Au sommaire : CDI intérimaire, métiers du sport, réforme de la formation...
Consulter la newsletter Etoile du 16 juillet 2014.
Le CDI intérimaire, un nouveau contrat de travail qui fait rimer intérim et sécurité de l’emploi
Le nouveau CDI intérimaire entend offrir de nouveaux avantages aux salariés signataires : garantie minimale mensuelle de rémunération, missions assurées, plan de formation personnalisé… La profession en annonce 20 000 d’ici trois ans.
Entre deux missions, le salarié en CDI intérimaire a l'assurance de toucher une rémunération qui ne peut être inférieure au SMIC. Ce plancher, calculé pour les ouvriers et employés, est majoré de 15 % pour les techniciens et les agents de maîtrise, et de 25 % pour les cadres. Le salarié en CDI intérimaire bénéficie en outre des mêmes avantages que les salariés de l'entreprise où il travaille. En contrepartie, il ne touche plus la traditionnelle indemnité de fin de contrat d'intérim (10 % du salaire brut). Surtout, il doit à tout moment rester disponible pour répondre à une mission ou une formation, excepté durant ses cinq semaines de congés payés. Voir l'article dans la newsletter Etoile du 16 juillet 2014.