La nouvelle va faire le tour de la planète. Une inscription en arabe, datée du Ve siècle de l'ère chrétienne et qui pourrait être considérée comme la plus ancienne découverte en alphabet arabe, a été mise au jour par une mission archéologique franco-saoudienne dans l'extrême sud-ouest de l'Arabie saoudite, a annoncé jeudi le Quai d'Orsay qui parle d'une «découverte scientifique majeure».
« A une centaine de kilomètres au nord de Najran, en Arabie saoudite, à proximité du Yémen, l'épigraphiste du CNRS Frédéric Imbert, également professeur à l'Université Aix-Marseille, a mis au jour dans la zone des puits de Hima ce qui pourrait être considérée comme la plus ancienne inscription en alphabet arabe », a précisé Vincent Floréani, porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères ors d'un point-presse. Voir l'article...