La recherche s'effectue dans les établissements d'enseignement supérieur et les organismes de recherche (recherche publique), et dans les entreprises (recherche privée). La production de connaissance revient aux enseignants-chercheurs et aux chercheurs. En 2011, 542 700 personnes participent à une activité de recherche (soit 402 300 équivalents temps plein - E.T.P.) dont 249 100 chercheurs et enseignants-chercheurs (E.T.P.).

Recherche publique

Elle est réalisée au sein de :

  • 74 universités et de 26 pôles de recherche et d'enseignement supérieur (PRES)
  • Plus d'une centaine de grandes écoles et établissements d'enseignement supérieur
  • Une trentaine d'organismes de recherche à vocation multidisciplinaire (C.N.R.S.) ou finalisée (INSERM, INRA, INRIA, C.E.A., CNES, IFREMER, etc. ), Institut Pasteur, Institut Curie.

Une large part de la recherche publique est réalisée par les établissements d'enseignement supérieur :74 universités, 24 grandes écoles et écoles d'ingénieurs, 18 grands établissements, 8 Instituts d'études politiques, 5 INSA, 5 EFE, 4 Ecoles normales supérieures, 3 Ecoles centrales, 3 Instituts natinauxd polytechniques (I.N.P)., 2 Observatoires, 2 pôles universitaires européens. Soit au total, plus de 3 000 équipes ou laboratoires de recherche.

Les établissements d'enseignement supérieur  

La recherche publique emploie 100 8070 chercheurs en équivalent temps plein (E.T.P.), en 2011.

La formation par la recherche s'effectue au sein de quelque  290 écoles doctorales. Leur objectif : former, au cours de la préparation de la thèse en trois ans, des spécialistes et des chercheurs de très haut niveau. A la rentrée 2012, 63 500 étudiants étaient inscrits en doctorat et 12 000 doctorats ont été délivrés en 2011.

Personnels

Qui sont les personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche publique ?

Les ressources humaines de l'enseignement supérieur et la recherche publique rassemblent l'ensemble des chercheurs et personnels de soutien à la recherche travaillant, à temps complet ou à temps partiel, sur des projets de recherche dans les universités et autres établissements d'enseignement supérieur (E.P.S.C.P.), les établissements publics à caractère scientifique et technologique (E.P.S.T.), certains établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC), les centres hospitaliers universitaires (C.H.U.), les associations et fondations principalement financées par l'État, et quelques établissements publics administratifs et services ministériels.

De quel statut relèvent-ils ?

Certains personnels relèvent du statut de la fonction publique : maîtres de conférences, professeurs des universités et personnels ingénieurs, techniciens, de recherche et de formation (dans les établissements d'enseignement supérieur), chargés de recherche, directeurs de recherche et personnels ingénieurs, techniques et administratifs (dans les E.P.S.T.).

Les agents non titulaires de la fonction publique, chercheurs plus ou moins confirmés bénéficiant de la politique d'accueil des établissements et jeunes chercheurs doctorants et post-doctorants, participent également à l'effort de recherche dont ils constituent une force vive.

Quelques organismes (EPIC, certains G.I.P., fondations privées) recrutent sur contrats régis par le Code du travail. En outre, avec la loi du 10 août 2007, les universités ont désormais la possibilité de recruter des contractuels.   

Quelles études pour devenir chercheur ?

Les jeunes chercheurs sont formés au sein des 290 écoles doctorales, en trois ans à l'issue du master ou sur la base d'une reconnaissance d'un niveau équivalent. Ils reçoivent une formation théorique et pratique à la recherche et par la recherche au sein d'équipes de recherche chargées de leur encadrement scientifique. La soutenance de thèse, sanctionnée par le diplôme de docteur, atteste une expérience professionnelle préparant au métier de chercheur dans le secteur public, l'industrie et les services. Cette formation atteste également leur aptitude à exercer des fonctions de responsabilité notamment dans les domaines de la conduite de projets, en environnements incertains ou fortement évolutifs. Voir l'article...