Afdas Infos #14 vient de paraître, accompagné du supplément "Abécédaire de la réforme".
« Un sacré challenge pour les Opca » 
Jean-Pierre Willems est consultant en ressources humaines et expert en droit de la formation. Il a animé avec Thierry Teboul, directeur général de l'Afdas, des rencontres avec les professionnels des branches de l’Afdas pour une première explication de texte.
Comment les entreprises de l’Afdas peuvent-elles appréhender la réforme ?
La réforme a une certaine logique : que la complexité soit absorbée par les professionnels (Opca, organismes de formation, partenaires sociaux) et que les dispositifs soient simples pour les bénéficiaires (entreprises et salariés). Certes, dans l’immédiat, se pose la question des ressources pour la formation en 2015, en des termes radicalement différents de 2014. Les contributions à l’Afdas ne sont pas les mêmes, ni les possibilités de récupérer des fonds, la défiscalisation du plan de formation impose un dialogue interne avec le directeur financier, voire le DG. Mais il faut aussi considérer un angle d’attaque social : il s’agit de mettre en place le processus de l’entretien professionnel, se positionner sur le compte personnel de formation qui, s’il est à la disposition des salariés, doit quand même intéresser les entreprises ! Elles doivent donc déterminer leur politique vis-à-vis du CPF, appréhender les conséquences des changements de règles, mais ne pas s’enfermer dans ce seul aspect. Après tout, la loi ne dit pas comment gérer les compétences, ni quels sont les besoins de l’entreprise en la matière. La question à se poser est donc : qu’est-ce que l’évolution du cadre réglementaire fait apparaître comme opportunité. Télécharger Afdas Infos #14.