18 août 2014

Enseignement supérieur et Education au développement durable – Etat des lieux

La décennie des Nations Unies pour l’éducation au développement durable touche à sa fin et le programme mondial d’action de suivi est en cours de définition; il sera lancé lors de la Conférence mondiale EDD. L’Association Internationale des Universités (AIU) est heureuse de vous inviter à participer au projet d’enquête sur ‘Enseignement supérieur et Education au développement durable – Etat des lieux’. Pour y prendre part, merci de cliquer sur le lien suivant.
Merci également de soumettre vos actions et initiatives ESDD pour publication sur le portail global AIU sur ESDD à www.iau-hesd.net/fr
Les résultats de cette enquête et les actions publiées sur le portail seront présentés au nom des participants, lors de la Conférence Mondiale UNESCO EDD, à Aichi Nagoya, Japon, en novembre. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 07:07 - - Permalien [#]


Le CEP - Conseil en Evolution Professionnelle vu par les OPCA

coordo pacaNous proposons ici les articles du blog consacrés au CEP - Conseil en Evolution Professionnelle vu par les OPCA.
Pour plus d'articles sur le CEP - Conseil en Evolution Professionnelle, consultez sur le blog la catégorie CEP - Conseil en Evolution Professionnelle.

REFORME: Publication de l’arrêté fixant le cahier des charges du CEP

Retour à la page d'accueil de DEFIL’arrêté fixant le cahier des charges relatif au conseil en évolution professionnelle (CEP) est le premier texte d’application du volet formation de la loi du 5 mars 2014 publié au Journal Officiel.
Annexé à l’arrêté, le cahier des charges détermine "les finalités et les publics bénéficiaires du CEP", "l’offre de service", "les principes et les modalités de mise en œuvre" ainsi que "le suivi de [cette] mise en œuvre." Voir l'article...

 

NOUVEAU : Le conseil en évolution professionnelle (CEP)

Uniformation, le sens de votre avenirToute personne peut bénéficier tout au long de sa vie professionnelle d’un conseil en évolution professionnelle dont l’objectif est de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours professionnel.
Gratuit, il est accessible à tout actif, quel que soit son statut, et donc en particulier aux  salariés à temps complet ou partiel, aux apprentis, aux stagiaires rémunérés et aux bénévoles de structures associatives dès lors qu’ils sont actifs.
Les salariés sont  informés au sein de l’entreprise de la possibilité de recourir au conseil en évolution professionnelle par leur employeur, notamment à l’occasion de leur entretien professionnel. Il peut en effet s’articuler avec le contenu de cet entretien afin de mieux identifier leurs compétences, transférables ou non, celles requises pour un poste ou une fonction.

Posté par pcassuto à 07:05 - - Permalien [#]

Higher education for sustainable development status report

The UN Decade on Education for Sustainable Development is coming to its end and the new UN Global Action Programme on ESD is about to be launched. In this context, the International Association of Universities (IAU) is pleased to invite you on board of a new study project on "The state of higher education for sustainable development". Please click here
As well do take the time to register your HESD initiatives on the IAU global portal on HESD at: www.iau-hesd.net.
The outcomes of the study and the portal initiatives will be presented on behalf of all the participants at the UNESCO World Conference on ESD to take place in Aïchi-Nagoya, in Japan, in November. More...

Posté par pcassuto à 07:00 - - Permalien [#]

Le CPF vu par les OPCA - compte personnel de formation

coordo pacaNous proposons ici les articles du blog consacrés au compte personnel de formation vu par les OPCA.
Pour plus d'articles sur le compte personnel de formation, consultez sur le blog la catégorie .

Tout savoir sur le compte personnel de formation

A compter du 1er janvier 2015, chaque actif pourra se former en utilisant on compte personnel de formation. Ce nouveau droit a pour ambition d'accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser les parcours professionnels. Pour en savoir plus sur le compte et son fonctionnement, Défi-métiers, le carif-oref francilien a réalisé un dossier complet, simple et pratique.
A lire sur le site : www.defi-metiers.fr. Voir l'article...

Le CPF à la loupe - Unifaf

Introduit par la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, le compte personnel de formation (CPF) entrera en vigueur à compter de janvier 2015.
Eclairage sur ce dispositif, il :

  • concernera tout salarié, demandeur d'emploi, ou travailleur handicapé, tout au long de sa vie professionnelle,
  • sera accessible via un service dématérialisé gratuit géré par la Caisse des dépôts,
  • permettra d'accumuler 150h, à raison de 24 h par année de travail à temps complet pendant 5 ans puis 12h par an,
  • sera financé par une contribution égale à 0,2% de la masse salariale brute pour toutes les entreprises de plus de 10 salariés,
  • financera uniquement des formations qualifiantes figurant sur une liste régionale ou de Branche, la validation des acquis de l'expérience ou des formations visant l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences,
  • remplacera le DIF à compter du 1er janvier 2015. A partir de cette date, le reliquat des heures DIF non utilisées au 31 décembre 2014 sera mobilisable selon les règles du dispositif CPF jusqu'au 1er janvier 2021.

Les questions les plus fréquemment posées sur ce dispositif sont consultables dans la rubrique "questions/réponses". Voir l'article...

Un compte personnel de formation... tout au long de la vie

{LLL:EXT:opcalia_base/locallang_db.xml:typoscript.ll_logo}A compter du 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation (CPF) remplace le DIF (Droit individuel à la formation). Son objectif est de permettre à toute personne, quel que soit son statut ou son âge, d’évoluer au cours de sa vie professionnelle et de sécuriser son parcours en se formant et en se qualifiant.

Intégralement portable
Présenté comme la clé de voute de la réforme 2014, le CPF est ouvert à toute personne de 16 ans (15 ans pour les apprentis) jusqu’à la retraite : salariés, alternants ou demandeurs d’emploi. Il est alimenté en heures (24 heures/an jusqu’à 120 heures puis 12 heures/an jusqu’à 150 heures, pendant 7,5 ans) et intégralement portable en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi. Au-delà de 150 heures, le CPF peut être abondé en heures complémentaires par l’employeur, le titulaire, un accord de branche ou d’entreprise, les OPCA, Pôle emploi, les Régions, l’Etat. Voir l'article...

Réforme de la formation professionnelle - Le compte personnel de formation

{LLL:EXT:opcalia_base/locallang_db.xml:typoscript.ll_logo}A compter du 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation (CPF) remplace le DIF (Droit individuel à la formation). Son objectif est de permettre à toute personne, quel que soit son statut ou son âge, d’évoluer au cours de sa vie professionnelle et de sécuriser son parcours en se formant et en se qualifiant.
Quelles sont les formations éligibles au titre du CPF ? Quid des heures DIF déjà acquises avec l'entrée en vigueur du CPF ? Quel service va gérer le CPF ?
Pour avoir toutes les réponses aux questions les plus souvent posées concernant le CPF et plus encore, lisez notre zoom sur dédié. Voir l'article...

Compte personnel de formation - Un projet ambitieux

logo fafseaLe n° 105 du Fafsea Infos vient de paraître. Découvrez le dernier n° du Fafsea Infos dans sa version Flipbook >>
C'est à savoir - Compte personnel de formation - Un projet ambitieux (p.2-3)
Encore en gestation et appelé à remplacer le DIF, le futur compte personnel de formation (CPF) a pour objectif de faciliter, tout au long de la vie professionnelle, l’accès à la formation de tous les actifs. En voici les grands principes.
14 juin 2013
La loi de sécurisation de l’emploi stipule qu’une concertation doit s’engager avant le 1er juillet 2013 sur la mise en œuvre du compte personnel de formation (CPF) entre l’État, les régions et les organisations syndicales (employeurs et salariés) représentatives au niveau national et interprofessionnel.
1er janvier 2014
À cette date, le Gouvernement devra avoir présenté un rapport au Parlement sur les modalités de fonctionnement du CPF et sur les modalités de sa substitution au droit individuel à la formation (DIF), pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2015.
5,2 % seulement des salariés français avaient utilisé leur DIF en 2011 : 2 % dans les entreprises de 10 à 19 salariés, 8,5 % dans celles de plus de 2 000 salariés, avec une durée moyenne de formation d’une vingtaine d’heures. Des résultats décevants. Source : Cereq.
1- Un nouvel outil de développement des compétences.
Le compte personnel de formation a été institué par l’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi. Son principe : dès la fin de sa scolarité obligatoire et ses 16 ans, chacun possède un identifiant et cumule des heures de formation sur un compte. Il les conserve tout au long de sa vie professionnelle, quel que soit son parcours ou son statut (salarié, demandeur d’emploi...), même en cas de démission, de rupture conventionnelle ou de licenciement. Suite dans le n° 105 du Fafsea Infos.

Le DIF est mort, vive le compte personnel de formation !

http://www.uniformation.fr/design/uniformation/images/infolettre/logo_uniformation.pngFinancé par l’entreprise à raison de 20 heures par an dans la limite de 120 heures, le CPF pourra bénéficier d’abondements complémentaires de l’État ou des conseils régionaux pour des formations qualifiantes plus longues. Le CPF sera mobilisable par des personnes souhaitant se former à titre individuel, qu'elles soient en emploi ou au chômage.
Notamment conçu pour permettre aux personnes sans formation initiale d'acquérir au moins un niveau de qualification au cours de leur vie professionnelle, ce compte est transférable, que le salarié change d'employeur ou perde son emploi. Un service dédié à l’accompagnement des salariés et demandeurs d'emploi sera d'ailleurs ouvert à Uniformation.
Le CPF devrait être mis en œuvre au 1er janvier 2014, à l'issue d'une concertation entre l'État, les conseils régionaux et les partenaires sociaux sur son fonctionnement et son financement. Il constituera l’un des grands volets de la future réforme de la formation professionnelle, dont les discussions débuteront en septembre.
Retrouvez l'info lettre de juillet 2013 d'Uniformation !

Posté par pcassuto à 06:57 - - Permalien [#]

HESA funding and monitoring data (FAMD) 2013-14: Web facility

HEFCE logoHESA and HEFCE strongly encourage use of the web facility, which we regard as an essential element of all institutions’ data quality processes. It will help institutions to:

  • return accurate data to HESA
  • verify the accuracy of the derived fields that may inform and monitor funding and student number control (SNC) allocations
  • respond to data verification queries (DVQs) raised by HEFCE staff
  • reduce the likelihood of selection for the FAMD reconciliation exercise for 2013-14 (selected institutions are typically subject to considerable additional work and potential funding adjustments)
  • identify discrepancies between forecasts for within-year HEFCE funding returns (such as the Higher Education Students Early Statistics survey (HESES)) and the outturn position for 2013-14
  • identify errors in HEFCE funding returns
  • verify that the 2013-14 HEFCE-fundable full-time equivalent student numbers used in the transparent approach to costing for teaching (TRAC(T)) are suitable to inform the periodic review of the relative costs of different subjects. More...

Posté par pcassuto à 06:36 - - Permalien [#]


Quelques guides proposés par les OPCA

coordo pacaNous proposons ici les articles du blog consacrés à quelques guides proposés par les OPCA.
Pour plus d'articles sur les guides, consultez sur le blog la catégorie Guide.

Guide des métiers territoriaux

AccueilExtrait du répertoire des métiers version 3 paru en décembre 2013, le guide des métiers territoriaux a été mis à jour pour le salon de l’Emploi public qui s’est tenu le 12 et 13 juin dernier à Paris. Ce document présente les différents métiers de la FPT par famille de façon synthétique. Il s’adresse au grand public et donne accès à des informations actualisées par métiers : les autres appellations du métier, la définition du poste, les employeurs, le cadre statutaire, les conditions d’accès et les activités techniques. Consultez le guide des métiers territoriaux sur la page dédiée ici. Voir l'article...

Guide pratique des dispositifs individuels- ANFH Limousin

AccueilCe guide pratique, proposé par l'ANFH Limousin, est exclusivement centré sur les dispositifs individuels : le Bilan de Compétences, le Congé de Formation Professionnelle (CFP) et la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Voir l'article...

Guide opératoire FPTLV

AccueilLe guide opératoire FPTLV est le 3ème livrable du dispositif d'accompagnement des établissements à l’élaboration de leur processus de construction du plan de formation FPTLV proposé par l'ANFH Franche-Comté. Il ne se substitue pas au guide national ANFH « Comprendre et mettre en oeuvre la FPTLV », ni au guide du Responsable Formation Continue, mais vient les compléter en déclinant de manière opérationnelle les processus de construction et de mise en oeuvre du plan de formation FPTLV. Voir l'article...

Fongecif Lorraine: Guide de la formation professionnelle

http://www.spider-fr.com/vignette.php?url=http://www.fongecif-lorraine.org/&width=320Guide de la formation professionnelle
Votre avenir professionnel mérite réflexion…

Ce document est le premier “Guide de la Formation Professionnelle” réalisé par le FONGECIF LORRAINE. Il vise deux objectifs:
1 - Vous présenter l’essentiel des dispositifs existants.
2 - Vous familiariser avec notre organisme.
La loi du 4 mai 2004, reprenant l’accord national interprofessionnel du 5 décembre 2003, indique dans son article premier : “La formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale”. D'où la mission confiée aux FONGECIF. Chaque salarié souhaitant faire évoluer sa vie professionnelle peut s’adresser au FONGECIF pour obtenir:
- une aide à la réflexion,
- une information sur les dispositifs de formation, de validation des acquis de l’expérience et de bilan de compétences, etc.,
- un appui pour l’élaboration de son projet.
Les conseillers du FONGECIF LORRAINE vous reçoivent dans différents points d’accueil. Si vous êtes dans cette démarche d’évolution professionnelle, ils peuvent répondre immédiatement à vos questions et vous accompagner dans la construction de votre projet.
Le FONGECIF LORRAINE met à votre disposition un numéro vert et un site Internet. Pour nous contacter: • Tél. 03 83 30 82 80. E-mail : info@fongecif-lorraine.org • www.fongecif-lorraine.org.
Devenez acteur de votre projet

Vous êtes salarié (en CDD ou en CDI) ou ancien salarié (en CDD), les conseillers du FONGECIF Lorraine sont à votre disposition.
pour quoi ?
• Vous avez un projet professionnel, vous souhaitez savoir comment le réaliser.
• Vous souhaitez obtenir des informations sur les métiers, les formations, l’environnement économique.
• Vous souhaitez une aide à l’orientation professionnelle.
• Vous vous posez des questions concernant votre parcours professionnel, vous n’avez pas de diplôme, vous envisagez de vous qualifier davantage, de changer d’emploi, de vous réorienter…
QU AND ?
• Vous pouvez contacter le FONGECIF Lorraine à tout moment, avec ou sans projet précis.
comment ?
• Vous pouvez rencontrer un conseiller en entretien individuel, personnalisé et confidentiel.
• Vous pouvez aussi participer à des réunions collectives à thème.
avec qui ?
Un conseiller du FONGECIF Lorraine qui:
• vous aide en fonction de votre demande et de vos besoins,
• vous aide à identifier les lieux d’information,
• vous propose une écoute, une aide et un accompagnement dans la mise en oeuvre de votre projet.
où ?
• Dans les lieux d’accueil de la région Lorraine.
Principaux dispositifs existants

Ce n’est pas un entretien d’évaluation, mais un échange entre le salarié et son supérieur hiérarchique. Dans ce face à face, le salarié trouve l’occasion de parler de ses aptitudes et de ses souhaits d’évolution. Il peut faire le point sur ses réalisations et ses perspectives professionnelles, sur les actions de formation déjà réalisées et d’autres pouvant être engagées, en tenant compte des besoins de l’entreprise.
C’est également le moment de parler de l’utilisation du DIF ou d’autres dispositifs comme le bilan de compétences, la validation des acquis de l’expérience, la période de professionnalisation, etc. L’entretien professionnel a lieu au moins tous les deux ans.
Plan de formation de l'entreprise

Le plan de formation est à l’initiative de l’employeur, il relève de son pouvoir et constitue un outil essentiel de gestion au service des objectifs stratégiques de l’entreprise. Toutefois, les salariés peuvent solliciter la prise en charge d’une action individuelle de formation. Ce plan est établi chaque année et les instances représentatives du personnel doivent être consultées. L’entreprise doit lui consacrer une part de sa masse salariale. Elle peut la gérer en interne ou la verser à un OPCA (organisme paritaire collecteur agréé).
Droit Individuel à la Formation (DIF)

Depuis 2004, les salariés bénéficient d’un crédit de 20 heures de formation par an, cumulable sur six ans, soit 120 heures maximum. Le salarié peut suivre la formation de son choix, pendant ou en dehors du temps de travail. S’il obtient l’accord de son employeur, et selon le cas, l’entreprise maintiendra son salaire ou lui versera une allocation de formation égale à 50% de la rémunération nette, et pourra prendre en charge les frais de formation. Le DIF permet d’entretenir ou d’améliorer ses connaissances, d’obtenir une qualification, d’effectuer un bilan de compétences ou de valider ses acquis. Le salarié organise son DIF en fonction de ses besoins ou de ses souhaits. Comme il lui faudra l’accord de son employeur, il augmentera ses chances en conciliant objectifs de carrière et besoins de l’entreprise.
Période de professionnalisation

Elle vise à favoriser le maintien dans l’emploi ou la conversion de salariés en CDI ayant des qualifications insuffisantes au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail dans leur entreprise, grâce à des périodes de formation. La branche professionnelle dont relève l’entreprise définit les salariés prioritaires. En tout état de cause, peuvent en bénéficier les salariés:
• ayant vingt ans d’activité professionnelle ou étant âgés d’au moins 45 ans et justifiant d’un an d’ancienneté dans l’entreprise,
• envisageant la création ou la reprise d’une entreprise,
• reprenant une activité après un congé maternité ou un congé parental,
• souffrant d’un handicap.
Contrat de professionnalisation

Ce dispositif vise l’insertion ou la réinsertion des demandeurs d’emploi et des jeunes de moins de 26 ans en leur fournissant une qualification professionnelle reconnue. Basé sur le principe de l’alternance, le contrat de professionnalisation associe des périodes de travail en entreprise d’accueil et des périodes de formation théorique en centre de formation.
Bilan de Compétences (BC)

Lorsqu’un salarié souhaite effectuer un changement dans sa vie professionnelle ou simplement faire le point sur son parcours, il a la possibilité de réaliser un bilan de compétences. Ce dernier a pour objet de lui permettre, avec l’aide d’un conseiller, d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et ses motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation. Le salarié doit cependant prendre une part active dans les démarches à effectuer et les choix à faire.
Congé Individuel de Formation (CIF)

Changer de métier, évoluer vers d’autres responsabilités, acquérir une qualification supérieure, les raisons pour s’orienter vers un CIF sont multiples. Lorsqu’un salarié (en CDI ou en CDD) engage une démarche d’évolution professionnelle, il doit parfois suivre une formation pour faire aboutir son projet. Le CIF peut alors répondre à cette demande mais cela implique une recherche d’informations et un certain nombre d’actions de la part du salarié. Dans tous les cas, une réelle réflexion doit être menée sur les objectifs visés, les investissements personnels nécessaires, les besoins du marché du travail, etc.
Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
Votre expérience peut valoir un diplôme.

Elle permet d’acquérir, en totalité ou en partie, un diplôme ou un titre de l'enseignement professionnel ou un CQP sans nécessairement suivre une formation. La VAE part du principe que les compétences acquises au travail ou dans des activités associatives, sportives ou syndicales ont une valeur équivalente aux connaissances acquises durant les études. Pour s’engager dans une VAE, il faut pouvoir justifier de trois années d'activité en lien avec la certification recherchée. Sachez aussi que la VAP (Validation des Acquis Professionnels) permet de suivre un cursus de l’enseignement supérieur, sans posséder le diplôme normalement requis à l’entrée.
Télécharger
Guide de la formation professionnelle du FONGECIF LORRAINE.

Guide Opcalia "la formation en questions"

http://www.sitouslesportsdumonde.fr/upload/structure/photo/38photo.jpgAlors que l'année 2010 représente la première année d'application de la réforme, OPCALIA publie une nouvelle édition 2010 de son guide "La formation en questions". Cliquez ici et téléchargez le guide "la formation en question" 2010.
Ce guide tient compte des dernières évolutions législatives et recense 64 questions-réponses récurrentes que se posent les entreprises au regard du nouveau paysage de la formation professionnelle. Il aide les chefs d'entreprises et les responsables des ressources humaines à construire efficacement leur plan de formation et à renforcer la professionnalisation.
Le nouveau guide a été réalisé par le service d'information juridique sur la formation professionnelle d'Opcalia. Ses experts ont sélectionné les principales questions que les entreprises se posent sur la formation pour approcher la "Formation Professionnelle Tout au Long de La Vie".
Une place importante a été accordée au DIF (Droit Individuel à la Formation) et aux situations dans lesquelles la portabilité s'applique désormais ; 29 questions-réponses lui sont consacrées. Viennent ensuite 17 questions-réponses sur les autres dispositifs que sont la période de professionnalisation, le plan de formation et le contrat de professionnalisation. Un chapitre concerne le financement et l'imputabilité des dépenses de formation. La dernière partie est consacrée aux questions diverses et aux situations particulières telles que les obligations de l'entreprise en matière de secourisme au travail, les règles applicables en matière de gratification de stagiaires et l'attestation de fin de formation.
Commentant cette annonce, Ghislain Sentis, Responsable juridique d'Opcalia, déclare: Le nombre important de questions suscitées par le DIF souligne la réelle préoccupation des entreprises et des salariés de s'approprier ce nouveau dispositif mis en place par la loi du 24 novembre 2009. Ce guide qui tient compte des dernières évolutions législatives vient compléter la mission d'information des conseillers et juristes d'Opcalia auprès des adhérents.

OPCALIA édite le Guide du tuteur

http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpgLe tutorat est un atout majeur pour l'employeur comme pour le salarié. Acteur de la réussite d'intégration du nouvel arrivant ou d'accompagnement en cas d'évolution ou de mobilité, le tuteur, à travers ses actions, augmente le taux de succès associé à tout changement. Toutefois, la mise en place d'une fonction tutorale se prépare. 
OPCALIA propose le Guide du tuteur afin de permettre à l'employeur comme au salarié volontaire de mieux en appréhender le rôle et les conditions de succès. Celui-ci reprend les différentes fonctions du tuteur (accueillir, aider, informer, guider le salarié dans l'exercice de son emploi) et ses missions selon la nature du tutorat (alternance, intégration, transfert) d'une manière claire et pratique.
De plus, un complément pratique conçu pour une utilisation quotidienne ainsi qu'un dossier de suivi permet de visualiser l'exercice de la fonction tutorale étape par étape. Télécharger le guide Tutorat. Télecharger les fiches outils.

Posté par pcassuto à 06:35 - - Permalien [#]

Intended use of impact case studies submitted to the Research Excellence Framework (REF 2014)

HEFCE logo1. I am writing to inform you that we intend to allow limited early access to enable analysis of the impact case studies submitted to the Research Excellence Framework (REF 2014).
2. All institutions that submitted to the REF provided impact case studies as part of their submissions. These will be published alongside other REF submissions data at the end of the exercise; we currently expect this to be in early 2015.
3. The case studies contain a wealth of evidence concerning the benefits that result from research in UK higher education institutions. HEFCE, on behalf of the four UK funding bodies, intends to release the REF impact case studies to third parties before 2015, on a strictly confidential basis, for further analysis. More...

Posté par pcassuto à 06:20 - - Permalien [#]

Le handicap vu par les OPCA

coordo pacaNous proposons ici les articles du blog consacrés au handicap vu par les OPCA.
Pour plus d'articles sur le handicap, consultez sur le blog la catégorie Handicap.

Intergros et l’Agefiph sont là pour vous aider

http://www.handicap-intergros.fr/img/top_2.gifIntergros et l’Agefiph ont signé une convention pour favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises du commerce interentreprises et du commerce international.
Ses objectifs sont :

  • Augmenter et pérenniser le taux d’emploi des personnes handicapées dans la branche.
  • Informer et sensibiliser les entreprises à l’insertion et au maintien dans l’emploi de ce public.
  • Accompagner les entreprises sur les actions à mener en matière d'emploi et de formation des personnes handicapées.
  • Proposer aux entreprises des prestataires spécialisés pour établir un diagnostic personnalisé et les aider lors de  la mise en œuvre d’actions positives (recrutement, formation, sous-traitance, intérim, accessibilité,…).
  • Mobiliser les aides financières adaptées et renforcées. Voir l'article...

OPCA 3+ → Pré-diagnostic handicap

Son objectif : favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées au sein de l’entreprise en partant d’une photographie sur la situation de celle-ci en matière de handicap. 
Le Pré-diagnostic handicap est une prestation de conseil destinée aux entreprises relevant d’OPCA 3+. La démarche repose sur un entretien d’environ deux heures, destiné à apporter à l’entreprise une expertise sur sa situation au regard de l’emploi des personnes reconnues « travailleur handicapé » et ainsi, lui permettre d’identifier les pistes d’actions à mettre en œuvre. Voir l'article...

OPCA 3+ → Handicap

La prise en compte du handicap est pour l’entreprise une occasion de s’interroger sur ses pratiques mais aussi de mettre en place un certain nombre d’actions favorisant l’insertion, le maintien en emploi et la sécurisation des parcours professionnels des travailleurs handicapés.   
Découvrez l’ensemble des actions « Handicap » mises en œuvre par OPCA 3+ ou bénéficiant d’un financement exceptionnel. Voir l'article...

L'obligation d'emploi des travailleurs handicapés

Tout établissement d'au moins vingt salariés est soumis à l'obligation d'employer l'équivalent de 6 % de travailleurs handicapés.

  1. Non respect de l'obligation : à quelle contribution devez-vous vous attendre ?
  2. L'embauche : des formules particulièrement adaptées
  3. Comment trouver les candidats ?
  4. Recourir à la sous-traitance en milieu adapté et protégé
  5. Accueillir des demandeurs d'emploi handicapés dans le cadre d'un stage 
  6. Des solutions globales et durables : du diagnostic à la mise en place d'une politique d'emploi. Voir l'article...
FAF.TT - La mission Handicap

FAF.TTDepuis 2009, l’Agefiph et le FAF.TT sont associés afin de permettre aux salariés permanents et intérimaires handicapés d’acquérir les compétences nécessaires pour trouver un emploi.
Les objectifs partagés des deux partenaires sont de :

  • Développer l’employabilité des personnes handicapées,
  • Informer et sensibiliser les permanents des agences d’emploi,
  • Favoriser les partenariats opérationnels entre les agences et les acteurs territoriaux.

Dans ce cadre, le FAF.TT s’engage à renforcer l’accès des personnes handicapées aux dispositifs de formation proposés par la branche de travail temporaire. Voir l'article...

FIPHFP : Résultats 2013

AccueilLes dépenses d’intervention du FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) ont augmenté pour la deuxième année consécutive. Fixées à 160,8 millions d’euros en 2013 (+ 27 % par rapport à 2012), elles dépassent pour la première fois le montant des contributions des employeurs publics représentant 148,66 millions d’euros. Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap a atteint 4,64 % dans les 3 fonctions publiques (contre 4,39 % en 2012), soit une progression de près de 1 point depuis 2006. Par fonction publique, le taux d’obligation légale (également fixé à 6 % d’agents handicapés dans les services) se répartit comme suit : État (3,56 % contre 3,33 % en 2012), hospitalière (5,20 % contre 5,10 % en 2012), et territoriale (5,66 % contre 5,32 % en 2012). Un taux encore inférieur au seuil de 6 % fixé par la loi, mais meilleur que dans le privé, où il est d’un peu plus de 3 %. Voir l'article...

Constituer un dossier > La formation des travailleurs handicapés

Constituer un dossier pour une formation d’un travailleur handicapé d’ESAT suppose d’envoyer, deux mois au minimum avant le début de la formation, la demande d’accord préalable. Constituer un dossier comporte 2 étapes. Voir l'article...

Les salariés reconnus handicapés

Vous avez dans vos effectifs un salarié devenu handicapé ? Unifaf a mis en place des financements spécifiques destinés à faciliter la reconversion et l’intégration dans un emploi permanent des salariés devenus handicapés.
Ces financements peuvent également être mobilisés pour les personnels en situation de handicap ou pour former un référent en prévention des risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) nommé Animateur-Prévention TMS. Voir l'article...

Former un salarié reconnu handicapé

Vous avez un  salarié devenu handicapé ? Pour garantir un accès de tous à la formation professionnelle et permettre le maintien dans l’entreprise comme la poursuite des carrières, Unifaf a mis en place des financements spécifiques.
Ces financements sont destinés aux salariés devenus handicapés et occupant des postes permanents dans le secteur non protégé. Ces financements spécifiques sont mis en oeuvre en partenariat avec OETH ou l’AGEFIPH. Voir l'article...

Employeurs - Handicap

{LLL:EXT:opcalia_base/locallang_db.xml:typoscript.ll_logo}La loi du 11 février 2005, dite loi « handicap » rappelle l’obligation d’emploi de 6 % de personnes handicapées pour toutes entreprises employant au moins 20 salariés. Pour satisfaire à l’obligation d’emploi, les entreprises disposent de plusieurs moyens :

  • employer des personnes handicapées, quel que soit le type de contrat ;
  • conclure un contrat de sous-traitance avec le milieu protégé ou adapté ;
  • accueillir des demandeurs d'emploi handicapés dans le cadre d'un stage ;
  • conclure un accord de branche, d'entreprise ou d'établissement en faveur de l'emploi des personnes handicapées ;
  • verser une contribution à l'Agefiph (Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 06:20 - - Permalien [#]

HEFCE’s Accounts direction to higher education institutions for 2014-15 financial statements

HEFCE logo1. I am writing to inform you of HEFCE’s Accounts direction to higher education institutions (HEIs) on preparing financial statements for 2014-15.

Statement of recommended practice: Accounting for further and higher education

2. HEIs are required to follow the ‘Statement of recommended practice: Accounting for further and higher education’ (SORP), or any successor to the SORP, in preparing their financial statements. The latest version of the SORP (2007) is available from the Universities UK web-site.

3. In the case of an HEI that is also a company limited by guarantee, this direction is subject to the requirements of the Companies Act. More...

Posté par pcassuto à 06:05 - - Permalien [#]

L'insertion vue par les OPCA

coordo pacaNous proposons ici les articles du blog consacrés à l'insertion vue par les OPCA.
Pour plus d'articles sur l'insertion, consultez sur le blog la catégorie Insertion.

FAF.TT - Les programmes d'insertion

FAF.TTHandicap, illettrisme, Français langue étrangère... Le FAF.TT développe des ingénieries adaptées aux publics en difficulté.

Jeunes
« Mission Jeunes », une ingénierie spécifique et globale pour répondre à la volonté de la branche du travail temporaire de qualifier les jeunes et de leur faciliter l’accès à l’emploi. Qualification et accès à l'emploi des jeunes.

Handicap
Depuis 2007 et dans le cadre d’une convention cadre avec l’AGEFIPH au niveau national, le FAF.TT s’engage à renforcer l’accès des personnes handicapées aux dispositifs de la formation professionnelle proposés par la branche de travail temporaire. La mission Handicap.

Langue et Compétences
23% des salariés intérimaires en France rencontrent de grandes ou de très grandes difficultés avec les savoirs de base. Ces manques freinent vos salariés intérimaires dans l’acquisition des compétences clés qui leur permettent d’être autonomes dans leur vie personnelle et professionnelle : savoir lire une consigne, un plan, calculer une superficie, lire son bulletin de salaire, comprendre les consignes de sécurité, respecter une procédure qualité….

Fédération Envie : « Nous sommes des entreprises classiques qui accompagnent les personnes éloignées de l’emploi »

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME PARTOUT EN FRANCEEntretien avec Pierre-Luc Machefer, Chef de projet formation et professionnalisation à la Fédération Envie.
Présentez-nous la Fédération Envie…
Pierre-Luc Machefer : Envie est une fédération de 47 entreprises d’insertion : nous sommes des entreprises classiques qui accompagnent le retour à l’emploi de personnes éloignées du marché du travail. Nous avons 2 activités : la rénovation et la revente de produits électroménagers ainsi que la collecte et le traitement de déchets électriques et électroniques (D3E). Notre cœur de métier est donc la gestion de l’électroménager de seconde main, avec un traitement environnemental adapté des D3E que nous ne pouvons pas réutiliser. Nous avons 650 permanents sur tout le territoire pour assurer l’accompagnement des 2 000 salariés qui passent par notre réseau chaque année. Suite...

L’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes au cœur d’un accord entre partenaires sociaux

Uniformation, le sens de votre avenirL’UDES et 4 confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) ont signé le 21 février dernier un accord sur l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes dans l’économie sociale et solidaire.
L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES) a signé, le 21 février dernier, avec quatre confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) un accord sur l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes dans l’économie sociale et solidaire. Une délibération sociale avait déjà été engagée en février 2012, préambule à l’ouverture de la négociation.

Les points principaux de l’accord sont les suivants :

  • Favoriser l’insertion des jeunes par la promotion de l’ESS, des dispositions relatives au le maintien des jeunes dans l’emploi, une réflexion sur l’alternance et le développement de l’apprentissage par voie d’accords multi-professionnels ;
  • Développer l’emploi de qualité en mettant en place des parcours de qualité dans le cadre des emplois d’avenir, en faisant du contrat de génération un levier, et en encourageant la réflexion sur les différentes formes de mutualisation de l’emploi.
  • Multiplier les dispositifs de formation en direction des jeunes, en faisant des jeunes en contrat précaire des publics prioritaires (ex. : CID CDD).

L’UDES considère que cet accord répond à "des enjeux majeurs pour l’économie sociale et solidaire : l’attractivité de ses métiers et secteurs d’activité (…), la gestion des âges et le renouvellement des équipes (…), l’emploi des jeunes."

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de l'UDES.

Posté par pcassuto à 06:03 - - Permalien [#]