Statistiques - publications annuelles - Édition 2014. Télécharger la brochure Repères et références statistiques 2014
Les étudiants des universités p.174
Présentation
Au 15 janvier 2014, 299 200 nouveaux entrants sont inscrits dans les universités de France métropolitaine et des départements d’outre-mer [1]. Un étudiant nouvel entrant est un étudiant s’inscrivant pour la première fois en première année de cursus licence, qu’il soit nouveau bachelier ou non. Le nombre de nouveaux entrants augmente depuis 3 ans, avec une forte hausse en 2013-2014 (+ 4,6 %). Cette augmentation s’observe dans toutes les disciplines, à l’exception du droit et des sciences politiques (- 0,5 %). La hausse est forte en pluri-sciences (+ 17,5 %), en sciences et techniques des activités physiques et sportives (+ 15,5 %) et en santé (+ 7,8 %), plus modérée en administration économique et sociale (+ 2,8 %). 84 % des nouveaux entrants à l’université ont obtenu leur baccalauréat en 2013 [2]. Ces nouveaux bacheliers sont très majoritairement titulaires d’un baccalauréat général : c’est le cas de 79,2 % d’entre eux (+ 0,9 point par rapport à 2012-2013), 15,3 % ayant un baccalauréat technologique (+ 0,6 point) et 5,5 % un baccalauréat professionnel (- 1,5 point). Les bacheliers professionnels représentent un nouvel entrant sur dix en langues, en sciences humaines et sociales et en Staps, un sur cinq en AES.
Ces évolutions s’inscrivent dans un contexte de baisse globale du nombre de bacheliers à la session 2013 (- 5,4 %). Néanmoins, les bacheliers généraux, parmi lesquels se recrute la grande majorité des nouveaux bacheliers entrant à l’université, ont été plus nombreux à la session 2013 (+ 3,9 % par rapport à 2012), la baisse globale étant imputable au baccalauréat professionnel (- 16,6 % suite à la fin de la période transitoire de mise en place de la réforme de la voie professionnelle). Au final, le nombre de nouveaux bacheliers s’inscrivant à l’université est en hausse de 4,6 % à la rentrée 2013, avec des évolutions contrastées selon les filières et les types de baccalauréat. Le nombre de nouveaux bacheliers technologiques entrant en IUT a fortement augmenté (+ 13,5 %), dans un contexte de mise en place de dispositions visant à leur ouvrir plus largement l’entrée en IUT. De même, les nouveaux bacheliers professionnels, dont on a facilité l’accès aux sections de techniciens supérieurs, sont un peu moins nombreux à s’être dirigés vers l’université. Quant aux nouveaux bacheliers généraux, ils ont plus que l’année précédente poursuivi leurs études à l’université.

Repères et références statistiques 2014