Par Benoît Floc'h. Depuis 2005, les rémunérations de début de carrière des diplômés des grandes écoles ont baissé de 7% pour les manageurs et de 2% pour les ingénieurs. Il s’agit des salaires en euros constants, c’est-à-dire calculés en tenant compte de l’inflation. Dans le détail, le brut hors primes des manageurs est passé de 31 600 euros en 2005 à 29 300 euros en 2014, et celui des ingénieurs de 29 600 euros à 29 000 euros. En revanche, en euros courants, la rémunération des uns et des autres a augmenté, passant en moyenne de 30 300 euros à 32 900 euros. C’est ce que la Conférence des grandes écoles (CGE) a rappelé, mardi 17 juin, en présentant les résultats de son enquête annuelle sur l’insertion des jeunes diplômés, – ceux de 2013 en l’occurrence – quelques mois après leur sortie de l’école. Voir l'article...