22 août 2014

Schéma régional de l'enseignement supérieur et de la vie étudiante (SRESVE) - CESER Centre

http://www.cesdefrance.fr/upload/10024.pngLe « Schéma régional de l'enseignement supérieur et de la vie étudiante (SRESVE) ». Consulter le document.
Ce schéma est le fruit d’une concertation entre 3 principaux acteurs que sont les Universités et les Ecoles, le Rectorat et le Conseil régional. Il s'’articule autour de 4 grandes priorités :
> Démocratiser et accroitre l’accès aux formations supérieures, vecteur d’insertion professionnelle,
> Conforter la qualité de la vie étudiante comme facteur clé de la réussite,
> Promouvoir les atouts de l’enseignement supérieur,
> Mobiliser l’enseignement supérieur pour le développement économique.
Ces priorités sont déclinées en 30 fiches actions. Le CESER a historiquement prôné le renforcement des liens universitaires régionaux, et le présent schéma s’inscrit dans cette logique. A ce titre, le CESER salue la dynamique instaurée et l’implication des acteurs dans son élaboration...
En conclusion, le projet régional relatif à l’enseignement supérieur qui nous est présenté à travers ce schéma est ambitieux. L’objectif des 70 000 étudiants est envisageable si l’on parvient à infléchir rapidement certaines tendances locales, et ce Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur et de la Vie Etudiante peut apporter un certain nombre de réponses.
Si effectivement, les effectifs évoluent en ce sens, la question des conditions d’accueil des étudiants des personnels et des enseignants sera prépondérante. La problématique sous-jacente deviendra alors celle du logement, de la santé, de la vie associative et culturelle et des capacités régionales d’accueil de manière générale. La Région fait preuve de volontarisme envers la population des jeunes avec la mise en oeuvre de son « plan avenir jeunes » qui pourra apporter des réponses à un certain nombre de difficultés dans ces domaines. Mais sera-t-il suffisant face aux ambitions présentées ? Dans tous les cas, la nécessité d’articuler ce plan avec le schéma s’impose.
Enfin, une des spécificités régionales relevant de la difficulté à recruter des encadrants, et plus particulièrement en ce qui concerne l’encadrement intermédiaire, il y a vraisemblablement un enjeu important à généraliser une politique de promotion sociale. Cette dernière permettrait de contribuer à une élévation des niveaux de qualification, notamment grâce à la Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE) et à la formation continue. Consulter le document. Voir l'article...

Logo du CESR

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]