Les emplois d'avenir ont pour ambition d'améliorer l'insertion des jeunes peu ou pas qualifiés en leur permettant de se former et d'acquérir une première expérience. Une aide de l'État (75% du Smic) est versée mensuellement.

  1. Les emplois d’avenir, en pratique
  2. Les avantages financiers pour les employeurs
  3. Conseils et accompagnements

Les emplois d’avenir, en pratique
Les emplois d’avenir ont pour objectif l'insertion et la qualification professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas qualifiés.

Type de contrat et publics concernés

  • Les contrats sont signés sous la forme de CAE, en CDD de 1 à 3 ans, en CDI, à temps partiel ou à temps plein.
  • Les emplois d’avenir concernent les jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés (CAP/BEP), ou jusqu’à niveau bac+3 pour les jeunes sans emploi résidant dans une zone urbaine sensible, une zone de revitalisation rurale ou un département d’Outre-mer.
  • Les jeunes travailleurs handicapés de moins de 30 ans peu ou pas qualifiés peuvent également bénéficier des emploi d’avenir. Voir l'article...