coordo pacaNous proposons ici les articles du blog consacrés à l'apprentissage vu par les OPCA.
Pour plus d'articles sur l'apprentissage, consultez sur le blog la catégorie Apprentissage.

L’ANFA - Entreprises » Le contrat d'apprentissage

LogoTransmettez vos savoir-faire et renforcez les compétences de votre entreprise.

Dans votre secteur

  • 76% des apprentis s’insèrent professionnellement.
  • Contribuer à l’apprentissage, c’est soutenir des formations de qualité, dédiées à vos métiers.
  • L’ANFA est habilitée à collecter la taxe d’apprentissage pour contribuer au financement des établissements de formation du secteur automobile.
  • Votre versement garantit ainsi des compétences adaptées aux évolutions de votre secteur d’activité et de votre entreprise. Voir l'article...

Les centres de formation d'apprentis - CFA

http://www.observatoire-metiers-banque.fr/images/Banniere-Home.jpgLes centres de formation d'apprentis (CFA) donnent aux apprentis une formation générale et technique qui complète la formation reçue dans les entreprises.
Ils peuvent être publics ou privés.
http://www.banque-apprentissage.com/
http://www.cfpb.fr/. Voir l'article...

FAFIEC - La réforme : Mesures en faveur de l’apprentissage

logo-fafiecDans un souci de rationalisation du nombre d’Organismes Collecteurs de la Taxe d’Apprentissage (OCTA), ces derniers vont être adossés aux OPCA, lesquels ne seront agréés qu’au niveau national et dans leur champ de compétence professionnelle.
La collecte de taxe d’apprentissage est également revue, celle-ci s’opérant par l’intermédiaire d’un collecteur unique, au choix entre un collecteur au niveau national (OPCA) et un collecteur inter consulaire au niveau régional. Voir l'article...

OPCALIM > Entreprises › Le contrat d'apprentissage

Retour à la page d'accueil de opcalimLe recrutement d’un apprenti permet à votre entreprise d’embaucher un futur collaborateur en le formant en alternance pour acquérirun diplôme ou un titre (du CAP au Bac +5) correspondant à vos besoins en compétences.
Le contrat d’apprentissage est un contrat de type particulier conclu entre vous et le jeune. Sa durée peut varier entre 6 mois et trois ans. Voir l'article...

OPCALIM > Salariés > Le maître d'apprentissage

Retour à la page d'accueil de opcalimLe maître d’apprentissage a pour mission de contribuer à l’acquisition, dans l’entreprise, des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé par l’apprenti.
Le maître d’apprentissage donne sa cohérence à la formation de l’apprenti entre les enseignements théoriques et la pratique en entreprise. Il assure également la liaison avec l’établissement de formation (Centre de formation d’apprentis / CFA). Voir l'article...

OPCALIM > Chercheurs d'emploi › Le contrat d'apprentissage

Retour à la page d'accueil de opcalimSi vous êtes âgé(e) de 16 à 25 ans, le contrat d’apprentissage est une solution pour vous insérer dans l’entreprise et acquérir une formation diplômante ou un titre à finalité professionnelle enregistré au Répertoire National des certification professionnelle (RNCP).(Art. L6211-1 du Code du travail).
Votre formation se déroule en alternance par le centre de formation (CFA) et par l’entreprise. Voir l'article...

OPCA 3+ → Entreprises → Contrat d'apprentissage

Le contrat d’apprentissage est, comme le contrat de professionnalisation, un contrat de travail prévoyant une formation en alternance. Il est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans. Dans certains cas, il peut être conclu avec un jeune de moins de 16 ans ou un adulte de 26 ans et plus, par exemple un travailleur handicapé. Voir l'article...

Qualifier à l’embauche : tout savoir sur le contrat d'apprentissage

Uniformation, le sens de votre avenirIl associe une formation en entreprise et des enseignements dans un centre de formation d’apprentis (CFA).
Il permet au jeune d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme technologique ou professionnel, ou un titre homologué.
Il donne à l’apprenti un statut de salarié à part entière avec les droits et les obligations qui s’y rapportent (salaire, couverture sociale, congés, retraite...).

Accès direct :

Uniformation - Apprentissage

Uniformation, le sens de votre avenirUniformation est Organisme collecteur de la taxe d’apprentissage (OCTA) depuis le 30 novembre 2012. La taxe d’apprentissage finance le contrat d’apprentissage mais aussi les premières formations technologiques et professionnelles. Voir l'article...

Le financement du contrat d'apprentissage

L'apprentissage relève de la formation initiale et non de la formation continue. Il est normalement financé par la taxe d'apprentissage.
Or, le secteur associatif n'est pas assujetti à la taxe d'apprentissage. Aussi, la Branche par accord paritaire a mis en place, pour certains diplômes, l'apprentissage en labellisant certains CFA et en demandant à Unifaf de financer une partie des coûts. A partir des fonds de la professionnalisation, l'OPCA  verse au CFA les fonds correspondant aux frais de formation de l'apprenti. Les frais de transport et d'hébergement liés à la formation, peuvent être financés dans certaines conditions par les Conseils régionaux. Voir l'article...

Le contrat d'apprentissage - Unifaf

Le contrat d’apprentissage offre à des jeunes de plus de 16 ans une formation théorique et pratique, en vue de l'obtention d'un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle.
Il alterne des périodes en centre de formation des apprentis (CFA) et une activité professionnelle en entreprise, sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage. C’est une solution pour former les jeunes au métier, aux savoir-faire et à la culture de l'établissement. Voir l'article...

Employeurs - Contrat d'apprentissage

{LLL:EXT:opcalia_base/locallang_db.xml:typoscript.ll_logo}Contrat de travail assorti de différentes aides, le contrat d’apprentissage permet de recruter et de former en alternance un jeune ou un adulte, lequel peut ainsi acquérir une certification reconnue (titre ou diplôme).
Ce qui change avec la loi n°2014-288 du 5 mars 2014 :
- Le contrat d’apprentissage peut être conclu à durée indéterminée.
- Le principe de la gratuité de la formation est affirmé : aucune somme ne peut être demandée à l’apprenti
. Voir l'article...

Le gouvernement vise 500 000 apprentis dans les deux ans à venir

{LLL:EXT:opcalia_base/locallang_db.xml:typoscript.ll_logo}A l’issue de la Conférence sociale des 7 et 8 juillet derniers, le gouvernement a publié sa feuille de route avec, notamment, un plan de relance de l’apprentissage. Et pour cause : selon la DARES, le nombre de contrats en apprentissage a chuté de 8,14% en 2013, ce qui représente 273 094 apprentis en activité.
Les pouvoirs publics se fixent comme objectif d’atteindre 500 000 apprentis dans les deux ans à venir, à l’aide d’un plan de relance en trois axes.

Des aides financières
100 millions d’euros alloués par les Direccte en région sur deux ans seront entièrement dédiés à l’insertion des jeunes et à l’alternance « dans les 16 régions où le chômage des jeunes dépasse les 25% ».
Les projets choisis devront aider les jeunes à accéder à l’alternance (financement du permis de conduire, aide au logement…) et les accompagner dans l’insertion en entreprise. Voir l'article...

Conclure un contrat d’apprentissage : quels changements ?

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME PARTOUT EN FRANCECréation d’un contrat d’apprentissage à durée indéterminée, d’une prime pour les petites entreprises, recentrage du crédit d’impôt apprentissage… Des dispositions -issues de la loi de finances pour 2014 et de celle relative à la formation, à l’emploi et au dialogue social (date à venir)- à connaître avant toute embauche en contrat d’apprentissage ! L’essentiel à retenir d’ores et déjà.

Choisir la durée du contrat
C’est désormais possible : le contrat d’apprentissage peut être conclu soit pour une durée limitée, soit -et c’est la nouveauté- à durée indéterminée.
Conclu à durée indéterminée, il débute par une « période d’apprentissage » pendant laquelle les dispositions propres au contrat d’apprentissage s’appliquent, notamment la procédure spécifique de rupture de ce contrat. A l’issue de cette période, le contrat devient un contrat à durée indéterminée (CDI) classique sans autre formalité.

Apprentis handicapés
Accordée pour une durée maximale de 3 ans (sauf dérogation), l’aide est égale à 35% du SMIC horaire brut, soit environ 506 €/mois pour un SMIC mensuel de 1 445,28 €. Son attribution dépend des engagements de l’employeur sur la formation du jeune, le contenu du poste proposé, les conditions de tutorat…
Avant de recruter : contactez Pôle emploi, la Mission locale (ou le Cap emploi si vous souhaitez embaucher un jeune handicapé).

Embaucher un apprenti de plus de 25 ans
La limite d’âge de 25 ans n’est plus applicable lorsque le contrat ou la période d’apprentissage fait suite à un contrat ou à une période d’apprentissage et conduit à un niveau de diplôme supérieur à celui obtenu à l’issue du contrat ou de la période précédente. Une opportunité pour conserver les apprentis et continuer de les former à vos métiers. Voir l'article...

Le financement de l’apprentissage - Agefos-PME

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME PARTOUT EN FRANCELa réforme de la taxe d’apprentissage est lancée. Avec quels impacts pour les entreprises qui financent l’apprentissage en s’acquittant de la taxe d’apprentissage ?
Entre stabilité et changement, l’essentiel à retenir sur ce financement.

Taxe d’apprentissage 2015
Dans un second temps, le législateur est intervenu pour harmoniser les coûts de formation des apprentis et rationaliser le circuit de collecte de la taxe d’apprentissage. Ainsi à compter de 2016, la démarche des entreprises est facilitée : elles devront verser leur taxe (due au titre de l’année 2015) à un organisme collecteur unique (OCTA) qui pourra être, au choix de l’entreprise, un OPCA agréé à cet effet -OPCA de la branche ou OPCA interprofessionnel- ou un OCTA territorial. Egalement prévue, une réduction drastique du nombre d’OCTA (loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale) qui devrait passer de 147 actuellement à moins de 50 fin 2015.

Liberté de choix de l’employeur
Des nouveautés qui ne remettent pas en cause la liberté des entreprises de choisir l’établissement de formation -CFA, établissement scolaire et universitaire- auquel elles souhaitent verser la taxe d’apprentissage via l’organisme collecteur.

Gratuité de l’apprentissage
Le principe de gratuité de l’apprentissage des apprentis est désormais affirmé dans la loi.
Pour les entreprises, l’enregistrement du contrat est également gratuit et, sauf accord de la région, les CFA (ou sections d’apprentissage) ne peuvent conditionner l’inscription de l’apprenti au versement d’une contrepartie financière par l’employeur.

Les dernières évolutions du contrat d’apprentissage, en bref
Conclure un contrat d’apprentissage à durée indéterminée (CDI) : c’est désormais possible à l’instar du contrat de professionnalisation, il débute alors par une « période d’apprentissage ». Pour les apprentis handicapés la durée de travail dans l’entreprise peut être aménagée.
Dématérialisation oblige : la signature du contrat pour enregistrement n’est plus exigée.
Formation des maîtres d’apprentissage : ses modalités de mise en œuvre et de prise en charge peuvent être fixées par accords collectifs. Le comité d’entreprise doit être consulté sur les conditions de ces formations.
Recentrage de la prime d’apprentissage sur les seules entreprises de moins de 11 salariés.
Crédit d’impôt apprentissage : réduction de son champ d’application et de son montant. Voir l'article...