02 août 2014

Indicators of university-industry knowledge transfer performance and their implications for universities: evidence from the UK

Rossi, F and Rosli, A. (2014) Indicators of university-industry knowledge transfer performance and their implications for universities: evidence from the United Kingdom. Studies in Higher Education, . (.). pp. 1-24.

Abstract

An analysis of the ways in which Knowledge Transfer between universities and various partners is measured, and whether the structural methodologies pertaining to the measurements are balanced, or are unfairly biased in favour of particular types of activities.

Posté par pcassuto à 08:26 - - Permalien [#]


Indications of knowledge retention in the transition to higher education

Jones, H, Black, B, Green, J, Langton, P, Rutherford, S, Scott J and Brown S. (2014) Indications of knowledge retention in the transition to higher education . Journal of Biological Education, . (.). pp. 1-15.

Abstract

A pilot study testing first year bioscience students in their first week at university to assess their knowledge of basic biological concepts.

Posté par pcassuto à 08:24 - - Permalien [#]

UK review of the provision of information about higher education. National Student Survey results and trends analysis 2005-2013

HEFCE. (2014) UK review of the provision of information about higher education. National Student Survey results and trends analysis 2005-2013 . UK review of the provision of information about higher education. National Student Survey results and trends analysis 2005-2013, . (.). pp. 1-60.

Abstract

Report outlining the results and trends from an analysis of the first nine years of data from the National Student Survey.

Posté par pcassuto à 08:22 - - Permalien [#]

Students matter. The UNITE Students student experience survey 2014 full report

UNITE. (2014) Students matter. The UNITE Students student experience survey 2014 full report . Students matter. The UNITE Students student experience survey 2014 full report, . (.). pp. 1-89.

Abstract

Annual survey of applicants to higher education, undergraduate and postgraduate students investigating their views and expectations of life at university.

Posté par pcassuto à 08:21 - - Permalien [#]

Transnational education vs international student mobility: substitutes or distinct markets?

Tsiligiris, V. (2014) Transnational education vs international student mobility: substitutes or distinct markets? . Transnational education vs international student mobility, . (.). pp. 1-53.

Abstract

Research into the extent to which transnational education is acting as a substitute to international student mobility, and whether the respective student cohorts are distinct or overlap.

Posté par pcassuto à 08:18 - - Permalien [#]


Le CPF, un droit universel d’évolution professionnelle attaché à la personne tout au long de la vie active jusqu'a la retraite

Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel.

Qui ?

Toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • les salariés du privé ;
  • les personnes sans emploi, inscrites à Pôle emploi (primo-demandeurs d’emploi…) ;
  • les jeunes sortis du système scolaire obligatoire en recherche d’emploi.

À NOTER : Par dérogation, un compte personnel de formation est ouvert dès l’âge de quinze ans pour le jeune qui signe un contrat d’apprentissage.

Quoi ?

  • Le compte personnel de formation (CPF) est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, qu’elle soit en emploi, à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.
  • Ces nouveaux droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne. Ainsi les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation profes-sionnelle ou de perte d'emploi de son bénéficiaire.

À NOTER : Le CPF remplacera le DIF (droit individuel à la formation) à compter du 1er janvier 2015. Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte.

Consulter le texte de la loi
n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale.

Comment ?

MISE EN ŒUVRE DU COMPTE PERSONNEL DE FORMATION POUR LES SALARIÉS

ALIMENTATION DU CPF
Le compte personnel de formation est alimenté en heures de formation chaque année et, le cas échéant, par des abondements complémentaires, selon des modalités précises.

  • Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total, pour un CDI à temps plein. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.
  • Le compte peut également être abondé par un accord d’entreprise, un accord de branche ou un accord conclu par les organisations syndicales de salariés et d’employeurs signataires de l’accord constitutif d’un organisme collecteur paritaire agréé (OPCA) interprofessionnel, portant notamment sur la définition des formations éligibles et les salariés prioritaires.
  • Dans les entreprises de 50 salariés et plus, un abondement supplémentaire de 100 heures est accordé au salarié qui n’a pas eu les entretiens professionnels auxquels il a droit et s’il n’a pas bénéficié d’au moins deux des trois actions suivantes :

>une formation,
>une progression salariale ou professionnelle,
>l’obtention d’éléments de qualification/certification par la formation ou la validation des acquis de l’expérience (VAE).

L’entreprise verse à l'OPCA une somme forfaitaire, dont le montant est fixé par décret en Conseil d’État, correspondant à ces 100 heures.
À NOTER : la période d'absence du salarié pour un congé de maternité, de paternité, d'adoption, de présence parentale, de soutien familial ou un congé parental d'éducation est intégralement prise en compte pour le calcul de ces heures.

MOBILISATION DU COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

  • C’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son compte personnel de formation afin de concrétiser son projet de formation.

>> Si la formation se déroule hors du temps de travail, ou si elle vise l’acquisition du socle de connaissances et de compétences, ou lorsqu’elle fait suite à un abondement complémentaire de 100 heures, le salarié n’a pas besoin de l’autorisation de l’employeur.
>> Lorsque la formation est suivie en tout ou partie pendant le temps de travail, le salarié doit recueillir l’accord préalable de l’employeur. L’employeur lui notifie sa réponse dans des délais déterminés par décret. L’absence de réponse de l’employeur vaut acceptation.

  • Le refus par le salarié de mobiliser son compte personnel n’est jamais fautif.

Quelles sont les formations éligibles au compte personnel de formation pour les salariés ?

► Les formations éligibles sont :
> L’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences ;
> L’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE)
► Des formations qualifiantes, déterminées par les conseils régionaux, les partenaires sociaux et les branches professionnelles dont les listes nationales et régionales sont établies à partir des formations devant conduire à :
>une certification inscrite au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP) ;
>un certificat de qualification professionnelle (CQP) de branche ou interbranche ;
>une certification correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle inscrites à l’inventaire par la commission nationale de la certification professionnelle.
Comment sont-elles financées lorsque le crédit d’heures est insuffisant ?
Le compte personnel de formation peut faire l’objet d’abondements en heures complémentaires qui peuvent être financées par :
>l’employeur lorsque le titulaire du compte est salarié ;
>son titulaire lui-même ;
>un OPCA en application d’un accord de branche ou, à défaut, d’un OPCA interprofessionnel ;
>un OPA chargé de la gestion du congé individuel de formation ;
>l’organisme en charge de la gestion du compte personnel de prévention de la pénibilité ;
>l’État ;
>les régions ;
>Pôle emploi ;
>l’Agefiph.

PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE FORMATION
Les frais pédagogiques et les frais annexes afférents à la formation du salarié qui mobilise son compte personnel, pendant son temps de travail ou hors temps de travail, sont pris en charge par l’employeur, dans le cadre d’un accord d’entreprise ou par un organisme collecteur paritaire agréé.

MISE EN ŒUVRE DU COMPTE PERSONNEL POUR LES DEMANDEURS D’EMPLOI
MOBILISATION DU COMPTE
Tous les demandeurs d’emploi disposent d’un compte personnel de formation à compter du 1er janvier 2015.
Lorsqu’un demandeur d’emploi bénéficie du nombre d’heures suffisant sur son CPF pour suivre une formation, son projet est alors validé au titre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE).
Si le nombre d’heures est insuffisant, Pôle emploi ou l’une des autres institutions en charge du conseil en évolution professionnelle, fait appel aux financements complémentaires disponibles.
Quelles sont les formations éligibles au compte personnel de formation pour les demandeurs d’emploi ?

► Les formations éligibles au titre du compte personnel de formation du demandeur d’emploi sont :
> L’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences ;
> L’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience.

► Des formations qualifiantes et déterminées sur :
> la liste arrêtée par le comité paritaire national de la formation professionnelle et de l’emploi ;
> une liste élaborée par le comité paritaire régional de la formation professionnelle et de l’emploi de la région où est domicilié le demandeur d’emploi.
Cette liste est élaborée à partir du programme régional de formation professionnelle pour les personnes à la recherche d’un emploi financé par la région, Pôle emploi et l’Agefiph.
PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE FORMATION
Les frais pédagogiques et les frais annexes afférents à la formation du demandeur d’emploi qui mobilise son compte personnel sont pris en charge par le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), dans la limite du nombre d’heures inscrites sur le CPF du demandeur d’emploi.

Posté par pcassuto à 08:04 - - Permalien [#]

Troubles mentaux : quelles conséquences sur le maintien dans l’emploi ?

Carif Oref Midi-PyrénéesLes problèmes de santé mentale sont à l’origine de sorties transitoires ou définitives du marché du travail et d’une moindre productivité. Le coût des problèmes de santé mentale représente 15 % des dépenses de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés en 2011. Le maintien dans l’emploi est moins fréquent dans la population déclarant des troubles mentaux ; dans la population âgée de 30 à 55 ans, 86 % des femmes et 82 % des hommes porteurs de ces troubles ont conservé une activité professionnelle en 2010, contre respectivement 92 % et 93 % des personnes n’en déclarant pas. Les troubles anxieux généralisés affectent la trajectoire professionnelle des hommes, mais pas celle des femmes. Ce sont les limitations d’activité déclarées qui augmentent le plus le risque de ne pas garder son emploi.
Drees, Études et résultats n°885, juillet 2014, 6 p.

Posté par pcassuto à 07:56 - - Permalien [#]

Quelles missions pour les Carif-Oref ?

Carif Oref Midi-PyrénéesLes rencontres interrégionales des Carif-Oref se sont tenues à Dijon, du 2 au 4 juillet dernier. Elles ont été l'occasion de débattre notamment de l'évolution du rôle de l'association nationale des Carif-Oref, dont les trois grandes missions (l'observation, l'information et l'animation/professionnalisation) sont impactées par la réforme de la formation professionnelle pour laquelle des partenariats nouveaux ont été proposés (sur la coopération autour de la mise en place du CEP, par exemple...). Les productions et expérimentations menées en région ont été mises en avant. A court terme se dessinent la participation du réseau à la mise en œuvre du Compte personnel de formation (CPF), la réflexion sur les outils d'orientation, le conseil en évolution professionnelle... Les Carif-Oref ressentent le besoin de s'engager dans un processus de coordination lié à la décentralisation.
En savoir plus sur le site défi-métiers, 17.7.14.

Posté par pcassuto à 07:54 - - Permalien [#]
Tags :

Avis d'appel d'offre du Centre national de la fonction publique territoriale

Carif Oref Midi-PyrénéesLe Centre national de la fonction publique territoriale (Cnfpt) lance un avis d'appel d'offre pour la réalisation d'actions de formation portant sur la thématique "Sécurité des agents au travail" à destination de la Délégation régionale Midi-Pyrénées du Cnfpt. Cette consultation est divisée en 22 lots. La date limite de réception des candidatures est fixée au 1er septembre à 16h.
Pour en savoir plus : Avis d'appel d'offre du Cnfpt - Avis N°AO-1430-4556.

Posté par pcassuto à 07:53 - - Permalien [#]

Bilan des maisons de l’emploi

Carif Oref Midi-PyrénéesLe groupe de travail du Conseil national de l'emploi, chargé d'évaluer les maisons de l'emploi entre 2010 et 2013, a rendu son rapport. Plusieurs préconisations sont formulées.
Bilan partagé des maisons de l’emploi, Conseil national de l’emploi, 67 p.

Posté par pcassuto à 07:51 - - Permalien [#]