Par Laurent Bonilla. L’Etat oblige les établissements d’enseignement supérieur à se rapprocher. Limoges figure dans un grand ensemble à cheval sur trois régions. La présidente de l'Université de Limoges, Hélène Pauliat, répond à nos questions.
Les Pres (Pôles de recherche et d’enseignement supérieur) n’auront donc pas duré longtemps. Créés en 2006, ils vivent leurs derniers instants. Limoges s’était rapproché de Poitiers et La Rochelle.
Une loi du 22 juillet 2013 va plus loin et oblige les universités à choisir entre fusion, association et comUE (communauté d’universités et d’établissements). Chaque statut comporte ses spécificités.
Limoges a choisi et va intégrer une vaste comUE avec le Poitou-Charentes et le Centre. Donc dans le périmètre exact de la future grande région (mais une éventuelle modification des contours de celle-ci ne changerait rien à la comUE, assurent les promoteurs de cette dernière).
Cette comUE ne fait pas l’unanimité, loin de là. Elle doit démarrer le 1er janvier 2015. Hélène Pauliat, présidente de l’université de Limoges, s’explique. Voir l'article...