Une collecte supérieure à 400 millions d’euros et des dépenses de formation en hausse de 11%, des résultats positifs qui soulignent l’ampleur des mutations auxquelles sont confrontées les structures privées non lucratives du champ sanitaire, social et médico-social.
Les interrogations autour du renouvellement générationnel des salariés, de la professionnalisation des personnels face à des publics aux profils et aux demandes de plus en plus variés, de l'adaptation aux nouvelles formes de coopération… se traduisent par de nouveaux besoins en termes d'emplois et de compétences.
Unifaf y répond par une gamme de services élargie et différenciée selon les types d’adhérents concernés
> Retrouvez ces résultats et les commentaires associés en téléchargeant le Rapport d'activité Unifaf 2013. Voir l'article...