Thierry Mandon, secrétaire d’État à la réforme de l’État, a estimé mardi 15 juillet qu’il y avait "sûrement des corrections à faire" s’agissant de certaines professions réglementées. Le ministre de l’économie Arnaud Montebourg avait annoncé jeudi sa volonté de s’y attaquer, affirmant pouvoir dégager ainsi 6 milliards d’euros de pouvoir d’achat pour les ménages. Mardi, Les Échos faisaient état d’un rapport de Bercy analysant 37 professions et préconisant des réformes pouvant faire baisser jusqu’à 20 % leur prix. Lire l'intégralité de l'interview. Voir l'article...