30 juin 2014

2014-048 - L’activité des missions locales en 2012 et 2013

Abonnez-vous aux avis de parution de la DaresL’accès à l’emploi des jeunes suivis se dégrade malgré un fort recours aux contrats aidés
En 2013, 534 000 jeunes de 16 à 25 ans ont été accueillis pour la première fois dans le réseau des missions locales, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2012 et de 10 % par rapport à 2011. Depuis 2011, le nombre de jeunes en contact avec le réseau a augmenté dans les mêmes proportions et a atteint en 2013 un niveau historique : 1 446 000, dont 1 224 000 reçus en entretien individuel par un conseiller. L’activité globale s’est logiquement accrue avec un peu moins de 4,5 millions d’entretiens individuels assurés par les conseillers des missions locales.
Les jeunes reçus en entretien individuel en 2013 ont signé 593 000 contrats de travail, chiffre stable par rapport à 2012 mais en baisse de 7 % par rapport à 2011.
Cette baisse sensible recouvre une forte chute des contrats de travail « classiques » (100 000 de moins en deux ans), en partie compensée par un recours important aux emplois aidés (63 000 de plus en deux ans) qui limite l’impact de la crise économique pour les jeunes bénéficiaires.

Posté par pcassuto à 12:51 - - Permalien [#]
Tags :


La norme littéraire et les traditions orales à l'Académie des langues anciennes - 14 au 25 juillet 2014 Digne-les-Bains

affiche-ALA-2014ALA 2014 - 33ème année
Université d’été - Apprentissage intensif des langues anciennes
Du 14 au 25 juillet 2014 - Digne-les-Bains – IUT
Grec – Copte – Arabe – Latin – Hittite – Sanskrit – Syriaque – Egyptien – Araméen – Hébreu – Akkadien – Sumérien
Depuis plus de trente ans,
 l’ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES dispense un enseignement de qualité dans une ambiance détendue.
Elle offre une occasion unique d’apprendre à lire pendant l’été des textes anciens de la Méditerranée, du Proche et de l’Extrême-Orient. Vous accéderez à un héritage culturel, en devenant des lecteurs autonomes du plus vieux patrimoine écrit de l’Humanité.
Cette « Université d’été », organisée par Aix-Marseille Université et le Centre Paul-Albert Février du CNRS, a lieu, dans la seconde quinzaine de juillet, à Digne-les-Bains, au coeur des Alpes provençales.
Contact et Infos : www.academie-des-langues-anciennes.fr - Tél. : 04 67 72 56 95
Renseignements
S. H. AUFRERE : 04 67 72 56 95
academie.langues.anciennes@gmail.com - www.academie-des-langues-anciennes.fr
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

L’homme et sa langue par Victor Porkhomovsky (Académie des Sciences de Russie)

-       Linguistique comparée historique et reconstruction des protolangues
-       Langues vivantes, langues mortes, langues zombies
-       Classification généalogique des langues
-       Typologie dans le paradigme de la linguistique comparée
-       Parenté linguistique à longue distance
-       Contacts des langues, pidgins et créoles
-       Langue comme phénomène social, linguistique anthropologique (termes et systèmes de parenté, noms de couleur)
-       L’oral et l’écrit. La norme littéraire et les traditions orales.
-       Modèles et canons dans la langue. Problèmes de la traduction des textes canoniques
-       Aspects linguistiques de la communication interculturelle.

Brochure-recto-ALA-2014PROGRAMME

Voir le programme sur le flyer ci-dessus ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Détails pratiques et bulletin d'inscription ci-dessous ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

Brochure-verso-ALA-2014

For over thirty years, the ACADEMY OF ANCIENT LANGUAGES provides quality education in a relaxed, fundable by the DIF for employees. It offers a unique opportunity to learn to read during the summer ancient texts of the Mediterranean the Near and Far East. You access to a cultural heritage, becoming independent readers of the oldest written heritage of humanity. This "Summer School", organized by the Aix-Marseille University and the Centre Paul-Albert Fevrier CNRS, held in the second half of July, Digne-les-Bains, in the Alps of Provence.

Voir sur le blog tous les articles concernant les précédentes éditions :
Académie des Langues Anciennes, édition 2013: Akkadien, Egyptien, Etrusque, Grec, Hébreu et Hittite,
Académie des Langues Anciennes, édition 2012: Sumérien, Copte, Sanskrit et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2011: Proto-sinaïtique, Ethiopien, Géorgien et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2010: Géorgien, Ougaritique et Tibétain,
Académie des langues anciennes, édition 2009: Akkadien, Arménien, Arabe, Copte, Egyptien, Ethiopien, Grec, Hébreu, Hittite, Latin, Sanskrit, Syriaque,
Académie des Langues Anciennes, édition 2008.

Voir aussi : Plongée studieuse dans les langues anciennesUniversité d’été des langues anciennes, à partir du 16 juilletUniversité d’été des langues anciennesL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2011, Digne du 19 au 29 juilletL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2010, Digne du 13 au 23 juilletSession 2009, Digne du 13 au 24 juilletSession 2008, Digne du 14 au 25 juillet.

Nos étudiants sont aussi des artistes. Voici quelques jolis vers de Claude Tappero d’après la Légende de la Nonne de Victor Hugo, mise en musique par Georges Brassens, que les anciens de l'Académie se plairont à retrouver:
On sait que dans la ville de Digne,
Chaque année au milieu de l’été,
Les professeurs les plus insignes
Ont rendez-vous à l’IUT.
Que personne ne se tracasse,
C’est sûr on va se régaler.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Ou Emmanuel va râler.
Les élèves avec leur cartable
Se retrouvent tous les matins
Pour traduire, chose impensable,
Des textes grecs ou du latin.
Dans le grand amphi ils s’entassent,
Les cours vont bientôt commencer.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Axel va te tancer.
Ils viennent de tous les coins de France,
Quelques uns même de l’étranger.
Un manuscrit les met en transe,
La grammaire les fait gamberger.
Même si c’est dur il faut faire face
Et ne pas se décourager.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Frédéric va rager.
Avouez que l’après-midi  
La chaleur et la digestion
Viennent à bout des plus hardis
On arrive à saturation.
Et par moment, quoi que l’on fasse,
L’envie vous gagne de roupiller
Ami, c’est de l’hébreu, potasse!
Sinon tu vas te faire houspiller.

http://www.academie-des-langues-anciennes.fr/wp-content/uploads/Affiche-2011.jpgMoi, j’ai choisi l’ougaritique
Pour ne pas me lever trop tôt.
La formule B c’est bien pratique,
De plus, le prof c’est Cassuto.
Il nous explique sa méthode,
Ras Shamra et son alphabet.
Oula ce n’est pas si commode
De s’y retrouver dans ce chantier.

Déchiffrer le cunéiforme,
Ce n’est pas toujours rigolo;
Heureusement qu’Edouard Dhorme,
Bauer et aussi Virolleaud
Ont trouvé la clef qui nous ouvre
L’accès à ce monde inconnu.
Ami, viens avec nous, découvre
Un langage encore méconnu.
Nos traductions parfois divergent
D’avec la version de Caquot.
On n’est pas sorti de l’auberge,
Le nez plongé dans le dico.
Même Philippe reste perplexe:
Que d’hypothèses farfelues !
Ami, ne fais pas de complexe !
Tu n’as peut-être pas tort non plus.
C’est que dans cette langue antique
On est toujours un peu dans le flou.
Les voyelles sont hypothétiques
Le scribe se trompe parfois de clou.
Si tout cela nous embarrasse
Bordreuil est là pour nous sauver.
Si la syntaxe nous terrasse,
Philippe vient nous relever.
Cette vieille littérature
N’a rien d’austère ni de lassant.
Carnages, meurtres et forfaitures
Font couler des fleuves de sang.
L’inceste et la pornographie
Etaient là il y a trois mille ans.
Ami, la paléographie,
Qu’on se le dise, c’est excitant.
Au réveil, si je me sens patraque,
Je pense à ceux qui vont trimer,
Qui s’usent les yeux sur du syriaque
Ou grimpent à l’Echelle de Mahomet.
Ça me redonne du courage
Pour m’occuper d’Anat et de Baal,
Et à chaque nouvelle page
J’affine le système verbal.
Après dix jours d’efforts intenses
Les stagiaires sont lessivés.
Mais grâce à ce labeur immense
Ils sont fiers d’y être arrivés.
Egyptien, copte, langues sémitiques,
Hittite, pour eux n’ont plus de secret.
C’est de l’hébreu, pas de panique !
A l’Académie c’est le pied !

Déjà nos cours de langues anciennes
Sont sur le point de s’achever.
Avant de fermer les persiennes
Il est encore temps de lever
Son verre à la beauté de la Science,
Aux professeurs et aux amis.
Mon Dieu, que nous avons de la chance
D’avoir connu l’Académie !

Posté par pcassuto à 12:00 - - Permalien [#]

Trop chère université

La Une du 30 juin 2014Par le groupe de recherche ACIDES (Approches critiques et interdisciplinaires des dynamiques de l’enseignement supérieur). Comme de nombreux établissements d’enseignement supérieur publics avant elle (l’université Paris-Dauphine, les Ecoles des Mines - Telecom, Sciences-Po Paris…), l’Ecole nationale des ponts et chaussées a choisi d’augmenter ses frais d’inscription, les faisant passer de 1 402 à 2 570 euros par an. Dans l’espace public, de nombreuses voix s’élèvent afin de légitimer une hausse des frais d’inscription. L’université de Saint-Quentin-en-Yvelines, au bord de la cessation de paiement, a joué un rôle de révélateur pour imposer l’idée de l’accroissement nécessaire des moyens accordés à l’enseignement supérieur. Cette position est celle qu’a défendue au mois de février la Conférence des grandes écoles (CGE), devant le comité chargé d’établir la stratégie nationale de l’enseignement supérieur, en plaidant non seulement pour un accroissement des contributions étudiantes, mais aussi pour l’introduction d’une sélection à l’entrée des universités et pour la mise en place d’une gouvernance basée sur le modèle des grandes écoles. Suite...

Posté par pcassuto à 09:21 - - Permalien [#]

De quoi l'innovation est-elle le nom ?

Industrie et Technologies : Veille des technologies émergentes et des solutions innovantes. Ingénieur de l'année, CNISF et derniers brevetsPar . Petit essai de défintiion d'un concept vieux de 700 ans : l'innovation. Des pistes plus qu'une explication définitive.
« L'innovation ! L'innovation ! L'innovation ! Il ne suffit pas de sauter comme un cabri sur sa chaise pour que ce concept prenne vie ! » Si Charles De Gaulle était encore de ce monde, nul doute qu'il nous servirait cette saillie (faite à l'origine sur l'Europe) pour fustiger les ''parleurs' de l'innovation. Pas une chronique (à commencer par celle-ci), pas une présentation d'entreprise qui ne fait l'impasse sur cette notion. Elle est même devenue une authentique "tarte à la crème". La moindre nouveauté est qualifiée d'innovante. La moindre évolution produit également. C'est un peu comme si la simple mention de ce mot suffisait à parer l'objet ou le service concerné de vertus magiques. Suite...

Posté par pcassuto à 09:18 - - Permalien [#]

Agrément de la convention relative à l'indemnisation du chômage

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgAgrément de la convention relative à l'indemnisation du chômage
Publication de l’arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage et les textes qui lui sont associés

« ….Art. 1er. – Sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés mentionnés à l’article L. 5422-13 du code du travail, les dispositions de la convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage et des textes qui lui sont associés…. »

Accéder aux liens

Posté par pcassuto à 08:52 - - Permalien [#]


Pour un développement raisonné de l'apprentissage - COPIRE PACA

http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgPour un développement raisonné de l'apprentissage - COPIRE PACA
Avis de la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale de l'Emploi (COPIRE) - Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA)
« …. les membres de la COPIRE PACA ont souhaité avoir une réflexion sur un développement raisonné de l’apprentissage dans notre région, alors même que notre pays et notre région traverse une période de difficultés économiques générant un chômage de masse, particulièrement chez les moins de 25 ans, du fait entre autre, d’entrées en nombre sur le marché du travail. Un consensus général se dégage cependant sur un objectif de développement quantitatif et qualitatif de la formation professionnelle par la voie de l’apprentissage.
Ce développement peut être un élément fort de politique d’insertion durable dans l’emploi. En lançant cette réflexion, la COPIRE PACA est consciente des enjeux d’emploi et de formation que sous-tend cette thématique et des responsabilités tant politiques que financières induites par cet objectif de développement…. »
Accéder aux liens.
Télécharger l'Avis de la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale de l'Emploi "Pour un développement raisonné de l'apprentissage".
1. Introduction
La Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale de l’Emploi PACA (COPIRE) mise en place par le protocole d’accord du 6 juillet 1992, en application de l’accord national interprofessionnel du 3 juillet 1991, est l’outil paritaire régional d’approche des problèmes d’emploi et de formation professionnelle. Dans ce cadre, elle se donne pour vocation :
- La réflexion et la concertation en amont des interventions des diverses institutions.
- Le suivi des actions économiques et sociales en aval des interventions régionales,
- La rédaction d’avis sur les thématiques de l’emploi et de la formation.
A ce titre, les membres de la COPIRE PACA ont souhaités avoir une réflexion sur un développement raisonné de l’apprentissage dans notre région, alors même que notre pays et notre région traverse une période de difficultés économiques générant un chômage de masse, particulièrement chez les moins de 25 ans, du fait entre autre, d’entrées en nombre sur le marché du travail. Un consensus général se dégage cependant sur un objectif de développement quantitatif et qualitatif de la formation professionnelle par la voie de l’apprentissage.
Ce développement peut être un élément fort de politique d’insertion durable dans l’emploi.
En lançant cette réflexion, la COPIRE PACA est consciente des enjeux d’emploi et de formation que sous-tend cette thématique et des responsabilités tant politiques que financières induites par cet objectif de développement.
La COPIRE Paca tient à remercier les représentants de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, du Rectorat d’Aix Marseille, de CFA-BTP, de FORMASUP PACA, de l’ANAF et de l’ARDIR pour leurs contributions.
Le Vice-président de la COPIRE PACA, Nicolas STRINGHETTA Le Président de la COPIRE PACA, Daniel SALOMON
2. PREAMBULE
Après une forte croissance entre les années 1992 (environ 220 000 apprentis en formation) et 2000 (environ 360 000 apprentis en formation), s'expliquant par l'élargissement de l'offre de formation, du en particulier à la loi « Seguin » de 1987 et un intérêt grandissant des entreprises, des jeunes et de leurs familles pour ce dispositif, le nombre de jeunes en apprentissage s'est stabilisé entre 2000 et 2003, pour repartir à la hausse en 2004. Tout en se développant fortement sur le plan quantitatif, la voie de l'apprentissage s’est également profondément modifiée.
Cette voie de formation n'est plus réservée exclusivement aux jeunes sortant du collège, même s’ils restent majoritaires (50% des apprentis en dernière année de formation le sont au niveau V), et ayant vocation à s'insérer rapidement sur le marché du travail, car les diplômes préparés vont désormais du CAP (certificat d'aptitude professionnelle de niveau V) aux diplômes d'ingénieur et de master d’université (niveau I) ; ils préparent aussi aujourd’hui davantage à des métiers de services. Dans l'apprentissage de l’enseignement supérieur, les enfants des catégories sociales supérieures sont cependant nettement plus représentés que dans l'apprentissage du secondaire. La rénovation de la voie professionnelle généralisant à compter de la rentrée 2009 un itinéraire vers le baccalauréat professionnel en 3 années après la troisième, a également impacté fortement l’apprentissage, transformant beaucoup de formations de niveau V (CAP, BEP) en formations de niveau IV (baccalauréat professionnel). Ce passage du baccalauréat professionnel en trois ans a fait chuter massivement les effectifs d’apprentis en niveau V. Dès la rentrée 2009, les effectifs d’apprentis ont baissé de 26 500 au niveau national par rapport à 2008, soit une baisse de 16% en un an, alors qu’ils étaient en légère augmentation depuis 10 ans. Pour la première fois depuis 1971, le niveau V a représenté en 2009 moins de 50% des effectifs d’apprentis (48,5%). Plusieurs causes se conjuguent : les employeurs, comme les jeunes sont réticents à s’engager sur cette durée, l’éducation nationale, pour laquelle la réduction d’une année scolaire du baccalauréat professionnel a mécaniquement fait diminuer le nombre d’enseignants requis dans l’enseignement professionnel, incite fortement les élèves en fin de troisième à s’engager en lycée professionnel plutôt qu’en CFA.
Tout en offrant aux jeunes originaires de l'enseignement général et technologique une voie supplémentaire de poursuite d'études, après le baccalauréat notamment, l'apprentissage s'est parallèlement constitué pour certaines spécialités de formation en une filière professionnelle menant du CAP au baccalauréat et, dans une moindre mesure, à l’enseignement supérieur. Mais si cette voie de formation s’est développée rapidement après 2004, c’est essentiellement grâce aux formations post-bac, au détriment des formations de niveau V.
De plus, il existe toujours un « plafond de verre » pour les jeunes de la voie professionnelle puisque l’université ne forme sous ce statut qu’à partir du DUT ou de la licence professionnelle. Si le nombre de contrats signés entre 1993 et 2013 a doublé, aussi bien au niveau national (de 131 668 à 272 993) que régional (de 10 232 à 20 593 sur la même période), on observe depuis 5 ans, un tassement net des entrées en formation ; la crise économique, mais aussi la faible croissance du montant de taxe d’apprentissage sont sans doutes à l’origine de ce tassement.
Enfin, les dispositifs d’orientation restent toujours perfectibles quant à leur capacité à définir l’apprentissage autrement que comme la voie ultime de réussite ; et si la part des formations en apprentissage croit régulièrement dans les EPLE, l’apprentissage continue de souffrir auprès des enseignants d’un déficit d’image lié à la fois aux métiers manuels et à la voie professionnelle.
3. AVIS DE LA COPIRE PACA
La COPIRE Paca considère qu’un développement de l’apprentissage est souhaitable, mais que celui doit prendre en compte tant sur le plan qualitatif que quantitatif, un certain nombre de facteurs afin d’éviter des effets néfastes.
Pour permettre un développement raisonné de cette voie de formation professionnelle initiale, la COPIRE PACA préconise :
1. Une volonté politique non ambigüe
a. Articuler les formations professionnelles en apprentissage et celles par voie scolaire (carte des formations professionnelles), cette articulation devant se faire sans mise en concurrence des filières de formation ;
b. Un financement qui prenne mieux en compte les besoins des branches professionnelles, des entreprises et des apprentis, ainsi que les besoins régionaux, et également le coût réel des formations ;
2. Un processus d’orientation positive et une meilleure reconnaissance tant auprès des acteurs de l’Education Nationale que des parents d’élèves et des entreprises
a. Revaloriser les métiers et la voie professionnelle tant auprès des enseignants et des
parents que des élèves ; le rôle des branches professionnelles dans cette revalorisation devant être accru ;
b. Changer l’appellation « CFA » en « Institut des Métiers » (par exemple) pour donner une nouvelle image de l’apprentissage auprès des élèves et de leurs parents ;
c. Obtenir des rectorats une obligation de visite des « Instituts des Métiers » durant les deux dernières années de collège » ; donner les moyens aux CFA et/ou aux professionnels de venir présenter dans les collèges, les métiers préparés par la voie de l’apprentissage;
d. Généraliser le voeu « apprentissage » en fin de 3ème ou post-bac (APB) ;
e. Meilleure prise en compte par les entreprises, au travers de leur branche professionnelle, des conditions d’emplois (salaire, classification) des jeunes recrutés après un cursus en apprentissage ;
3. Une incitation efficace des entreprises à former des apprentis
a. Inciter les entreprises à recruter par l’apprentissage, particulièrement pour les premiers niveaux de qualification (en mettant en place un mécanisme financier incitatif complémentaire à ceux existants, en rééquilibrant le système « bonus/malus » de la taxe d’apprentissage, etc. );
b. Développer l’apprentissage dans le secteur public tout en veillant à respecter les objectifs de réduction des dépenses publiques;
4. Permettre des expérimentations pour le baccalauréat professionnel
a. Expérimenter des formules « 1+2 » (la première année en voie scolaire, les deux suivantes en apprentissage) ou « 2+1 »;
b. Généraliser sur le territoire les passerelles entre CAP et baccalauréat professionnel et mieux informer sur les passerelles existantes entre les formations ;
5. Mieux prendre en compte les besoins des apprentis
a. Rétablir un système d’indemnités d’hébergement, transport, restauration, à défaut de transports en commun gratuits ; étendre le Service Public Régional d’Alimentation et de Restauration aux apprentis lorsque la situation géographique le permet ;
b. Enseigner le code de la route en CFA et mettre en place des aides financières au passage du permis B ;
c. Faciliter le logement des apprentis, en particulier « in situ » en renouvelant les financements ANI Jeunes et Programme d’Investissements d’Avenir ;
6. Mieux réduire le nombre de ruptures anticipées de contrats d’apprentissage
a. Valoriser le rôle du maître d’apprentissage et resserrer le lien apprentis/CFA/maître d’apprentissage en l’inscrivant dans les missions du CFA et en le finançant; imposer un suivi régulier des apprentis par un point trimestriel entre l’apprenti, son représentant légal, le maître d’apprentissage et l’entreprise pour établir l’évaluation des compétences acquises et l’évolution du comportement professionnel ;
b. Généraliser la formation des maîtres d’apprentissage ;
c. Privilégier un recrutement qualitatif plus que quantitatif ;
d. Mieux informer sur le dispositif de « préapprentissage » DIMA (dispositif d’initiation aux métiers en alternance).
Télécharger l'Avis de la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale de l'Emploi "Pour un développement raisonné de l'apprentissage".

Posté par pcassuto à 08:49 - - Permalien [#]
Tags :

Atelier de chant choral à l'Académie des langues anciennes - 14 au 25 juillet 2014 Digne-les-Bains

affiche-ALA-2014ALA 2014 - 33ème année
Université d’été - Apprentissage intensif des langues anciennes
Du 14 au 25 juillet 2014 - Digne-les-Bains – IUT
Grec – Copte – Arabe – Latin – Hittite – Sanskrit – Syriaque – Egyptien – Araméen – Hébreu – Akkadien – Sumérien
Depuis plus de trente ans,
 l’ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES dispense un enseignement de qualité dans une ambiance détendue.
Elle offre une occasion unique d’apprendre à lire pendant l’été des textes anciens de la Méditerranée, du Proche et de l’Extrême-Orient. Vous accéderez à un héritage culturel, en devenant des lecteurs autonomes du plus vieux patrimoine écrit de l’Humanité.
Cette « Université d’été », organisée par Aix-Marseille Université et le Centre Paul-Albert Février du CNRS, a lieu, dans la seconde quinzaine de juillet, à Digne-les-Bains, au coeur des Alpes provençales.
Contact et Infos : www.academie-des-langues-anciennes.fr - Tél. : 04 67 72 56 95
Renseignements
S. H. AUFRERE : 04 67 72 56 95
academie.langues.anciennes@gmail.com - www.academie-des-langues-anciennes.fr
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

L'Académie est un lieu d'échange, de tolérance et de convivialité. Dans cette perspective, vous pourrez participer à l'Atelier de chant choral animé par Tamara Franzova.

Brochure-recto-ALA-2014PROGRAMME

Voir le programme sur le flyer ci-dessus ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Détails pratiques et bulletin d'inscription ci-dessous ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

Brochure-verso-ALA-2014

For over thirty years, the ACADEMY OF ANCIENT LANGUAGES provides quality education in a relaxed, fundable by the DIF for employees. It offers a unique opportunity to learn to read during the summer ancient texts of the Mediterranean the Near and Far East. You access to a cultural heritage, becoming independent readers of the oldest written heritage of humanity. This "Summer School", organized by the Aix-Marseille University and the Centre Paul-Albert Fevrier CNRS, held in the second half of July, Digne-les-Bains, in the Alps of Provence.

Voir sur le blog tous les articles concernant les précédentes éditions :
Académie des Langues Anciennes, édition 2013: Akkadien, Egyptien, Etrusque, Grec, Hébreu et Hittite,
Académie des Langues Anciennes, édition 2012: Sumérien, Copte, Sanskrit et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2011: Proto-sinaïtique, Ethiopien, Géorgien et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2010: Géorgien, Ougaritique et Tibétain,
Académie des langues anciennes, édition 2009: Akkadien, Arménien, Arabe, Copte, Egyptien, Ethiopien, Grec, Hébreu, Hittite, Latin, Sanskrit, Syriaque,
Académie des Langues Anciennes, édition 2008.

Voir aussi : Plongée studieuse dans les langues anciennesUniversité d’été des langues anciennes, à partir du 16 juilletUniversité d’été des langues anciennesL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2011, Digne du 19 au 29 juilletL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2010, Digne du 13 au 23 juilletSession 2009, Digne du 13 au 24 juilletSession 2008, Digne du 14 au 25 juillet.

Nos étudiants sont aussi des artistes. Voici quelques jolis vers de Claude Tappero d’après la Légende de la Nonne de Victor Hugo, mise en musique par Georges Brassens, que les anciens de l'Académie se plairont à retrouver:
On sait que dans la ville de Digne,
Chaque année au milieu de l’été,
Les professeurs les plus insignes
Ont rendez-vous à l’IUT.
Que personne ne se tracasse,
C’est sûr on va se régaler.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Ou Emmanuel va râler.
Les élèves avec leur cartable
Se retrouvent tous les matins
Pour traduire, chose impensable,
Des textes grecs ou du latin.
Dans le grand amphi ils s’entassent,
Les cours vont bientôt commencer.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Axel va te tancer.
Ils viennent de tous les coins de France,
Quelques uns même de l’étranger.
Un manuscrit les met en transe,
La grammaire les fait gamberger.
Même si c’est dur il faut faire face
Et ne pas se décourager.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Frédéric va rager.
Avouez que l’après-midi  
La chaleur et la digestion
Viennent à bout des plus hardis
On arrive à saturation.
Et par moment, quoi que l’on fasse,
L’envie vous gagne de roupiller
Ami, c’est de l’hébreu, potasse!
Sinon tu vas te faire houspiller.

http://www.academie-des-langues-anciennes.fr/wp-content/uploads/Affiche-2011.jpgMoi, j’ai choisi l’ougaritique
Pour ne pas me lever trop tôt.
La formule B c’est bien pratique,
De plus, le prof c’est Cassuto.
Il nous explique sa méthode,
Ras Shamra et son alphabet.
Oula ce n’est pas si commode
De s’y retrouver dans ce chantier.

Déchiffrer le cunéiforme,
Ce n’est pas toujours rigolo;
Heureusement qu’Edouard Dhorme,
Bauer et aussi Virolleaud
Ont trouvé la clef qui nous ouvre
L’accès à ce monde inconnu.
Ami, viens avec nous, découvre
Un langage encore méconnu.
Nos traductions parfois divergent
D’avec la version de Caquot.
On n’est pas sorti de l’auberge,
Le nez plongé dans le dico.
Même Philippe reste perplexe:
Que d’hypothèses farfelues !
Ami, ne fais pas de complexe !
Tu n’as peut-être pas tort non plus.
C’est que dans cette langue antique
On est toujours un peu dans le flou.
Les voyelles sont hypothétiques
Le scribe se trompe parfois de clou.
Si tout cela nous embarrasse
Bordreuil est là pour nous sauver.
Si la syntaxe nous terrasse,
Philippe vient nous relever.
Cette vieille littérature
N’a rien d’austère ni de lassant.
Carnages, meurtres et forfaitures
Font couler des fleuves de sang.
L’inceste et la pornographie
Etaient là il y a trois mille ans.
Ami, la paléographie,
Qu’on se le dise, c’est excitant.
Au réveil, si je me sens patraque,
Je pense à ceux qui vont trimer,
Qui s’usent les yeux sur du syriaque
Ou grimpent à l’Echelle de Mahomet.
Ça me redonne du courage
Pour m’occuper d’Anat et de Baal,
Et à chaque nouvelle page
J’affine le système verbal.
Après dix jours d’efforts intenses
Les stagiaires sont lessivés.
Mais grâce à ce labeur immense
Ils sont fiers d’y être arrivés.
Egyptien, copte, langues sémitiques,
Hittite, pour eux n’ont plus de secret.
C’est de l’hébreu, pas de panique !
A l’Académie c’est le pied !

Déjà nos cours de langues anciennes
Sont sur le point de s’achever.
Avant de fermer les persiennes
Il est encore temps de lever
Son verre à la beauté de la Science,
Aux professeurs et aux amis.
Mon Dieu, que nous avons de la chance
D’avoir connu l’Académie !

Posté par pcassuto à 01:55 - - Permalien [#]

Les propositions des DRH pour doper l'alternance

A l'occasion de ses assises, l'ANDRH a formulé plusieurs propositions pour encourager l'alternance.
L'ANDRH propose d'instaurer un module "connaissance du monde du travail" dans le cursus de formation initiale des enseignants-es mais aussi de leur faire effectuer tous les 5 ans des stages en entreprises. De même, il conviendrait d'insérer des passages en entreprise de type "formation/action" dans les parcours professionnels des conseillers d'orientation (F/H).
Lire les propositions de l'ANDRH
. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:54 - - Permalien [#]

L'emploi des seniors, nouveau combat du gouvernement

774 000 personnes de plus de 50 ans au chômage soit + 11,6 % en un an.
Face à ce constat, pour encourager les embauches de seniors (F/H), le ministre prépare une prime à l'embauche dans le cadre du dispositif de contrat de génération. Aujourd’hui, ce dernier offre 4 000 euros de prime en cas d'embauche d'un jeune (F/H) et de maintien dans l'emploi d'un senior (F/H) le tutorant (2 000 euros pour chacun). Le ministère veut "doubler" la part liée aux seniors (de 2 000 à 4 000 euros) si ce dernier est embauché. Les modalités précises "seront à définir avec les partenaires sociaux lors de la conférence sociale" des 7 et 8 juillet prochain.
Lire le discours de François Rebsamen du 23 juin 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:53 - - Permalien [#]

Autoentrepreneur 2015 : le régime modifié

Le Parlement a adopté définitivement le 5 juin le projet de loi sur l'Artisanat, le Commerce et TPE. Ce texte va réformer le régime de l'auto entrepreneur dès le 1er janvier 2015. Voici en résumé les principaux changements pour l'auto entreprise :

Ce qui ne change pas

  • Limite de plafond annuelle de chiffre d'affaires : 82 200 euros de chiffre d'affaires pour les commerçants et de 32 900 euros pour les artisans et les professions libérales (sous réserve d'une légère hausse liée à la hausse du barème de l'IRPP).

Pour en savoir plus. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 01:51 - - Permalien [#]