26 juin 2014

Un parcours de formation adapté pour certains personnels de l'enseignement stagiaires

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Bénéficient d'un parcours de formation adapté au sein d'une école supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) les personnels enseignants et d'éducation de l'enseignement public stagiaires, dont la titularisation n'est pas conditionnée à la détention d'un master, ou déjà titulaires d'un master ou d'un titre ou diplôme reconnu équivalent. Sont aussi concernés, sous conditions, les stagiaires qui possèdent une expérience professionnelle d'enseignement ou dans des fonctions d'éducation ainsi que les personnels détachés dans les corps de personnels enseignants et d'éducation de l'enseignement public.
Ce parcours de formation adapté tient compte du parcours professionnel antérieur et des besoins du stagiaire. Le parcours de formation est défini par une commission académique. Le contenu de la formation s'appuie sur les enseignements dispensés dans le cadre des masters « métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation » (MEEF).
La formation permet, le cas échéant, la validation d'une ou plusieurs unités d'enseignement et l'obtention d'un diplôme.
Arrêté du 18 juin 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:21 - - Permalien [#]


Agrément de la convention Unédic

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)L'arrêté portant agrément de la convention Unédic du 14 mai 2014 est publié au JO du 26 juin 2014. Ses dispositions relatives à l'indemnisation du chômage et les textes qui sont associés à cette convention pourront entrer en vigueur le 1er juillet 2014 pour une période de deux ans (au 1er octobre pour les droits rechargeables et le cumul revenu/ARE).
Arrêté du 25 juin 2014. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:20 - - Permalien [#]

Attestation pour un diplôme obtenu à l'étranger

AccueilDepuis le 1er septembre 2009, le centre ENIC-NARIC France a adopté une approche comparative pour le traitement des demandes de reconnaissance des titulaires de diplômes étrangers. Ces derniers sont évalués en regard du système français. Le détenteur d'une qualification étrangère reçoit alors une attestation de comparabilité.
Dans certains cas toutefois, cette comparaison est impossible alors que le diplôme est reconnu dans le pays d'origine. Le centre ENIC-NARIC France délivre alors une attestation de reconnaissance d'études / formation à l'étranger.

Comment est établie l'attestation d'un diplôme obtenu à l'étranger ?
Principes généraux
Il n'existe pas d'automaticité dans les réponses et les attestations délivrées : les experts du centre ENIC-NARIC France effectuent des recherches spécifiques dédiées à chaque dossier soumis. Dans ce cadre, ils sont amenés à consulter des sources spécialisées, à interroger les services compétents étrangers, éventuellement les autorités administratives du pays d'origine et les autres centres du réseau ENIC-NARIC. L'évaluation des diplômes étrangers respecte les orientations européennes (le processus de Bologne en particulier) et les textes réglementaires en vigueur dans le domaine de la reconnaissance des diplômes :

Posté par pcassuto à 00:58 - - Permalien [#]

(Re-)découvrir le latin à l'Académie des langues anciennes - 14 au 25 juillet 2014 Digne-les-Bains

affiche-ALA-2014ALA 2014 - 33ème année
Université d’été - Apprentissage intensif des langues anciennes
Du 14 au 25 juillet 2014 - Digne-les-Bains – IUT
Grec – Copte – Arabe – Latin – Hittite – Sanskrit – Syriaque – Egyptien – Araméen – Hébreu – Akkadien – Sumérien
Depuis plus de trente ans,
 l’ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES dispense un enseignement de qualité dans une ambiance détendue.
Elle offre une occasion unique d’apprendre à lire pendant l’été des textes anciens de la Méditerranée, du Proche et de l’Extrême-Orient. Vous accéderez à un héritage culturel, en devenant des lecteurs autonomes du plus vieux patrimoine écrit de l’Humanité.
Cette « Université d’été », organisée par Aix-Marseille Université et le Centre Paul-Albert Février du CNRS, a lieu, dans la seconde quinzaine de juillet, à Digne-les-Bains, au coeur des Alpes provençales.
Contact et Infos : www.academie-des-langues-anciennes.fr - Tél. : 04 67 72 56 95
Renseignements
S. H. AUFRERE : 04 67 72 56 95
academie.langues.anciennes@gmail.com - www.academie-des-langues-anciennes.fr
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

Latin I par Pedro Duarte
Le cours de latin niveau I s’adresse aux académiciens qui veulent découvrir ou redécouvrir cette langue antique. Les séances comprendront une petite remise à niveau grammatical, pour permettre le suivi le meilleur possible de la grammaire latine : cette remise à niveau ne doit pas être vue avec appréhension ; il ne sera question que de revenir de manière synthétique sur les grandes notions qui ne pourront que faciliter la compréhension et, partant, l’assimilation de la langue latine. Nous verrons ensemble les grands principes de la langue latine (dont les emplois des cas, quelques conjugaisons, la question de l’ordre des mots). Pour m’assurer votre bonne compréhension des points abordés, nous varierons les approches, entre l’incontournable exercice de grammaire et la traduction de courts extraits, voire le passage à l’oral pour quelques phrases, afin de permettre une autre forme d’assimilation des faits de langue et surtout de restitution des connaissances fraîchement acquises.
Il est souhaitable – mais non indispensable – d’avoir le manuel de S. Déléani (ou S. Déléani et J.-M. Vermander), Initiation à la langue latine et à son système, particulièrement pour les personnes qui envisagent d’ores et déjà de poursuivre leur formation de latin. Je ne peux que les y inviter !

Brochure-recto-ALA-2014

PROGRAMME

Voir le programme sur le flyer ci-dessus ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Détails pratiques et bulletin d'inscription ci-dessous ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

Brochure-verso-ALA-2014Grande

For over thirty years, the ACADEMY OF ANCIENT LANGUAGES provides quality education in a relaxed, fundable by the DIF for employees. It offers a unique opportunity to learn to read during the summer ancient texts of the Mediterranean the Near and Far East. You access to a cultural heritage, becoming independent readers of the oldest written heritage of humanity. This "Summer School", organized by the Aix-Marseille University and the Centre Paul-Albert Fevrier CNRS, held in the second half of July, Digne-les-Bains, in the Alps of Provence.

Voir sur le blog tous les articles concernant les précédentes éditions :
Académie des Langues Anciennes, édition 2013: Akkadien, Egyptien, Etrusque, Grec, Hébreu et Hittite,
Académie des Langues Anciennes, édition 2012: Sumérien, Copte, Sanskrit et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2011: Proto-sinaïtique, Ethiopien, Géorgien et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2010: Géorgien, Ougaritique et Tibétain,
Académie des langues anciennes, édition 2009: Akkadien, Arménien, Arabe, Copte, Egyptien, Ethiopien, Grec, Hébreu, Hittite, Latin, Sanskrit, Syriaque,
Académie des Langues Anciennes, édition 2008.

Voir aussi : Plongée studieuse dans les langues anciennesUniversité d’été des langues anciennes, à partir du 16 juilletUniversité d’été des langues anciennesL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2011, Digne du 19 au 29 juilletL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2010, Digne du 13 au 23 juilletSession 2009, Digne du 13 au 24 juilletSession 2008, Digne du 14 au 25 juillet.

Nos étudiants sont aussi des artistes. Voici quelques jolis vers de Claude Tappero d’après la Légende de la Nonne de Victor Hugo, mise en musique par Georges Brassens, que les anciens de l'Académie se plairont à retrouver:
On sait que dans la ville de Digne,
Chaque année au milieu de l’été,
Les professeurs les plus insignes
Ont rendez-vous à l’IUT.
Que personne ne se tracasse,
C’est sûr on va se régaler.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Ou Emmanuel va râler.
Les élèves avec leur cartable
Se retrouvent tous les matins
Pour traduire, chose impensable,
Des textes grecs ou du latin.
Dans le grand amphi ils s’entassent,
Les cours vont bientôt commencer.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Axel va te tancer.
Ils viennent de tous les coins de France,
Quelques uns même de l’étranger.
Un manuscrit les met en transe,
La grammaire les fait gamberger.
Même si c’est dur il faut faire face
Et ne pas se décourager.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Frédéric va rager.
Avouez que l’après-midi  
La chaleur et la digestion
Viennent à bout des plus hardis
On arrive à saturation.
Et par moment, quoi que l’on fasse,
L’envie vous gagne de roupiller
Ami, c’est de l’hébreu, potasse!
Sinon tu vas te faire houspiller.

http://www.academie-des-langues-anciennes.fr/wp-content/uploads/Affiche-2011.jpgMoi, j’ai choisi l’ougaritique
Pour ne pas me lever trop tôt.
La formule B c’est bien pratique,
De plus, le prof c’est Cassuto.
Il nous explique sa méthode,
Ras Shamra et son alphabet.
Oula ce n’est pas si commode
De s’y retrouver dans ce chantier.

Déchiffrer le cunéiforme,
Ce n’est pas toujours rigolo;
Heureusement qu’Edouard Dhorme,
Bauer et aussi Virolleaud
Ont trouvé la clef qui nous ouvre
L’accès à ce monde inconnu.
Ami, viens avec nous, découvre
Un langage encore méconnu.
Nos traductions parfois divergent
D’avec la version de Caquot.
On n’est pas sorti de l’auberge,
Le nez plongé dans le dico.
Même Philippe reste perplexe:
Que d’hypothèses farfelues !
Ami, ne fais pas de complexe !
Tu n’as peut-être pas tort non plus.
C’est que dans cette langue antique
On est toujours un peu dans le flou.
Les voyelles sont hypothétiques
Le scribe se trompe parfois de clou.
Si tout cela nous embarrasse
Bordreuil est là pour nous sauver.
Si la syntaxe nous terrasse,
Philippe vient nous relever.
Cette vieille littérature
N’a rien d’austère ni de lassant.
Carnages, meurtres et forfaitures
Font couler des fleuves de sang.
L’inceste et la pornographie
Etaient là il y a trois mille ans.
Ami, la paléographie,
Qu’on se le dise, c’est excitant.
Au réveil, si je me sens patraque,
Je pense à ceux qui vont trimer,
Qui s’usent les yeux sur du syriaque
Ou grimpent à l’Echelle de Mahomet.
Ça me redonne du courage
Pour m’occuper d’Anat et de Baal,
Et à chaque nouvelle page
J’affine le système verbal.
Après dix jours d’efforts intenses
Les stagiaires sont lessivés.
Mais grâce à ce labeur immense
Ils sont fiers d’y être arrivés.
Egyptien, copte, langues sémitiques,
Hittite, pour eux n’ont plus de secret.
C’est de l’hébreu, pas de panique !
A l’Académie c’est le pied !

Déjà nos cours de langues anciennes
Sont sur le point de s’achever.
Avant de fermer les persiennes
Il est encore temps de lever
Son verre à la beauté de la Science,
Aux professeurs et aux amis.
Mon Dieu, que nous avons de la chance
D’avoir connu l’Académie !

Posté par pcassuto à 00:55 - - Permalien [#]

Reconnaissance des diplômes dans l'union européenne

AccueilLe traité sur l'Union européenne prévoit dans son article 8a la libre circulation des citoyens. Cette libre circulation se traduit notamment par le droit d'exercer une activité salariale ou indépendante, et le droit à la formation des jeunes et des étudiants dans les pays de l'Union européenne et les pays signataires de l'accord sur l'Espace économique européen. L'exercice de ce droit à la mobilité est souvent lié à la reconnaissance professionnelle ou académique d'un diplôme acquis dans le pays d'origine ou dans un autre pays européen.

Reconnaissance professionnelle

La situation à l'égard de la reconnaissance est différente, selon que la profession dont l'exercice est envisagé, est réglementée dans l'État d'accueil, c'est-à-dire subordonnée à la possession d'un ou de plusieurs titres de formation délivrés dans cet Etat, ou non soumise à une réglementation nationale.
La législation communautaire avait prévu une reconnaissance automatique des diplômes par l'application de directives sectorielles pour quelques professions relevant essentiellement du domaine médical ou paramédical. Pour les autres professions réglementées, la Commission des Communautés européennes avait adopté deux directives 89/48 CEE et 92/51 CEE instituant un système général de reconnaissance des diplômes. Celles-ci permettaient à toute personne pleinement qualifiée d'obtenir la reconnaissance de ses qualifications professionnelles acquises dans son pays d'origine, aux fins d'exercer la profession réglementée dans un autre Etat membre.
La directive 2005/36/CE du Parlement européen et du Conseil du 7 septembre 2005 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles a renouvelé la précédente législation en vigueur.
Ces directives n'établissent pas un régime de reconnaissance automatique des diplômes, le migrant pouvant être soumis à des "mesures compensatoires" en cas de différences substantielles constatées entre la formation qu'il a reçue et celle requise afin de pouvoir exercer dans le pays d'accueil. Il existe dans chaque Etat membre un nombre restreint de professions réglementées. Tous renseignements sur ces professions et sur les procédures d'accès peuvent être obtenus auprès du "point de contact" et d'information pour l'application des directives.
Lorsque la profession n'est pas soumise à une réglementation dans l'État d'accueil, l'appréciation du diplôme et du niveau professionnel appartient à l'employeur. Le travailleur peut cependant avoir des difficultés à faire reconnaître à sa juste valeur sa qualification professionnelle et à obtenir un emploi à un niveau correspondant. Dans ce cas, il peut faire appel aux centres d'information du pays d'accueil. En effet, dans chacun des pays européens, des centres nationaux d'information associés dans le cadre du réseau NARIC (National Academic Recognition Information Centres) ou dans quelques pays des centres désignés pour donner exclusivement une information sur la reconnaissance professionnelle des diplômes sont habilités pour répondre aux questions et délivrer des attestations.

Reconnaissance académique

Elle permet à un jeune ou à un étudiant d'entreprendre ou de poursuivre des études dans un autre Etat membre dans le cadre d'une mobilité individuelle ou d'une mobilité organisée (programmes communautaires SOCRATES ou LEONARDO, programmes d'échanges bilatéraux...). Dans ce dernier cas, la reconnaissance des diplômes est généralement prévue dans les accords d'échange, ou par l'application du système européen d'unités capitalisables (ECTS).
Dans la plupart des pays européens, les établissements d'enseignement supérieur sont autonomes en matière de décision d'admission. Quelques pays ont néanmoins conservé un système centralisé qui donne pouvoir de décision au ministère compétent pour l'enseignement supérieur (Belgique, Espagne, Finlande, Luxembourg) ou à des organismes créés à cet effet (Grèce).
Les États membres de la Communauté européenne et les États parties à l'accord sur l'Espace économique européen ont adhéré aux conventions multilatérales du Conseil de l'Europe concernant :

  • l'accès aux établissements universitaires (11 décembre 1953),
  • l'équivalence des périodes d'études (15 décembre 1956),
  • la reconnaissance académique des qualifications universitaires (15 décembre 1959), et à la convention de la région Europe de l'UNESCO sur la reconnaissance des études et des diplômes relatifs à l'enseignement supérieur dans les États de la région Europe (21 décembre 1979).

Une convention unique Conseil de l'Europe / UNESCO sur la reconnaissance des qualifications relatives à l'enseignement supérieur dans la région européenne se substituant aux conventions existantes a été adoptée par la conférence diplomatique de Lisbonne le 11 avril 1997.

Les centres européens d'information

Ces centres ont pour mission de donner toute information utile sur les procédures de reconnaissance dans les pays concernés. L'organisation varie selon les pays. Lorsqu'un seul centre est mentionné, il informe sur la reconnaissance académique et professionnelle et est également "point de contact" de l'information sur les professions réglementées. Leur liste est consultable sur le site du réseau ENIC-NARIC. Suite...

Posté par pcassuto à 00:50 - - Permalien [#]
Tags : ,


Les équivalences de diplômes

AccueilVous souhaitez :
Obtenir une équivalence de diplôme étranger en France pour poursuivre vos études
Le principe juridique d'équivalence n'existe pas en France. Vous pouvez obtenir une attestation de comparabilité pour un diplôme obtenu à l'étranger ou une attestation de reconnaissance d'études / formation effectuée à l'étranger. C'est un document qui évalue le diplôme soumis par rapport au système français que vous pouvez présenter à un employeur, à une administration organisatrice d'un concours ou à un établissement de formation.

Obtenir une équivalence de diplôme français à l'étranger

Vous devez vous adresser au centre NARIC ou au centre ENIC du pays dans lequel vous souhaitez faire reconnaître votre diplôme.
Les démarches sont différentes selon les pays.
Vous trouverez la liste des centres ENIC-NARIC sur le site du réseau.
Pour les pays qui n'ont pas de centre ENIC ou NARIC, vous devez vous adresser à l'ambassade de France sur place, qui vous indiquera la procédure à suivre.

Obtenir un autre document que celui fourni par le rectorat ou le centre ENIC-NARIC France avant le 31 août 2009

Votre attestation a été établie avant le 31 août 2009 : le courrier que vous avez reçu (qu'il vienne du rectorat ou du centre ENIC-NARIC France) est toujours valable.

Obtenir une homologation, une équivalence, une assimilation ou une reconnaissance de mon diplôme étranger

L'homologation ne s'obtient pas pour un particulier.
L'homologation, instituée par la loi d'orientation sur l'enseignement technologique n°71-577 du 16 juillet 1971, supprimée par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 et remplacée désormais par l'enregistrement au Répertoire National des Certifications Professionnelles, consiste à classer par niveaux et par domaine d'activité, les titres à finalité professionnelle délivrés par les organismes privés ou publics qui en faisaient la demande. L'homologation est une garantie de l'Etat qui porte sur le niveau du titre en relation avec les emplois auquel il donne accès. L'objectif est de déterminer l'aptitude à occuper un type d'emploi selon une grille préétablie qui comprend cinq niveaux.
Les titres homologués sont le plus souvent acceptés, au même titre que les diplômes nationaux, pour se présenter aux concours de recrutement de la fonction publique, ou aux épreuves d'admission à certaines écoles préparant des diplômes d'Etat.
L'homologation n'a pas la valeur juridique d'une équivalence. Elle est accordée pour une durée maximale de trois ans pour les diplômes qui ne sont pas homologués de droit.
L'équivalence d'un diplôme peut s'obtenir dans certains pays étrangers mais pas en France. Il s'agit d'une décision juridiquement contestable devant le tribunal administratif du pays qui délivre l'équivalence.
En France, les administrations organisatrices de concours ou les établissements de formation proposent des assimilations. Une commission reconnaît un niveau d'études et vous autorise à vous présenter à un concours ou vous permet de poursuivre vos études au niveau qu'elle estime correspondre à la formation suivie à l'étranger par rapport aux enseignements délivrés dans l'établissement.

Obtenir des informations d'ordre général sur la reconnaissance des diplômes.

Comment est établie l'attestation de comparabilité pour un diplôme obtenu à l'étranger ? Suite...

Posté par pcassuto à 00:46 - - Permalien [#]

ENIC-NARIC France (European Network of Information Centres - National Academic Recognition Information Centres)

AccueilLe centre ENIC-NARIC* France est le centre français d'information sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes.

  • Il établit des attestations pour un diplôme(s), des études, une formation obtenu(s) à l'étranger.
  • Il informe sur les procédures à suivre pour exercer une profession réglementée.
  • Il renseigne sur la reconnaissance des diplômes français à l'étranger.

* European Network of Information Centres - National Academic Recognition Information Centres

Attestation - Mode d'emploi

Informations sur la reconnaissance des diplômes

Contacter le centre ENIC-NARIC

Posté par pcassuto à 00:30 - - Permalien [#]

ENIC-NARIC France - Nouvelle procédure pour les demandes de reconnaissance des diplômes étrangers

AccueilÀ compter du 26 mai 2014, le Centre ENIC-NARIC France met en place une nouvelle procédure pour les demandes de reconnaissance des diplômes étrangers.
Ces demandes se font exclusivement en ligne. Cette nouvelle procédure dématérialisée permet un traitement dans des délais plus courts par rapport aux délais antérieurs afin de mieux répondre à vos demandes. Un mode d’emploi vous guidera dans cette démarche.
Nous vous rappelons que le document  délivré par le centre ENIC-NARIC France n’est pas obligatoire pour une poursuite d’études ou pour une recherche d’emploi.
Si vous avez déjà fait une demande de reconnaissance par courrier, nous vous invitons à ne pas effectuer une autre demande sur la nouvelle application en ligne. Cela risque de ralentir le traitement de votre dossier. Suite...

Posté par pcassuto à 00:27 - - Permalien [#]

« Tout ce qu'il faut savoir sur la Réforme de la Formation » à Vichy (03) Mardi 08 Juillet - 09h00

Accueil

Opcalia Auvergne et le Medef organisent une Matinale « Tout ce qu'il faut savoir sur la Réforme de la Formation » le mardi 8 juillet 2014 de 9h30 à 12 heures à l’Atrium (salle Lot 9), 37 avenue de Gramont à Vichy.
La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, publiée au journal officiel le 6 mars dernier va profondément changer notre système de formation. Plus d'infos : consultez le site. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:24 - - Permalien [#]
Tags :

Aerocampus-auvergne.com, le site des métiers et formations aéronautiques

AccueilToute l'information sur les métiers, les formations, les entreprises aéronautiques est disponible sur le site www.aerocampus-auvergne.com.
Labellisé « Campus des métiers et des qualifications », Aérocampus Auvergne est le pôle de formation aéronautique créé par l'Etat et la Région. Il offre un cursus complet du CAP au doctorat, en formation initiale ou continue. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:22 - - Permalien [#]