08 août 2014

Le CIPI - contrat d'insertion professionnelle intérimaire

FAF.TTPourquoi l'utiliser ?

  • Permettre à des demandeurs d’emploi éloignés du marché du travail rencontrant des difficultésd’insertion ou de réinsertion, du fait de leur âge, d’un handicap, de leur situation professionnelle,sociale ou familiale, de s’insérer dans un métier ou de reprendre contact avec le milieuprofessionnel
  • Répondre aux besoins spécifiques d’une entreprise utilisatrice en construisant un parcoursindividualisé de formation
  • Bénéficier d’une prise en charge des coûts de formation du salarié et du tuteur et des surcoûtséventuels

Pour qui ?
Vous pouvez proposer un contrat d’insertion professionnelle intérimaire (CIPI) à :

  • un jeune de moins de 26 ans sortant du système éducatif sans expérience de l’entreprise,
  • une personne de plus de 45 ans,
  • un bénéficiaire de l’obligation d’emploi (art. L.5212-13 du Code du travail), en particulier un travailleur handicapé,
  • une personne reconnue définitivement inapte par le médecin du travail à occuper un emploi correspondant à sa qualification antérieure,
  • un bénéficiaire de minima sociaux, notamment le revenu de solidarité active (RSA) ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS),
  • un demandeur d’emploi de longue durée (DELD),
  • une personne ayant interrompu son activité professionnelle pour s’occuper de ses enfants, de son conjoint ou d’ascendants en situation de dépendance,
  • un intérimaire ayant travaillé moins de 210 heures sur les 6 derniers mois,
  • une personne accompagnée par une entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI) orientée par Pôle Emploi.

Toutefois, dans les métiers du tertiaire, du télé-conseil, de l’assurance, de la comptabilité et de la paie (décision du Bureau du FAF.TT de décembre 2011), seuls sont éligibles au CIPI :

  • les travailleurs handicapés quel que soit leur niveau de diplôme,
  • les demandeurs d’emploi de 45 ans et plus, les bénéficiaires du RSA ou de l’ASS et les demandeurs d’emploi de longue durée. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 07:22 - - Permalien [#]


Le CDPI - Contrat de développement professionnel intérimaire

FAF.TTPourquoi l'utiliser ?

  • Répondre à des besoins en main-d’oeuvre qualifiée sur votre bassin d’emploi
  • Permettre à des intérimaires peu ou pas qualifiés d’obtenir une 1ère qualification,
  • une qualification différente ou complémentaire
  • Améliorer l’employabilité des intérimaires en leur permettant d’accéder, après une formation,
  • à des missions plus qualifiées ou à des emplois permanents
  • Renforcer la maîtrise des savoirs de base des intérimaires
  • Bénéficier d’une prise en charge des coûts de formation du salarié et du tuteur et des surcoûts éventuels. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 07:21 - - Permalien [#]

La période de professionnalisation intérimaire

FAF.TTPourquoi l’utiliser ?

  • Favoriser le maintien et/ou l’évolution dans l’emploi des intérimaires
  • Consolider leur seconde partie de carrière
  • Permettre aux intérimaires d’acquérir une qualification ou une certification
  • Adapter les compétences après une période d’inactivité ou en cas d’inaptitude

Pour qui ?
Les intérimaires justifiant d’au moins 210 heures de mission de travail temporaire (toutes ETT confondues) au cours des 12 mois précédant l’entrée en formation et relevant de l’une des catégories suivantes. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 07:19 - - Permalien [#]

Le contrat de professionnalisation intérimaire

FAF.TTPourquoi l’utiliser ?

  • Former des intérimaires aux métiers de vos clients
  • Permettre aux intérimaires d’obtenir une qualification professionnelle reconnue
  • Organiser la transmission des savoir-faire et des compétences
  • Bénéficier d’une prise en charge des coûts de formation du salarié et du tuteur, d’aides financières et d’exonérations de charges sociales

Pour qui ?
Vous pouvez conclure un contrat de professionnalisation avec des intérimaires :

  • de 16 à 25 ans quel que soit leur niveau de formation initiale,
  • demandeurs d’emploi âgés de 26 ans ou plus,
  • bénéficiaires de minima sociaux : revenu de solidarité active (RSA), allocation de solidarité spécifique (ASS), allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • anciens bénéficiaires de contrat unique d’insertion : CUI-CIE (contrat initiative emploi), CUI-CAE (contrat d’accompagnement dans l’emploi) ou emploi d’avenir. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 07:18 - - Permalien [#]

FAF.TT - Entreprises > Les dispositifs intérimaires

FAF.TTLe contrat de professionnalisation
Le contrat de professionnalisation favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle du salarié intérimaire. Le contrat de professionnalisation intérimaire.

La période de professionnalisation
La période de professionnalisation des intérimaires a pour objet l’acquisition d’une qualification. La période de professionnalisation intérimaire.

Le CDPI - Contrat de développement professionnel intérimaire
Ce contrat permet à des intérimaires peu ou pas qualifiés d’accéder à un premier niveau de qualification ou à une qualification différente, voire complémentaire. Le CDPI.

Le CIPI - contrat d'insertion professionnelle intérimaire
Le contrat d’insertion professionnelle intérimaire (CIPI) a pour objet de faciliter l’insertion ou la réinsertion dans l’emploi de personnes sans emploi inscrites ou non comme demandeurs d’emploi. Le CIPI.

Le plan de formation
Le Plan de formation pour les entreprises de moins de 10 salariés et de 10 salariés et plus. Le plan de formation.

Le DIF - Droit individuel à la formation
Un intérimaire acquiert un droit à 30 heures de DIF par tranche de 1 800 heures travaillées au cours des 24 derniers mois.

Les congés individuels (FAQ)
Tout ce que vous devez savoir quand un salarié intérimaire est en congé individuel de formation - CIF.

Posté par pcassuto à 07:16 - - Permalien [#]


FAF.TT - Règles de remboursement des actions de formation

FAF.TTLes règles de remboursement du FAF.TT et du FPE TT détaillent les actions de formation imputables au FAF.TT sur le plan de formation et/ou au FPE TT. Ces règles de remboursement vous permettent de savoir, pour toutes les actions de formation que vous souhaitez proposer à vos salariés, si elles peuvent être prises en charge, et si oui, par quel organisme. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 07:08 - - Permalien [#]

Présentation du programme "Langue et Compétences"

FAF.TTCertains de vos salariés intérimaires peuvent avoir besoin de formations relatives aux compétences clés et à la maîtrise de la langue française pour occuper les missions que vous leur proposez.

Posté par pcassuto à 06:58 - - Permalien [#]

FAF.TT - La mission Handicap

FAF.TTDepuis 2009, l’Agefiph et le FAF.TT sont associés afin de permettre aux salariés permanents et intérimaires handicapés d’acquérir les compétences nécessaires pour trouver un emploi.
Les objectifs partagés des deux partenaires sont de :

  • Développer l’employabilité des personnes handicapées,
  • Informer et sensibiliser les permanents des agences d’emploi,
  • Favoriser les partenariats opérationnels entre les agences et les acteurs territoriaux.

Dans ce cadre, le FAF.TT s’engage à renforcer l’accès des personnes handicapées aux dispositifs de formation proposés par la branche de travail temporaire. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 06:54 - - Permalien [#]

FAF.TT - Qualification et accès à l'emploi des jeunes

FAF.TTLes jeunes représentent une part importante de la population intérimaire (27% ont moins de 25 ans, 37% ont moins de 30 ans), souvent de premiers niveaux de qualification. Ils comptent en 2012 pour près de 50% des intérimaires formés en alternance et 70% sont en emploi six mois après la fin de leur formation.
L’intérim constitue ainsi un levier important de mobilisation et d’insertion des jeunes mais aussi de professionnalisation.
Pour cette raison, le FAF.TT développe des ingénieries innovantes en direction de cette population.
En 2013, il a lancé « Mission Jeunes », une ingénierie spécifique et globale pour répondre à la volonté de la branche du travail temporaire de qualifier ces jeunes et de leur faciliter l’accès à l’emploi. Le dispositif s’appuie sur l’ensemble des expertises développées par le FAF.TT sur les territoires : repérage des besoins en compétences, partenariats avec les réseaux d’accueil, d’information et d’orientation et ingénierie de formation.
L’offre de services proposée aux jeunes repose sur la mise en synergie des acteurs et des outils de la branche (FAF.TT, FPE TT et Fastt) avec ceux des territoires (Conseils régionaux, Direcctes, Missions Locales, Pôle Emploi...) pour enclencher et accompagner la dynamique vers la qualification et l’emploi.
Ainsi, et c’est là toute l’originalité de « Mission Jeunes », sont mobilisés :

  • Les missions d’intérim aux différentes étapes du parcours : pour confirmer un projet, mesurer les savoir-être, pour acquérir une première expérience professionnelle, ou encore accéder à une formation qualifiante en alternance,
  • L’ensemble des dispositifs de formation créés par la branche et les dispositifs de droit commun (Ingénierie socle de compétences, contrats d’insertion de l’intérim, dispositifs FPE TT pour les demandeurs d’emploi,  POE, contrats en alternance, …)
  • Les outils d’accompagnement personnel (Financement du permis de conduire, accès au microcrédit, accès au logement, aide à la mobilité, garde d’enfants, mutuelle...).

Mission Jeunes vient en appui de la Garantie Jeunes.
Mission Jeunes bénéficie d'ores et déjà du soutien du Conseil Régional de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 06:53 - - Permalien [#]