les enjeux liés aux fusions et regroupements d’universités et d’établissements, la réforme du modèle d’allocation sont particulièrement préoccupants1 . En outre, l’apport de moyens structurels2  sur le long terme est une condition sine qua non de la compétitivité de nos établissements dans le mouvement de réorganisation des systèmes européens d’Enseignement Supérieur et de Recherche. Ainsi, sur la question d’actualité du CPER, la CPU affirme que les investissements issus de ses financements sont vitaux pour le développement de l’enseignement supérieur et la recherche dans les territoires et que les négociations doivent s’engager dès maintenant et les décisions ensuite prises très rapidement.

1 Glissement Vieillesse Technicité (GVT), Compte d’Affectation Spéciale (CAS) Pensions, pénalités pour le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP), revalorisation des catégories B et C, Remboursement lié aux exonérations fiscales TEPA, jour de carence, compensation boursière…
2 Contrat de Plan Etat Région (CPER), FEDER, Programme Investissement d’Avenir (PIA)
. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:53 - - Permalien [#]
Tags :

Revue de presse - Vendredi 19 septembre 2014

Revue de presse - Vendredi 19 septembre 2014
Presse nationale, presse quotidienne régionale, télévision, radio, magazine, on parle de l'Université dans les médias.

Dans nos universités :
Angers : Enseignement. Université d'Angers : toujours plus d’étudiants : Lire l'article de Ouest France
Bordeaux : Étudier à Agen : le choix de la proximité avec les profs : Lire l'article de La DépêcheSuite...

Posté par pcassuto à 00:46 - - Permalien [#]

Unpaid academic internships called exploitation by students

By Sophia Harris. Some students who work long, unpaid college or university internships while paying high tuition fees say they feel exploited and that it’s time they got paid.
While unpaid internships have become a dirty concept in some parts of our economy, salary-free academic internships get a free pass because they happen within the confines of a college or university program where students learn in a real working environment for school credit. These internships are often known as practicums, work terms, work placements or clinical rotations. More...

Posté par pcassuto à 00:42 - - Permalien [#]

Knowledge Age: Universities are well-positioned to prepare students for challenges of life

By Kris Magnusson and Laurie Anderson, Vancouver Sun. Since medieval times, universities have served a critical role in the building of prosperous, democratic and civil societies. Universities have traditionally been centres for the creation and dissemination of specialized knowledge. The expectation was that students would go to a “place of learning,” and acquire knowledge by listening to an expert or master. During time, as more students wanted to acquire knowledge, small gatherings were replaced by attendance in classrooms and lecture halls, but the emphasis remained on the master who possessed knowledge. Universities still issue master’s degrees, indicating that the holder of such a degree has “mastered” the complexity and depth of a subject area. More...

Posté par pcassuto à 00:34 - - Permalien [#]