19 juin 2014

Une université va être créée en Guyane à la rentrée

L’université Antilles-Guyane (UAG) va être dissociée et un nouvel établissement universitaire va être lancé en Guyane en septembre prochain, vient d'annoncer Geneviève Fioraso.
Elle était réclamée, la voici désormais lancée. Une université de Guyane va être créée dès la prochaine rentrée, notamment en vue de répondre à une forte demande locale, émanant aussi bien des étudiants que des acteurs de l’enseignement supérieur. Geneviève Fioraso, la secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur, a confirmé la création de cet établissement, qui va par conséquent se séparer de l’actuelle université Antilles-Guyane (UAG). Une séparation qui devait intervenir à l’horizon 2017, mais qui va finalement être anticipée. Suite...

Posté par pcassuto à 22:25 - - Permalien [#]


L'UCP va lancer un nouveau diplôme universitaire à la rentrée

L'Université de Cergy-Pontoise va lancer, à la prochaine rentrée d'octobre, un DU "écriture créative et métiers de la rédaction". Deux parcours seront proposés, et une pédagogie innovante est annoncée.
L'Université de Cergy-Pontoise (UCP) continue de développer son volet formations. Après avoir annoncé le lancement d'un master dans le secteur social en fin d'année passée, et trois DU en mars dernier, l'établissement universitaire s'apprête également à proposer, pour la prochaine rentrée d'octobre, un diplôme universitaire "écriture créative et métiers de la rédaction". Suite...

Posté par pcassuto à 22:24 - - Permalien [#]
Tags :

Les jeunes diplômés parviennent toujours à s'insérer à des salaires élevés

La Conférence des Grandes Ecoles (CGE) vient de dévoiler son étude annuelle sur l'insertion professionnelle des jeunes diplômés d'écoles de commerce et d'ingénieurs. Celle-ci révèle une relative stabilité par rapport à l'année passée, même si le taux d'emploi et le salaire moyen ont tendance à diminuer.
Les jeunes diplômés font mieux que résister au contexte économique tendu et à la flambée du chômage. La Conférence des Grandes Ecoles (CGE) vient de présenter, comme chaque année, les résultats de son enquête* sur l'insertion professionnelle des jeunes diplômés. Il en ressort une relative stabilité par rapport à l'année passée concernant la dernière promotion interrogée. Suite...

Posté par pcassuto à 22:16 - - Permalien [#]

Le bon succès des premiers MOOC français

De plus en plus de cours en ligne massifs et gratuits proposés par des écoles de commerce, d'ingénieurs et des universités françaises enregistrent des bons scores de participation. Les raisons de ce succès.
Plus d'un an après les premiers lancements, de plus en plus de MOOC français enregistrent un bon développement et un nombre de participants important. France Université Numérique (FUN) vient ainsi de dépasser la barre des 300 000 inscrits, et cette tendance devrait s'inscrire dans la durée, la plateforme lancée par le ministère de l'Enseignement supérieur envisageant la mise en ligne d'environ 70 MOOC d'ici à janvier 2015. Suite...

Posté par pcassuto à 22:14 - - Permalien [#]

Rada To Adopt New Law On Higher Education On Thursday

First with the latest newsAt its plenary meeting on Thursday, June 19, the Verkhovna Rada intends to adopt the law (the draft law No. 1187-2) on higher education in the second reading, parliamentary agenda reads.
In the first reading, the deputies plan to eye the draft laws No. 4822 on international of criminal responsibility for separatism financing; No. 4998 on guarantees for emigres from zone of antiterrorist operation to obtain education at the expense of the state budget in other regions of Ukraine, and No. 4930 on introduction of the mechanism of tax compromise.
In the second reading adopted will be draft laws No. 4938 on enhancement of banking system stability; and No. 4389 on determination of grounds for work of a commission for rehabilitation of persons illegally judged between March 2010 and February 2014.
Besides, planned is the report of chairperson of the subcommittee for regulations, deputy ethics and Rada implementation management/Verkhovna Rada deputy of the Batkivschyna All-Ukrainian Association faction Anatolii Dyriv on election of parliamentary committees' members.
Besides, the agenda envisions consideration of staff issues. More...

Posté par pcassuto à 22:06 - - Permalien [#]


Uni-Assist erhöht die Gebühren

Von . Lange haben Studierende kritisiert, dass Uni-Assist unterschiedliche Gebühren für Studienbewerber aus der EU und Nicht-EU nimmt. Jetzt will Uni-Assist die Gebühren vereinheitlichen - und zugleich anheben.
Der Serviceverein Uni-Assist wird die Gebühren von Studienbewerbern aus dem Ausland vereinheitlichen und zugleich anheben. Das teilte Michael Kämper-von den Boogaart, der Vizepräsident für Studium und Internationales der Humboldt-Universität, am Dienstag im Akademischen Senat der Uni mit. Studienbewerber müssten fortan einheitlich 75 Euro für die Bearbeitung der ersten Bewerbung zahlen. Bislang zahlten EU-Bürger 43 Euro, Nicht-EU-Bürger 68 Euro. Für die weiteren Bewerbungen bleibt es bei 15 Euro. Uni-Assist bearbeitet die Bewerbungen ausländischer Studierender, über 150 Hochschulen sind Mitglied in dem Verein. Mehr...

Posté par pcassuto à 22:04 - - Permalien [#]

More Syrians in Lebanon: Fewer in Universities

Al FanarBy  - Al-Fanar. Syrian refugees in Lebanon are losing out when it comes to gaining a university education, a new study released this week has found. Financial constraints and language barriers, coupled with a lack of institutional aid, all contribute to low enrollment numbers of Syrian refugees at Lebanese universities, according to the report from the Institute of International Education and University of California at Davis. While there are up to 70,000 displaced Syrian university students in Lebanon, according to researchers’ estimates, at most only 10,000 of them are enrolled in Lebanese universities. More...

Posté par pcassuto à 22:00 - - Permalien [#]

Beijing Weighs in on Row over TDSB/Confucius Institute Partnership

By . The Chinese state agency in charge of the controversial Confucius Institutes is urging Canada’s largest school board not to suspend its ties with the institutes, which have been cited by intelligence agencies as instruments for the Chinese regime to extend its “soft power.”
In a letter obtained by Epoch Times, Ma Jianfei, deputy chief executive of Confucius Institute Headquarters and executive deputy director general of Hanban—the state agency in charge of the institutes—asks Toronto District School Board (TDSB) director of education Donna Quan and trustees to keep the Confucius Institute open. More...

Posté par pcassuto à 21:58 - - Permalien [#]

Première édition des prix PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat Etudiant

Dix projets de création d’entreprises portés par des lauréats étudiants ou jeunes diplômés, âgés de 20 à 26 ans, ont été sélectionnés pour la première édition des prix "PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat Etudiant". A cette occasion, le Président de la République les recevra, vendredi 20 juin, à l’Elysée, en présence de Benoît Hamon et de Geneviève Fioraso.
Dossier de presse : Prix PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat étudiant - présentation des 10 lauréats.
Prix PEPITE Tremplin pour l'entrepreneuriat EtudiantLes Prix "PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat Etudiant" sont l’une des quatre actions phares du plan en faveur de l’entrepreneuriat étudiant lancé par Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche, à l’automne 2013.
Créés pour encourager et soutenir les projets de création d’entreprises des étudiants et jeunes diplômés, dans tous les secteurs d’activités, ces prix sont intégrés dans le concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, créé en 1999 par le M.E.N.E.S.R.et qui associe la B.p.i.. 300 000 euros seront attribués aux 50 lauréats des Prix "PEPITE - Tremplin Entrepreneuriat Etudiant", dont 10 000 euros pour chacun des 10 projets lauréats.
Pour cette première édition, le jury, composé de professionnels issus des milieux du financement et de l’accompagnement des entreprises innovantes, d’entrepreneurs et d’enseignants-chercheurs, était présidé par Bertin Nahum, président fondateur de la société Medtech, classée "société européenne de l'année 2013" en robotique chirurgicale, ancien lauréat du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes.
Les ministres réaffirment le rôle essentiel que doit jouer l’enseignement supérieur, fort de 2,4 millions d'étudiants en formation, pour l'esprit d'entreprendre. Cette culture de l’entrepreneuriat sera facilitée par la généralisation des formations à l’entrepreneuriat et à l’innovation ainsi qu’à la conduite de projets et la création d’entreprises. Ces formations seront développées dans le cadre des Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat (PEPITE), créés au premier trimestre de cette année.
Les ministres annoncent, à cette occasion, la mise en place du statut "étudiant entrepreneur" dès la rentrée universitaire 2014, accompagné de la création d’un diplôme d’établissement (D.E.) dédié à l'entrepreneuriat au sein de chaque PEPITE.
Destiné principalement aux jeunes bacheliers, étudiants, diplômés de moins de 28 ans, ce statut national offre un cadre protecteur et incitatif aux étudiants et jeunes diplômés qui désirent se lancer dans la création d'entreprises :

  • l’accès à un diplôme d’établissement (D.E.) "étudiant-entrepreneur",
  • la prolongation, pour les jeunes diplômés, des avantages étudiants (couverture sociale, restauration, transports...),
  • la possibilité de bénéficier d’un aménagement d’études,
  • la reconnaissance du projet d'entreprise comme une composante du parcours de formation (avec le cas échéant, l’attribution de crédits E.C.T.S.),
  • l’accès aux services et espaces de travail collaboratif (co-working, fablabs) disponibles dans le cadre du PEPITE (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat),
  • l’accompagnement par deux tuteurs (un enseignant et un professionnel extérieur).

Les 10 lauréats

  • Lucien BESSE, 24 ans, étudiant à l’I.E.P. de Paris, porteur du projet Shippeo
  • Thibaut CHARY, 23 ans, étudiant à l’école Polytechnique, porteur du projet YesPark
  • Lucie d’ALGUERRE, 20ans, étudiante à l’Université de Lorraine- ESSTIN, porteuse du projet Handisco
  • Hugo de GENTILE, 25 ans, diplômé de l’Université de Limoges, porteur du projet Prodontis
  • Damien DOUS, 24 ans, diplômé de l’école des Mines Alès, porteur du projet Snapkin
  • Gilles HUMEZ, 23 ans, étudiant à Sup’info de Strasbourg, porteur du projet ContAACt
  • Bastien PAQUEREAU, 24 ans, diplômé de l’I.U.T. de Poitiers, porteur du projet Rhinov
  • Jules RIVET, 24 ans, diplômé de l’I.A.E. de l’Université de Bordeaux, porteur du projet La Recharge
  • Adrien SAIX, 26 ans, diplômé de l’Université Technologique de Compiègne
  • Jérémy WIES, 24 ans, diplômé de Sup’info de Strasbourg

Infographie Entrepreneuriat étudiant

Posté par pcassuto à 21:33 - - Permalien [#]

Enseignement Supérieur et Recherche en Rhône-Alpes

Les missions de la D.R.R.T. Rhône-Alpes
Sous la tutelle du M.E.N.E.S.R. et placé sous l'autorité du SGAR, la D.R.R.T. Rhône-Alpes a un rôle majeur dans l'animation des différents partenaires de la recherche et de la technologie en région. A cette fin, elle est en contact permanent avec les institutions régionales (Préfecture de Région, Conseil Régional, Rectorats, Métropoles et collectivités), les acteurs de la recherche académique (COMUE, organismes de recherche publics, universités, grandes Ecoles etc.) et les entreprises privées (pôles de compétitivité, I.R.T.I.E.E.D. etc.).

Les acteurs académiques, les organismes de recherche et les grandes écoles de Rhône Alpes
8 universités, une E.N.S., un grand établissement, des écoles d’ingénieurs, des écoles de commerce, de gestion et de management, d’autres écoles spécialisées, des C.P.G.E.et des S.T.S. font partie de l’offre de formations supérieures rhônalpine. Tous les organismes de recherche publiques (E.P.S.T. et EPIC) sont également présents sur notre territoire.

Le C.P.E.R. en Rhône-Alpes
La D.R.R.T. Rhône-Alpes intervient dans 3 Grands Projets du Contrat de Plan Etat-Région 2007-2013 qui s'est prolongé jusqu'en 2014 : Grand Projet 3 : "Accompagner les pôles de compétitivité et les clusters" ;  Grand Projet 4 : "Appuyer le développement international des Pôles de recherche et d’enseignement supérieur rhônalpins" ; Grand Projet 5 : "Développer la diffusion et le transfert de technologies, l'innovation et la croissance des PME"

Le Plan Campus en Rhône-Alpes
Les 2 opérations Plan Campus de Rhône-Alpes ont été selectionnées dans le cadre de l'appel d'offres lancé par le Ministère en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche.  Rhône-Alpes a été sélectionnée pour 2 opérations :  "Lyon Cité campus" et "Grenoble Université de l'Innovation".

Les centres d'excellence labellisés au PIA en Rhône-Alpes
Les investissements d’avenir mettent l’accent sur la recherche publique, l'innovation et l’enseignement supérieur. C’est une priorité nationale, essentielle à l’attractivité et au développement de notre pays au coeur de l'Europe. Le programme financant les centres d'excellence est articulé autour de 4 sous programmes. Rhône-Alpes a obtenu jusqu'ici de beaux succès avec : 34 Laboratoire d'excellence (LABEX) ;  28 Equipements d'excellence (EQUIPEX) ;1 Initiative d'excellence (IDEX) provisoire ; 13 Initiatives d'excellence en formation innovantes (IDEFI).

Six Très Grandes Infrastructures de Recherche (T.G.I.R.) en Rhône-Alpes
La région Rhône-Alpes bénéficie de l’implantation d’un riche potentiel structuré autour des organismes de recherche, des universités et des partenaires internationaux. On dénombre 2 T.G.I.R. en Sciences de la matière, 1 dans le domaine de Particules-noyaux, 2 en Biologie-santé, et 1 en Astrologie.

La Stratégie régionale d'innovation de Rhône-Alpes
Dans le cadre de la définition des programmes européens 2014-2020, un large processus de concertation est engagé sur le territoire. Ce processus global vise l'élaboration puis la mise en oeuvre d'une Stratégie Régionale d'Innovation pour la Spécialisation Intelligente (S.R.I.-S.I.). A la demande de la Commission européenne, ce document stratégique a pour vocation de proposer un ensemble d'actions pour le développement de l'innovation en Rhône-Alpes, en fonction des atouts et contraintes du territoire.

Les SATT (sociétés d'accélération du transfert de technologies) de Rhône-Alpes
Dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir, l'État a mobilisé 900 millions d'euros pour la création de 14 Sociétés d'Accélération du Transfert de Technologie (SATT). La SATT est créée sous la forme d'une Société par Actions Simplifiée (S.A.S.) détenue par des acteurs académiques et l'État. Sa principale activité consiste à sélectionner, investir et transférer des résultats issus de la recherche académique vers le monde socio-économique. 2 SATT ont été labellisées en Rhône-Alpes : l'une à Lyon et l'autre à Grenoble.

Les Instituts Carnot de Rhône-Alpes
Créé en 2006 le label Carnot a vocation à développer la recherche partenriale, c’est-à-dire la conduite de travaux de recherche menés par des laboratoires publics en partenariat avec des acteurs socio-économiques, principalement des entreprises (de la P.M.E. aux grands groupes), en réponse à leurs besoins.

Les pôles de compétitivité de Rhône-Alpes
Productrice d’environ 10% de la richesse nationale, la région a historiquement une importante vocation industrielle diversifiée : équipements mécaniques, chimie, médicament, plasturgie, transports, tertiaire, sports et loisirs, agroalimentaire, équipements électriques et électroniques, textile et cuir. Ces deux derniers secteurs subissent une très forte concurrence des importations étrangères. Dans le domaine de l’innovation, 10 pôles de compétitivité couvrent des secteurs d’expertise aussi divers que la médecine, la physique en passant par l’environnement, le textile, le transport et le sport.
On note deux pôles de compétitivité mondiaux, Lyonbiopôle, Minalogic et un pôle labellisé à « vocation mondiale » Axelera.

L'Agence régionale de développement et d'innovation (ARDI) de Rhône-Alpes
Afin de rendre le dispositif de soutien à l’innovation plus lisible et plus cohérent, l'ARDI (Agence Régionale pour le Développement et l’Innovation) a été créée en 2008 avec le soutien de l’État et de la Région. L’Agence a pour principale mission de contribuer au développement économique durable des entreprises de la région Rhône-Alpes par l’innovation.

Le Crédit d'impôt recherche en Rhône-Alpes
La D.R.R.T. est chargée, en région Rhône-Alpes, de suivre l'ensemble des questions d'innovation, de transfert de technologies et de recherche en entreprise. A ce titre, elle exerce en particulier une fonction régalienne dans le cadre  du crédit impôt recherche (CIR) : elle expertise à la demande des services fiscaux régionaux  les dossiers de certaines entreprises contrôlées et examine les demandes d'avis prélables CIR et J.E.I..

Jeune Entreprise Innovante (J.E.I) en Rhône-Alpes
Si vous engagez des dépenses de recherche et de développement et si votre entreprise est créée depuis moins de 8 ans, vous pouvez bénéficier sous certaines conditions d'allègements fiscaux grâce au statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI).

Les bourses CIFRE en Rhône-Alpes
Le M.E.N.E.S.R. a confié à l'A.N.R.T. la mise en œuvre du dispositif CIFRE. Son objectif est de favoriser le développement de la recherche partenariale publique-privée et de placer les doctorants dans des conditions d'emploi.

Concours national de création d'entreprises innovantes en Rhône-Alpes
Afin de renforcer la création d’entreprises innovantes, le M.E.N.E.S.R.  organise chaque année un concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes. Ce concours permet de faire émerger et de soutenir les meilleurs projets de création d’entreprise s’appuyant sur une technologie innovante, en leur offrant un soutien financier et à un accompagnement adapté. Pour la première année, un prix "Tremplin Entrepreneuriat Etudiant" dont l'objectif est de susciter l'esprit d'entreprendre auprès des jeunes a également été lancés. 10 prix de 10 000 euros et jusqu'à 40 prix de 5 000 euros récompensent les meilleurs projets issus des Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat (PEPITE).

Les Centres de Culture Scientifique Technique et Industrielle en Rhône-Alpes
Le réseau des C.C.S.T.I. Rhône-Alpes est soutenu par la Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie, la Région Rhône-Alpes, et de nombreux autres partenaires publics et privés sur les départements.

La Fête de la Science en région Rhône-Alpes
Organisé sur tout le territoire Rhône-Alpin, ce rendez-vous annuel rend la Science accessible à tous les citoyens et offre l'occasion privilégiée de rencontrer ses acteurs et de dialoguer avec eux autour d'un millier d'animations.

Le Pôle territorial de référence (P.T.R.) de Rhône-Alpes
Le 22 mars 2012, les Ministres en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,  et de la Culture et de la Communication  lançaient  le Conseil National de la C.S.T.I., dans l’objectif d’impulser une vision stratégique pour la C.S.T.I.et la rendre plus visible et plus efficace. Chargés de l’animation de cette stratégie régionale au niveau local, des pôles territoriaux de référence sont désignés et mis en place. Un comité opérationnel assure le lien entre les pôles territoriaux et le conseil national.

Les plateformes technologiques de Rhône-Alpes
En 2007, l’État et la Région ont lancé l’opération "Plates-formes Technologiques Rhône-Alpes" qui vise à accompagner d’ici 2014 une vingtaine de projets structurants dans le cadre du Grand Projet 3 du C.P.E.R. 2007-2013.

Posté par pcassuto à 21:29 - - Permalien [#]
Tags : ,